Sécurité à vélo : comment rouler en toute sécurité à vélo ?

Sécurité à vélo : comment rouler en toute sécurité à vélo ?

4.3/5 - (6 votes)

Le manque de sécurité est la raison qu’évoquent de nombreuses personnes pour ne pas rouler à vélo sur la route. C’est pourtant un moyen de locomotion à la fois pratique et bénéfique pour la santé. Il permet de se déplacer tout en faisant du sport et en réduisant la pollution de l’environnement. Pour encourager le plus de personnes à s’y mettre, les villes ont développé de nombreuses infrastructures pour les cyclistes. Cela leur permet de rouler dans un cadre plus sécurisé. Il existe également de nombreux équipements et diverses mesures simples à adopter pour faire du vélo en toute sécurité ? Découvrez lesquels …

Les équipements obligatoires à vélo

Les équipements obligatoires à vélo

Pour pouvoir rouler à vélo en toute sécurité, assurez-vous de disposer de tous les équipements de sécurité nécessaires. Certains d’entre eux sont d’ailleurs obligatoires. On cite :

  • La sonnette ou un avertisseur sonore : cet élément doit être audible à une distance d’au moins 50 mètres
  • Les freins avant et arrière
  • Les feux de position : blanc ou jaune à l’avant et rouge à l’arrière
  • Les dispositifs réfléchissants ou catadioptres : blanc à l’avant, rouge à l’arrière et orangé au niveau du rayon et des pédales (sauf si elles sont rétractables)
  • Le gilet jaune ou gilet rétro-réfléchissant : en général, il n’est pas obligatoire sauf si vous roulez de nuit hors agglomération et lorsque la visibilité est mauvaise le jour. Néanmoins, il est toujours conseillé de le porter chaque fois que vous sortez à vélo pour optimiser la sécurité. Si vous transportez une personne à vélo, votre passager doit également porter ce type de gilet certifié.
  • Le casque : il n’est pas obligatoire pour les adultes, mais l’est pour les enfants de moins de 12 ans et ce, qu’ils conduisent leur propre bicyclette ou que vous les transportez à bord de votre vélo.
  • Les gants :  ils ne sont pas obligatoires mais fortement conseillés, tomber et faire une glissade sur le bitume peut faire très mal, Les gants sont par contre obligatoire si vous avez un speedbike.

Toujours en termes de transport de passager, sachez que cela n’est autorisé que sur un siège fixé au deux-roues. Si le passager est un enfant de moins de 5 ans, son siège doit être pourvu d’un repose-pieds et de courroies d’attache. Pour ce qui est l’emplacement du siège enfant, il peut être placé à l’avant ou à l’arrière selon les cas.

Avant d’acheter votre vélo, il est conseillé de vérifier la présence de tous ces équipements. Assurez-vous également qu’ils soient opérationnels avant chaque sortie à vélo.

Regarder la vidéo pour savoir si vous savez circuler à vélo en ville :

Les équipements non-obligatoires, mais conseillés

Outre les équipements obligatoires, il est aussi recommandé d’utiliser les équipements facultatifs suivants pour renforcer votre sécurité à vélo :

  • L’écarteur de danger : cela évitera aux véhicules de vous doubler de trop près
  • L’antivol : cela dissuade les voleurs d’emporter votre deux-roues
  • La béquille : il vous permet de maintenir le vélo en position debout sans devoir le tenir à bout de bras. Cet accessoire est, par exemple, nécessaire lorsque vous souhaitez placer votre enfant dans le siège enfant ou l’en descendre.
  • Le casque : contrairement à ce que nous pensons, le port du casque à vélo n’est pas obligatoire, mais reste fortement conseillé. Pour une sécurité optimale, le casque doit être bien à votre taille et doit être homologué.
  • Les rétroviseurs : ils vous permettent de garder un œil sur les autres usagers de la route roulant derrière vous. Ils facilitent votre déplacement surtout en l’absence de pistes cyclables. Lire aussi – VAE : possibilité d’installer des rétroviseurs et des feux sur son vélo
  • Les vêtements de couleur claire ou pourvus de bandes rétro-réfléchissantes : ils renforcent votre visibilité auprès des autres usagers de la route. A défaut de vêtements clairs, pensez aux bandes rétro-réfléchissantes.

Et puisqu’on parle de vêtements, sachez qu’il existe des vêtements conçus spécialement pour les cyclistes. Ils rendent la conduite plus confortable et ce, quelle que soit la saison. Si vous préférez porter vos vêtements classiques (c’est souvent le cas lorsqu’on utilise le vélo pour aller au travail), évitez autant que possible les tenues trop longues ou qui peuvent vous déstabiliser. Il en va de même pour les accessoires que vous portez tels que les sacs en bandoulière trop longs, les grosses écharpes qui peuvent vous gêner …Si le port de vêtements amples est vraiment requis, utilisez des pinces à pantalon ou des gadgets comme les pinces poupoupidou pour que le vêtement ne gonfle pas sous l’effet du vent.

