Mesdames, comment trouver le vélo de ville conçu pour vous

Mesdames, comment trouver le vélo de ville conçu pour vous ?

4.5/5 - (2 votes)

Mesdames, vous en avez assez de rouler sur une bicyclette beaucoup trop grande ou qui vous impose une posture trop couchée ? Pourquoi ne pas vous offrir un modèle spécialement conçu pour vous ? Oui, cela existe et ce, dans toutes les catégories existantes (VTT, VAE, vélo de route …). Si vos trajets se limitent à la zone urbaine, pensez à un vélo de ville pour femme ou à un VTC pour femme. Voici comment trouver le bon modèle.

Un vélo de ville c’est quoi ?

Un petit rappel s’impose : le vélo de ville, comme son nom l’indique, est conçu pour des trajets exclusivement en zone urbaine. Il est plus léger et ses pneus plus fins sont destinés à rouler sur des routes goudronnées et pavées.

A lire – Les dimensions d’un pneu vélo

Il existe, cependant, plusieurs types de vélos qui répondent à cette définition. On cite notamment les vélos hollandais, les fixies ou vélos à pignon, les vélos hybrides, certains vélos à assistance électrique et les vélos pliants. Les VTC (vélo tout chemin) les rejoignent également, mais pour ces derniers, pistes urbaines et pistes plus accidentées leur conviennent tout aussi bien.

Certains cyclistes le surnomment le « vélo musculaire », car c’est un deux-roues qu’on utilise tous les jours pour se déplacer et faire du sport par la même occasion.

En savoir plus sur le vélo de ville pour femmes

Quelles sont les caractéristiques d’un vélo de ville pour femme ?

Quelles sont les caractéristiques d’un vélo de ville pour femme ?

Les vélos de ville pour femme sont faciles à reconnaître puisqu’ils sont plus petits que ceux conçus pour les hommes. La logique veut effectivement que les femmes aient une corpulence plus petite, des hanches plus larges, des épaules plus étroites et des jambes plus longues. Il leur arrive aussi de porter des jupes et des robes. C’est en partant de ces facteurs que les bicyclettes de ville pour femmes ont été conçues. Après de légères modifications apportées par les fabricants, voici ce que cela a donné :

Le cadre

Les vélos de ville féminins sont pourvus d’un cadre bas, de type wave ou trapèze.

Les cadres wave disposent d’un tube supérieur en forme de U. cela facilite l’enjambement lorsque la cycliste enfourche la selle et ce, quelle que soit la tenue qu’elle porte.

Les cadres trapèze, quant à eux, se reconnaissent par leur tube supérieur plat. Celui-ci est légèrement incliné vers le bas, en direction de la tige de selle. Cela facilite également l’enjambement.

Outre ces deux formats, il y a également les cadres en col de cygne. C’est le modèle traditionnel par excellence, pensé pour faciliter l’enjambement. Notez que de nos jours, il existe des astuces pour que la femme puisse rouler à vélo en jupe sans que le vêtement se soulève de tous les côtés. On peut par exemple citer la pince Poupoupidou, conçue pour éviter le fameux « effet Marylin ».

La selle

Le vélo de ville pour femmes, et les vélos pour femmes en général, se dotent d’une selle plus large étant donné que les utilisatrices ont un bassin plus large. Cela augmente le confort de conduite, mais attention, il faut aussi penser au matériau de conception du siège et à son rembourrage. Une selle qui épouse les formes est fortement recommandée surtout si vous utilisez le vélo tous les jours sur une grande proportion de routes pavées.

En ce qui concerne sa hauteur, il est conseillé d’avoir une selle moins haute pour pouvoir adopter une posture droite. Comme vous roulez en ville, il est important d’avoir une vue dégagée sur la route. Avec cette hauteur de selle, la femme pourra parfaitement poser les deux pieds au sol puisqu’elle possède des jambes plus longues.

Enfin, un détail, mais qui a son importance : la selle des vélos pour femmes se redresse en avant sur 0,5 à 1 cm. On a le réglage opposé sur la selle des vélos pour hommes.

Le guidon

Sur les vélos pour femmes, le guidon est plus court pour s’harmoniser avec les épaules plus étroites des conductrices. C’est un critère essentiel, car à force de tendre les bras vers les barres, la fatigue et les douleurs musculaires s’installent rapidement avec un guidon inadapté.

Les vitesses

A l’origine, les vélos de ville n’avaient qu’une seule vitesse. De nos jours, ils en comptent plusieurs, certains un peu plus que d’autres. Vous êtes libre de choisir le modèle qu’il vous faut. La règle à retenir c’est qu’avec un nombre restreint de vitesses, le vélo sera plus facile à manier, mais son usage se limitera aux terrains plats.

Par conséquent, si vous devez emprunter des pentes tous les jours, mieux vaut un modèle avec plusieurs vitesses. Plus il en aura, plus le deux-roues sera polyvalent. Pour les femmes, 8 à 10 vitesses seront amplement suffisantes ainsi qu’un double plateau et des freins à disque.

Lire aussi – Sécurité à vélo : comment rouler en toute sécurité à vélo ?

Les accessoires

Les femmes ont toujours tout un tas de choses à emporter lorsqu’elles sortent de la maison. En voiture, elles ont toute la place qu’elles veulent pour les stocker. A vélo, les emplacements sont limités, mais il est possible d’équiper un vélo de ville d’un panier porte-bagages à l’avant et d’un siège enfant à l’arrière, ou vice-versa, selon l’âge de l’enfant à transporter. Si la cycliste doit transporter plus d’un enfant à vélo, elle devrait plus pencher vers un vélo cargo. Certains modèles de vélos cargos permettent de transporter des charges plus volumineuses.

Outre les compartiments enfants et bagages, le vélo peut aussi être équipé de garde-boues (vos chaussures et vos vêtements vous en remercieront), de feux clignotants, de sonnette …

N’hésitez pas à tester différents modèles auprès du revendeur jusqu’à trouver la bicyclette de ville parfaite. Un petit conseil : si vous devez transporter un enfant à vélo, pensez à l’équiper d’une béquille supplémentaire afin que le deux-roues puisse se tenir en équilibre lorsque vous placez ou retirez l’enfant de son siège.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code