Messieurs, quel vélo de ville est fait pour vous ?

Messieurs, quel vélo de ville est fait pour vous ?

4.5/5 - (2 votes)

Vous souhaitez adopter le vélo comme principal moyen de locomotion en ville, mais vous ne savez pas quel modèle acheter ? La logique veut que vous vous dotiez d’un vélo de ville. De quoi s’agit-il et comment trouver le modèle idéal lorsqu’on est homme ? Voici quelques conseils.

Qu’est-ce que le vélo de ville ?

Comme son nom nous l’indique déjà, il s’agit d’un deux-roues conçu pour des trajets urbains. Dans ce contexte, son design diffère un peu de celui du vélo de route et du vélo tout terrain. Contrairement à ces derniers, il permet à celui qui l’utilise d’adopter une posture droite, plus confortable et plus pratique pour voir ce qu’il y a devant.

A lire – Sécurité à vélo : comment rouler en toute sécurité à vélo ?

Quels sont les différents types de vélos de ville ?

Quels sont les différents types de vélos de ville ?

Il existe effectivement différents types de vélos de ville à savoir :

  • Le vélo hollandais : c’est le vélo de ville par excellence puisque depuis toujours, il permet d’adopter une posture droite.
  • Le vélo pliant: il permet aux citadins de prendre un autre moyen de locomotion (métro, train, bus …) avant de déployer leur vélo. Son côté pliable facilite son transport. A lire – Vélo pliant : tout savoir sur ce type de vélo
  • Le vélo fixie : c’est un vélo à pignon fixe simple à utiliser, mais auquel il faut toutefois un certain temps d’adaptation. Contrairement aux autres modèles, le cycliste affiche une position légèrement couchée. Pour rappel, à bord de ce vélo, vos jambes servent d’accélérateur, de frein et de marche arrière puisque le vélo avance, s’arrête ou recule en fonction du sens de pédalage.
  • Le vélo électrique: grâce à l’assistance au pédalage qu’il offre, il est très pratique pour parcourir les pistes urbaines, aussi bien dans les montées que dans les descentes. Il permet aussi de parcourir une plus longue distance. En plus, certaines entreprises offrent un bonus appelé « indemnité kilométrique » à leurs vélotaffeurs, autrement dit, les salariés qui s’engagent à utiliser le vélo comme unique moyen de locomotion tous les jours pour leur trajet maison-travail-maison.

A part ces trois, le VTC (vélo tout chemin) est aussi, dans une certaine mesure, un vélo de ville puisqu’il est polyvalent. Il parcourt aussi bien les pistes asphaltées et pavées que les pistes plus accidentées de la campagne et de la montagne.

A lire – Comment bien rouler à vélo en ville ?

Quelles sont les caractéristiques d’un vélo de ville pour homme ?

Quelles sont les caractéristiques d’un vélo de ville pour homme ?

Bien qu’il en existe différents types, plusieurs points les rapprochent. Voici les spécificités que devrait avoir un vélo de ville pour hommes.

Le cadre

C’est l’élément principal qui le diffère des vélos pour femmes. Une bicyclette urbaine avec un cadre haut est généralement associée aux hommes. Il est effectivement plus facile pour ces derniers de l’enjamber puisqu’ils portent des vêtements (pantalons, short) plus adaptés.

Néanmoins, les hommes peuvent aussi opter pour un vélo doté d’un cadre wave ou trapèze. Il faut effectivement reconnaître qu’enjamber un cadre haut lorsqu’on porte un pantalon de costume assez cintré n’est pas si facile. Sur ce point donc, toutes les formes de cadre conviennent.

Lire aussi – Mesdames, comment trouver le vélo de ville conçu pour vous ?

La selle

La selle des vélos pour hommes est plus étroite, mais tout aussi confortable. La grande différence c’est que le siège dédié à ces messieurs se penche un peu vers l’avant, sur environ 0,5 à 1 cm. Sur les vélos pour femmes, la selle penche plutôt vers l’arrière et est plus large.

