Pourquoi dit-on que la bicyclette est un moyen de transport écologique ?

Pourquoi dit-on que la bicyclette est un moyen de transport écologique ?

Evaluer cet article

En 2016, près de 94 % des émissions de gaz à effet de serre étaient issus du transport routier. La prise de conscience générale sur la pollution que génèrent les véhicules motorisés a eu lieu suite à cette étude. Pour les États, réduire la pollution et freiner le réchauffement climatique sont devenus des priorités. Nombreuses sont les mesures déjà adoptées pour aller dans ce sens dont la promotion du transport écologique. Qui dit transport écologique, dit vélo. Découvrez pourquoi.

L’empreinte carbone de la bicyclette est quasi nulle

L’empreinte carbone de la bicyclette est quasi nulle

Comparé aux autres moyens de transport aujourd’hui utilisés, le vélo affiche un bilan CO2 très faible, voire nul. Si on prend en exemple un trajet de 5 km, voici les bilans carbone de différents véhicules :

  • 0 g pour la bicyclette classique
  • 16 g pour le tramway
  • 19 g pour le métro
  • 23 g pour le vélo à assistance électrique (VAE)
  • 48 g pour la trottinette électrique
  • 308 g pour le scooter à moteur thermique
  • 966 g pour la voiture à moteur thermique

Le vélo est ainsi le transport écologique par excellence. Voilà pourquoi le site https://www.bike24.fr tient tant à le promouvoir. Spécialisé dans la vente en ligne de bicyclettes, il propose aussi bien des vélos classiques que des vélos électriques. Dans sa gamme, on trouve des vélos Gravel, des vélos Enduro, des vélos de ville, des vélos cargo, des VTT et VTC, des vélos pour enfants, des pièces pour les vélos et des vêtements conçus pour les cyclistes. Il ne cesse d’étoffer son catalogue pour que chaque citoyen puisse trouver le vélo qui répond à ses besoins. Le magasin collabore avec de nombreuses marques réputées telles que Cannondale Bikes, Focus Bikes, Bergamont Bikes …

Notez que même si les VAE sont un peu plus polluants que les modèles traditionnels, leur taux d’émission de gaz à effet de serre reste minime par rapport à ceux des voitures et scooters. De ce fait, on les considère aussi comme des moyens de locomotion doux.

Une méthode de fabrication moins polluante

Le côté écologique du vélo ne se limite pas à son usage. Sa méthode de fabrication est également moins polluante. Savez-vous pourquoi ?

Le vélo, comme tous les autres véhicules, est essentiellement fabriqué avec de l’acier et de l’aluminium. Toutefois, étant donné sa taille réduite, ses besoins en matières premières, et plus précisément en extraction de matières premières, sont plus faibles par rapport à l’extraction des mêmes matières pour concevoir une voiture ou un bus. Par voie de conséquence, sa conception génère moins d’émissions de GES même si n’est pas totalement saine.

De plus, les vélos sont plus faciles à recycler que les voitures. Il suffit de voir combien le marché des bicyclettes d’occasion est florissant pour s’en rendre compte. De nombreux professionnels se sont d’ailleurs lancés dans la réparation et la révision de vélos pour qu’au lieu de les mettre à la casse, ils aient droit à une seconde vie. Tant que des bicyclettes continueront d’être commercialisés sur le marché d’occasion, le nombre de vélos neufs conçus sera limité ce qui contribue à réduire l’impact de leur production sur l’environnement.

Contrairement aux vélos, la majorité des voitures usées finissent à la casse où elles seront broyées. Avant de passer sous le broyeur, elles passent par différentes phases : retrait des équipements, récupération de l’huile usagée et récupération des pièces détachées. Parfois, la récupération de l’huile n’est pas faite correctement et le liquide souille le sol. Cela renforce davantage l’impact négatif des voitures sur l’environnement.

D’autres avantages attribués par la bicyclette

D’autres avantages attribués par la bicyclette

Vous savez maintenant pourquoi la bicyclette est respectueuse de l’environnement. Mais savez-vous que ce n’est pas le seul avantage qu’elle procure ? En effet, le vélo :

  • Est un moyen de transport pratique en ville :

Sa taille lui permet de se remonter la file des embouteillages jusqu’aux sas vélo et des pistes spécifiques, les voies et pistes cyclables, ont été aménagées pour que le cycliste puisse éviter les bouchons. Notez également que parfois, le vélo peut emprunter un itinéraire à sens unique et des petites ruelles, interdites aux voitures.

  • Est un transport ergonomique :

Cela signifie qu’il n’encombre pas les routes comme le font les voitures vu qu’il ne prend que très peu de places. Il en va de même au niveau des parkings. Son poids, largement en dessous de celui des voitures, n’a, quant à lui, que très peu d’impact sur la qualité de la chaussée.

  • Est un moyen de transport silencieux :

Savez-vous que le bruit des voitures et des klaxons incessants est une source de nuisance néfaste pour notre santé ? Cela a même un nom : pollution acoustique. Le vélo, lui, n’est nullement en cause puisqu’il n’émet aucun son. Vous n’entendrez que le bruit du klaxon que le cycliste n’utilise que de temps en temps pour indiquer sa présence aux autres usagers de la route. Les vélos électriques sont tout aussi silencieux que leurs homologues classiques.

  • Permet de rester en bonne santé :

Le fait de pédaler fait travailler le cœur, les poumons, les muscles et même le cerveau. Sa pratique permet donc de faire du sport même si à la base, ce n’est pas l’objectif premier. Que ce soit pour aller au travail à vélo, pour s’amuser, pour faire les courses … le vélo est conseillé pour éloigner les maladies et les dépenses qui vont avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code