E-ST 900 de Decathlon : un VTTAE performant avis et essais longue durée 5 000 km et un an

Velo électrique E-ST 900

4.5/5 - (335 votes)

Décidément, la marque Decathlon tient à s’imposer dans l’univers des vélos à assistance électrique. Après le lancement de son e-ST 500, voilà qu’elle nous dévoile un autre de ses innovations : l’e-ST 900. Idéal pour les randonneurs en montagne, ce VTTAE a de quoi surprendre, non seulement en termes de performance et de design, mais aussi au niveau de son prix compétitif. Zoom sur ce VTTAE de Decathlon.

 

Les caractéristiques de l’e-ST 900

L’e-ST 900 est le second vélo tout terrain à assistance électrique (VTTAE) de Decathlon, le premier étant l’e-ST 500.  Il existe aussi une version moins cher encore, l’E-ST 100. La principale différence entre les deux : le moteur pédalier dont est pourvu l’e-ST 900. A part ce détail essentiel, voici ce qu’il faut savoir sur ce deux-roues :

  • Matériau de fabrication : aluminium 6061
  • Moteur central : un Brose T de 250 W au couple de 70 nM « Update 06 juin 2021 »

Il était affiché à 90 nm chez décathlon quand il est sorti mais c’est 70 en fait.

  • Batterie : 504 Wh, 36 V, 14 Ah
  • Pneus Taipan Koloss larges de 27,5’’ x 2,8’’
  • Jantes Sunringle DUROC 40 dépourvues de chambre à air avec essieux traversants
  • Fourches avant Rockshox Judy avec 120 mm de débattement
  • Transmission Shimano Deore M6000 1 x 10 avec cassette arrière 11-42
  • Freins Tektro TKD 32 à disques hydrauliques de 180 mm
  • Selle B’Twin Ergofit Evo
  • Autonomie estimée : environ 80 km
  • Nombre de vitesses : 10
  • Poids : 22 kg
  • Charge maximale supporté : 120 kg

L’e-ST 900 est un vélo performant, spécialement conçu pour les randonneurs, surtout ceux qui affectionnent les pistes de montagne.

Lire aussi – Comment choisir son VTT enduro ?

Pourquoi devez-vous investir dans ce modèle ?

Le premier critère qui séduit toujours les vététistes est sans nul doute le prix. Vu les caractéristiques de l’e-ST 900, on pourrait se dire que ce dernier rejoint la catégorie des VTTAE de plus de 3 000 euros, or il n’en est rien. Avec ce modèle, Decathlon entend bien se positionner sur un marché plus accessible à tous en le proposant à moins de 2 000 euros. Une aubaine qu’il ne faudrait pas manquer !

Et au-delà du prix, le deux-roues offre de nombreux avantages tels que :

  • Une meilleure accroche et surtout un plus grand confort durant la conduite grâce à ses pneus larges
  • Un moteur puissant et silencieux
  • Une géométrie du cadre à peu près normale malgré l’électrification et le moteur central
  • un moteur pédalier , gage d’efficacité

Ce qu’on pourrait lui reprocher c’est l’accès un peu complexe à la commande des modes d’assistance lorsqu’on roule.

Quatre dimensions disponibles

Le vélo est disponible en quatre tailles du format S au Format XL

  • S : de 1m50 à 1m65
  • M : de 1m65 à 1m75
  • L : 1m75 à 1m80
  • XL : 1m80 à 1m95

J’ai pris un format L c’est un trés grand vélo, vraiment imposant.

Mieux connaître l’e-ST 900 pour pouvoir se décider

Pour ceux qui hésitent encore à investir dans ce deux-roues tout terrain, voici qu’autres arguments qui pourraient vous faire changer d’avis …

Le moteur central

Decathlon a bien fait de choisir un moteur Brose T pour ce VTTAE. Notez que la marque Brose figure parmi les plus appréciés à travers le monde. Si la version « S » est celui qui équipe les deux-roues haut de gamme de plus de 4 000 euros, la version « T » est choisi pour les modèles de moyenne gamme dont l’e-ST 900. Avec un couple de plus de 90 nM, ce vélo tout terrain rivalise facilement avec le Shimano Steps E7000 ou encore le Bosch CX.

En termes de puissance, il affiche un bon 250 W ce qui est  suffisant pour rouler sur les pistes de montagne. Notez que le besoin en puissance dépendra essentiellement de vos envies d’exploit. Certains auront besoin d’un vélo plus puissant encore que l’e-ST 900 alors que d’autres s’en accommodent facilement.

Le moteur est largement suffisant pour une utilisation au jour le jour.