En ce qui concerne sa hauteur, il faut veiller à ce qu’une fois assis sur la selle, le cycliste ait les jambes bien droites et légèrement fléchies. Les deux pieds doivent pouvoir reposer parfaitement au sol.

A lire aussi – Confort à vélo : pensez à la selle ergonomique et à la tige de selle suspendue

Le cintre

Pour savoir si le cintre est à la bonne hauteur, vérifiez que l’angle formé entre le torse et la main posée sur le haut du cintre soit un angle droit. Evitez d’être trop rigide, car l’avant-bras doit rester assez mou pour absorber les chocs.

Pour un homme, la largeur du cintre doit être équivalente à celle de ses épaules. En moyenne, cela nous fait entre 40 et 42 cm.

La taille du vélo

Pour que le vélo soit pratique, il faut qu’il soit à la bonne taille. Comment s’en assurer ? Vous pouvez vous fier aux trois éléments qu’on vient de citer (cadre, selle et cintre), mais pour plus de précision, voici quelques méthodes de calcul standard à adopter.

La première consiste à appliquer la formule « longueur de l’entrejambe x 0.66 ». Cette formule n’est valable que pour trouver la bonne taille de vélo de ville.

Si vous n’êtes pas vraiment adepte des calculs, vous pouvez vous baser sur le rapport de tailles standards. Voici ce qu’il conseille en matière de vélo de ville :

  • Si le cycliste affiche une taille comprise entre 150-165 cm, la hauteur du vélo doit faire 43-46 cm.
  • Pour une taille de cycliste comprise entre 165-175 cm, la hauteur du vélo doit se situer entre 46-51 cm.
  • Taille du cycliste 175-185 cm, hauteur du vélo 51-56 cm.
  • Taille du cycliste 190-195 cm, hauteur du vélo 56-60 cm.

Ce sont évidemment des standards et non des calculs exacts. Notre conseil pour trouver la bonne taille c’est d’essayer le modèle qui vous intéresse pour voir si vous êtes à l’aise dessus.

A lire – Comment choisir la bonne taille de cadre pour son vélo ?

La transmission

Les routes urbaines ne sont pas toujours très propres surtout lorsqu’il pleut ou qu’il neige. Voilà pourquoi le vélo de ville est pourvu de garde-boues à l’avant et à l’arrière. Mais même avec ces équipements standards, il se salit beaucoup, surtout au niveau de la transmission. Il a donc besoin d’un entretien plus régulier pour rester performant.

Si possible, offrez-vous un vélo avec des carters de chaîne, une dynamo de moyeu et une transmission par moyeux à vitesses intégrées. Lorsque ces éléments sont intégrés, ils sont mieux protégés contre les salissures.

Lire aussi – Entretien vélo : comment changer la chaîne et la cassette de la transmission ?

Les freins

Le type de freins dont est pourvu un vélo de ville diffère selon le modèle. Il peut s’agir de :

  • Freins à disque : mécaniques ou hydrauliques
  • Rétropédalage
  • Freins à patins : sur jante ou hydrauliques sur jante
  • Freins à tambour

Chacun de ces systèmes présente des avantages et des inconvénients. Votre choix dépend des contraintes que vous rencontrez sur vos trajets (beaucoup de pentes, pluie …). N’hésitez pas à demander conseil auprès du vendeur. En général, lorsqu’on doit choisir un système de freinage, c’est aux montées et descentes qu’on doit réfléchir tout en tenant compte des charges transportées (votre poids + celui du vélo + celui des bagages + celui des enfants transportés).

Les accessoires

Les vélos de ville peuvent être dotés de différents accessoires comme les garde-boues, les porte-bagages à l’avant ou à l’arrière ou bien les deux, le siège enfant  qui peut se placer à l’avant ou à l’arrière selon l’âge de l’enfant …

Il ne faut pas non plus omettre le klaxon et les rétroviseurs qui seront d’une grande utilité puisque vous roulez exclusivement en ville, au milieu des voitures et des piétons. Les feux clignotants sont aussi conseillé

s et bien sûr, tous les systèmes d’éclairage nécessaires pour rester bien visible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code