Ronds-points : comment bien les passer à vélo ?

Ronds-points : comment bien les passer à vélo ?

4.3/5 - (3 votes)

Quand on roule à vélo en ville, il est quasi-impossible de ne pas devoir prendre un rond-point à un certain moment. Les carrefours giratoires ont été établis pour fluidifier la circulation, mais il n’est pas toujours évident de les emprunter lorsqu’on roule à deux-roues. En tant que maillon faible dans la circulation, on a toujours un peu de mal à déterminer sur quelle voir on doit se placer et comment réagir face aux autres véhicules. Ce billet va vous aider à y voir plus clair …

Sur quelle file le cycliste doit se positionner dans le rond-point ?

Sur quelle file le cycliste doit se positionner dans le rond-point ?

Lorsqu’il s’agit d’un carrefour giratoire à plusieurs voies, le cycliste doit rester sur la file extérieure. Il lui sera ainsi plus facile de prendre une sortie.

Si le carrefour giratoire comprend une voie cyclable, c’est là que le cycliste doit rouler. Il faut seulement faire très attention, car à force d’être cantonné à la voie extérieure du rond-point, le cycliste va être repoussé au bord extérieur de la chaussée ce qui peut représenter un danger pour lui.

Important à lire – Vélo au quotidien : le code de la route depuis juillet 2015

Comment le cycliste doit se positionner dans un rond-point ?

Qu’il y ait une seule ou plusieurs files, le cycliste doit toujours se placer bien au milieu de la chaussée. Il est essentiel (voire vital) pour lui d’être bien visible par les autres usagers de la route. En vous positionnant au milieu de la chaussée, vous imposez votre présence et vous vous faites respecter par les autres. Cet emplacement va dissuader les autres véhicules de vous doubler ou de vous couper soudainement le passage.

Il faut comprendre que les cyclistes ont tout autant le droit d’utiliser la route que les autres véhicules. Malheureusement, les conducteurs de voitures et de motos ne le voient pas toujours de cet œil. Ces derniers ont tendance à les sous-estimer au risque de porter atteinte à leur sécurité. Voilà pourquoi il revient aux cyclistes de savoir se faire respecter, tout en gardant un certain bon sens. Si vous voyez un véhicule foncer sur vous, mieux vaut lui céder le passage que de se faire heurter et ce, même si vous avez la priorité.

A éviter : de serrer à droite ou à gauche, car vous encouragez les autres à vous doubler et c’est très dangereux pour le cycliste.

Lire aussi – Rouler à vélo, quelles sont vos obligations ?

Comment indiquer sa direction dans un rond-point quand on roule à vélo ?

Pour indiquer la direction que vous souhaitez prendre lorsque vous prenez un rond-point, vous devez utiliser vos deux bras.

  • Pour continuer dans le rond-point, tendez le bras gauche bien en vue de tous les usagers de la route. Cela leur indiquera que vous ne comptez pas encore prendre la prochaine sortie.
  • Pour prendre la prochaine sortie et ainsi tourner à droite, vous devez tendre le bras droit bien en vue de tous et à l’approche de la prochaine sortie.

Dans les deux cas, vos gestes doivent être bien visibles et ils doivent être réalisés un peu en avance. Lorsque vous vous approchez du carrefour ou de la prochaine sortie, regardez bien de droite à gauche pour évaluer la situation. Retournez-vous ensuite (de manière très brève), puis indiquez la direction que vous souhaitez prendre. Si possible, essayez de regarder les autres usagers dans les yeux pour être certain qu’ils vous ont compris et ce, à chaque changement de direction, que ce soit dans les ronds-points ou non.

Pour optimiser votre sécurité, équipez-vous de feux clignotants pour indiquer tout changement de direction.

A éviter : les changements de direction trop brusques, pour éviter les accidents.

Comment prendre un rond-point en toute sécurité lorsqu’on roule à vélo ?

Comment prendre un rond-point en toute sécurité lorsqu’on roule à vélo ?

Pour rouler à vélo en toute sécurité même lorsqu’on doit prendre un giratoire, voici nos conseils :

  • Ralentir à l’approche du carrefour surtout s’il y a beaucoup de véhicules. Avant d’entrer dans la danse, mieux vaut donc ralentir et observer un moment sur quelle file s’aligner.
  • Etre toujours prêt à freiner : même si le cycliste a la priorité, il faut toujours garder les mains sur les freins et être prêts à appuyer dessus lorsque vous sentez qu’il y a danger. Mieux vaut, effectivement, laisser passer un chauffard ou un motard en tort que de se faire heurter. Pour information supplémentaire, il faut savoir que l’article 415-4.III du Code de la route stipule que tout véhicule désireux d’un rond-point doit laisser la priorité au cycliste qui roule sur une bande cyclable. C’est une bonne nouvelle pour les conducteurs de cycle, mais c’est sans compter le fait que les automobilistes ont une vision réduite. A un certain moment, il peut donc arriver que le cycliste se retrouve dans l’angle mort droit du conducteur et si ce dernier n’y fait pas attention, un accident peut survenir. Voilà pourquoi il faut toujours être prêt à freiner. Découvrez aussi : Les pistes cyclables en France
  • Eviter les angles morts : vous devez toujours rester visible par les autres usagers de la route. Il faut comprendre que les automobilistes ont un champ de vision réduit. C’est donc à vous de faire en sorte de rester bien en vue en roulant au milieu de la chaussée. Il faut éviter à tout prix les angles morts d’où l’importance de ne pas serrer à gauche ou à droite.
  • Rester aux aguets : prendre un rond-point est dangereux surtout pour le cycliste, mais puisqu’on ne peut pas les éviter, il faut toujours être aux aguets. Gardez toujours un œil sur les véhicules qui vous entourent (à côté, devant ou derrière), restez prudent lorsqu’il y a des bus ou des camions, observez bien leurs mouvements et soyez toujours prêts à anticiper pour éviter les dangers.

Si vraiment vous avez une peur bleue des ronds-points, il est conseillé de descendre de son vélo et de faire le chemin à pied en poussant la bicyclette à côté de vous. Enfin, on n’oublie pas la consigne essentielle : le port de casque et de gants de protection. Ce conseil reste valable que vous rouliez en ville ou non, car ces équipements sont gage de votre sécurité.

A lire aussi – Sécurité à vélo : comment rouler en toute sécurité à vélo ?

Rond-point et carrefour giratoire : quelle différence ?

C’est un point que nous souhaitons éclaircir, car il existe une petite différence entre les deux. Tous deux se réfèrent à une intersection, mais la priorité et la signalisation sont différentes.

Au niveau d’un rond-point, c’est la règle de la priorité à droite qui s’applique. Au niveau d’un carrefour giratoire, la priorité revient aux véhicules déjà engagés. Il est important que tous les usagers de la route sachent faire cette différence pour éviter les situations conflictuelles.

1 Comment
  1. Il manque l’explication dans un rond point à 2 voies faut il se mettre sur la voie de gauche pour prendre la sortie de gauche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code