Concernant l’intégration du moteur au vélo, il est inséré dans un boitier sous le pédalier, il est clairement visible même si la marque a fait l’effort de l’habiller avec un carter de protection. Notez que celui-ci suit l’axe de la batterie, les  coloris noirs-gris-blanc permettent de bien le camoufler.

Les caoutchoucs de jonction et les protections pour assurer l’étanchéité entre le carter et le tube de selle ne se montre pas trés performant, je fais du vélo l’hiver  et je rentre couvert de boue, il est compliqué de laver le pédalier et avec le karcher c’est encore pire.

En effet, l’humidité et les saletés peuvent s’y infiltrer facilement. Bien sûr, il reste possible de bien nettoyer le deux-roues, mais pour le nettoyer à fond il faudra démonter le carter.

Quoi qu’il en soit, malgré ce petit bémol au niveau de l’intégration, Decathlon a réussi à intégrer ce moteur central sans trop perturber la géométrie du cadre du vélo. Evidemment, cet emplacement a engendré quelques modifications, mais assez légère. Ces dernières se remarquent surtout au niveau du tube horizontal et des haubans à forme courbée. Mis à part cela, le cadre affiche des dimensions raisonnables avec des bases courtes d’environ 449 mm. Sa profondeur ou « reach », quant à elle, varie entre 379 mm à 445 mm soit entre la taille S (pour les 1,50 m à 1,64 m) et la taille XL (pour les 1,85 m à 2 m). Le vélo est ainsi adapté à tous les gabarits.

Quant au confort durant la conduite, sans réglage spécifique, le vététiste devra adopter une position droite. On peut toutefois remédier à cela et retrouver la position habituelle (semi-couchée) en réglant l’angle de la potence. Pour ce faire, il faut remonter le cintre.

Le confort de conduite

Toujours en termes de confort durant la conduite de l’e-ST 900, ses pneus larges absorbent bien les chocs ce qui fait oublier l’absence d’amortisseur arrière. De toute façon, la roue avant, grâce à sa fourche hydraulique atténue très bien les impacts.

Là encore, Decathlon a fait un choix judicieux en optant pour ces pneus qui se marient assez bien au cadre rigide en aluminium et supportent assez bien le poids du deux-roues.

La selle, un élément basique et vraiment bas de gamme

Et on ne peut parler confort sans parler de la selle B’Twin Ergofit Evo. Et celle ci est vraiment une selle de premier prix et de mauvaise qualité, je l’ai immédiatement changé, car c’était impossible de faire du vélo avec ce vrai bout de bois. Pour un meilleur confort on peut remplacer la tige d’origine standard de 31,6 mm par une tige de selle télescopique. Celle-ci est plus souple et augmente le confort de l’assise surtout si vous avez tendance à enchaîner montées et descentes.

Selle de remplacement à tige téléscopique
Selle ergonomique

A lire – Confort à vélo : pensez à la selle ergonomique et à la tige de selle suspendue

Selle à tige téléscopique
Tige de selle télescopique

Commande et mode de fonctionnement

L’e-ST 900 de Decathlon embarque un petit ordinateur de bord tout-en-un qui est fixé sur le côté de la poignée gauche. L’écran affiche toutes les informations que vous devez savoir comme votre vitesse, la portée, le mode d’assistance sélectionné, l’autonomie restante, soit le niveau de charge de la batterie, …

Pour lire ces données, il vous suffit d’appuyer sur le bouton du haut de manière prolongée. Vous disposez aussi accéder au menu grâce aux quatre directions du joystick situé à côté de l’écran LCD. Le petit joystick permet de naviguer dans les menus, les menus ne sont pas très pratiques et il faut naviguer dans les menus pour avoir l’autonomie restante par exemple.

Pour compenser cette petite difficulté, l’ordinateur de bord est doté d’une petite prise micro-USB sur le côté droit. Celle-ci vous permet de recharger un GPS ou un smartphone.

Sachez que l’e-ST 900 propose trois modes de fonctionnement ou niveau de difficulté. Autrement dit, depuis l’ordinateur de bord, vous pouvez sélectionner le niveau d’assistance électrique dont vous avez besoin. Au choix, vous avez :