A lire – Bien s’équiper pour faire du cyclisme

Quelques conseils pour conduire en toute sécurité

Quelques conseils pour conduire en toute sécurité

Le port d’équipements ne suffit pas pour rouler à vélo en toute sécurité. Vous devez aussi faire preuve de prudence et de bon sens. Voici quelques règles de conduite à adopter :

  • Respectez le code de la route :

Le cyclisme est régi par le code de la route que tous les cyclistes doivent connaître avant de se lancer sur la route. Parmi les choses à connaître, il y a, par exemple, l’interdiction de rouler sur les autoroutes ou encore la connaissance des signaux manuels pour tourner à gauche, à droite ou pour s’arrêter. Notez que de nos jours, il existe aussi des feux clignotants pour les vélos.

Lire la code de la route spéciale vélo

  • Maîtrisez votre vélo :

Cela peut sembler bête, mais on vous le dit quand même : avant de vous lancer dans de longues aventures cyclistes, apprenez d’abord à maîtriser votre vélo. Chaque vélo a ses spécificités (puissance, maniabilité …) donc prenez le temps de l’apprivoiser avant de partir en randonnée cycliste. Dans cette même optique, il est important de choisir une selle qui convienne parfaitement à votre morphologie. Retenez, par exemple, que le siège d’un vélo pour femme ne conviendra pas à un homme.

En ce qui concerne les pédales automatiques, apprenez à les maitriser avant de vous lancer, les chutes à l’arrêt sont fréquentes.

Découvrez les différents types de vélo

  • Repérez les zones aménagées pour les vélos :

Il ne faut jamais rouler à vélo sans avoir connaissance des zones aménagées pour le cyclisme et les cyclistes. Il peut s’agir d’aires de parking, d’hôtels labellisés Accueil vélo … Connaître ces zones facilitera votre randonnée à vélo, car vous saurez exactement où vous arrêter pour la nuit ou pour souper.

  • Roulez sur les pistes cyclables :

Autant que possible, ne sortez pas des pistes cyclables, car vous y serez plus en sécurité. Ces dernières années, la majorité des villes ont  développé leur réseau de pistes cyclables. Consultez la carte de la ville pour savoir exactement où vous pouvez rouler tranquillement et où vous devez partager la chaussée avec les automobilistes.

  • Roulez sur le côté droit :

À défaut de pistes cyclables, roulez sur le côté droit sans vous rapprocher de trop près de l’accotement ou des voitures stationnées. C’est dans ce contexte que les écarteurs de danger interviennent.

Tâchez aussi de rester à bonne distance des autres véhicules lorsque vous roulez surtout sous la pluie.

  • Restez visible :

Restez dans la zone de vision des autres véhicules. Evitez de rouler le long des camions et des bus, car les chauffeurs risquent de ne pas vous voir. Dans le même contexte, il faut également porter des éléments de haute visibilité surtout la nuit et par temps de mauvaise visibilité.

A lire – Etre visible à vélo : comment renforcer sa sécurité à vélo ?

  • Souscrivez une assurance vélo :

L’assurance va dans l’intérêt, aussi bien du cycliste que de son deux-roues. La responsabilité civile est la garantie minimale à souscrire, mais vous pouvez y rajouter des options plus couvrantes. L’assurance est fortement conseillée si vous utilisez un vélo à assistance électrique, car ce dernier coûte plus cher et d’éventuelles dégradations peuvent faire mal à votre portefeuille.

  • Ne jamais transporter de passagers si votre vélo est dépourvu du siège adapté.

Lorsque tous les équipements sont prêts et que vous avez bien assimilé tous ces conseils, à vous l’aventure et la liberté à vélo !

4 Comments
  1. […] les femmes souhaitent rouler à vélo, même lorsqu’il fait beau et chaud, porter une jupe n’est pas toujours évident avec le vent […]

  2. […] Rouler à vélo n’est pas toujours facile surtout que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir longer une plage de sable blanc par un lever ou un coucher du soleil. La motivation doit donc être placée haute surtout si le cycliste attend des résultats très précis. Grâce à ce sport, le cycliste apprendra au fur et à mesure à voir au-delà des nuages et à se focaliser sur l’éclaircie plutôt que sur la grisaille. L’éclaircie signifie bien sûr espoir et motivation afin de continuer vers son objectif. C’est une excellente leçon qu’il pourra appliquer dans tout ce qu’il entreprend dans sa vie et non pas seulement, dans le cyclisme. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code