  • Le mode « Eco » : le niveau d’assistance est ici très faible. L’avantage c’est que vous économiserez mieux votre batterie ce qui signifie une autonomie plus longue, mais l’inconvénient c’est que vous aurez à fournir plus d’efforts au pédalage. Avec un vélo qui pèse plus de 22 kg, réfléchissez-y avant de vous lancer sur une pente raide. Il faut savoir qu’on retrouve deux niveaux en mode Eco : l’Economy simple qui propose une assistance de +40 % et l’Economy + qui offre une assistance de +80 %.
  • Le mode « Standard » : le niveau d’assistance électrique est moyen puisque le vélo vous apporte une aide normale, à la hauteur de vos efforts. C’est le bon compromis lorsqu’on souhaite économiser de la batterie tout en dépensant plus d’énergie. Ce mode offre une assistance de +160 %. C’est le plus polyvalent puisque permet aussi bien de rouler sur des pistes à plat que sur des pistes plus accidentées.
  • Le mode « boost » : le niveau d’assistance est élevé donc vous n’aurez pas à trop vous fatiguer. Le seul bémol c’est que l’autonomie chutera rapidement puisque la batterie est très sollicitée. Les balades tourneront court, mais retenez une chose : vous aurez quand même à pédaler, car le pédalage est essentiel pour enclencher l’assistance et faire avancer le VTT électrique. Ce mode offre une assistance de +320 % ce qui permet vraiment de « gravir les montagnes ».

En gros, ce VTTAE de Decathlon convient vraiment à tous les profils, des débutants aux cyclistes du dimanche qui veulent faire du sport de temps à autre.

Lire aussi – Le VTT électrique : partagé entre VAE et motocyclette

La batterie et l’autonomie

La batterie et l’autonomie

Son autonomie est estimée à 50 km, mais comme avec tous les vélos électriques, elle est fonction de la manière dont vous roulez, du niveau d’assistance, du dénivelé, de la pression de pneus, de la fréquence de pédalage, de la qualité des pistes (sèches, cahoteuses, boueuses …) et du poids du vététiste. Retenez que la charge maximale est de 120 kg donc si vous pesez 100 kg, il vous reste 20 kg pour le matériel à transporter et vos bouteilles d’eau.

Et bien évidemment, si vous vous contentez du mode Boost à chaque sortie, nul doute que la batterie sera rapidement à plat. La petite astuce consiste à varier le niveau d’assistance en fonction des pistes. Sur une piste plate, mettez le mode Eco ou Standard puis dans les pentes raides, activez le mode Boost.

Pour un VTT électrique de moins de 2 000 euros, la batterie offre une capacité supérieure qui se chiffre à environ 504 Wh. Couplé à son moteur, elle offre une plage réelle de 80 km.

Pour la recharger, le vélo est fourni avec un chargeur rapide. La batterie met environ trois heures pour se recharger totalement. Un voyant lumineux à 5 leds permet de voir quel est le niveau de charge.

La recharge peut se faire directement avec la batterie fixée sur le vélo, mais il est aussi possible de la retirer et de la charger à l’intérieur. Le vendeur vous fournit les clés pour retirer la batterie à l’achat. Préférez une recharge à l’intérieur en hiver, car pour atteindre une charge optimale, la recharge doit se faire à une température ambiante. De plus, cela vous évitera le vol de batterie qui est un composant assez coûteux du deux-roues.

A lire – Quand hiver rime avec pratique du vélo électrique

Pour l’e-ST 900, Decathlon garantit sa batterie deux ans soit 500 cycles de charge/décharge. La marque souligne même qu’en fin de garantie, la batterie aura toujours 70 % de sa capacité ce qui signifie que vous pourrez continuer à l’utiliser encore pendant des années.

La transmission

Malgré son prix, Decathlon s’est encore surpassé au niveau de la boîte de vitesse en équipant l’e-ST 900 du groupe Deore M6000 1 x 10 de Shimano. En un jargon plus simple, il se compose d’un levier de vitesses M6000 et d’un dérailleur Deore Shadow +. A l’avant, on découvre un plateau antidéparant associé à un 34t Chainflow. L’ensemble est ensuite rejoint par une chaîne au turbo ebike KMC e10. Là, on reconnaît bien le souci du détail cher à la marque.

La cassette sur la roue arrière est une 10 vitesse en 11 par 42

L’étagement est comme ceci : étagement : 11-13-15-18-21-24-28-32-37-42, les deux derniers pignons sont indépendants.

Cassette Transmission 10 vitesses en 11 par 42

Grâce au plateau unique, les risques de déraillement sont minimes, voire quasi-inexistants puisque ce composant est associé à la chaîne bénéficiant de la technologie ChainFlow. Le dérailleur, quant à lui, permet un passage de vitesse rapide, mais qu’on se le dise, il faut éviter de passer les vitesses trop brusquement.

Les freins, disques hydrauliques  à l’avant et l’arrière

Les freins à disque hydrauliques Tektro TKD32 offrent un freinage important et de qualité. Sur ce domaine il n’y a pas photo, le vélo freine bien tellement bien que les premiers freinages pourraient vous désarçonner. le vélo est équipé de deux freins à disque hydraulique.

La boîte de vitesseCela fait toute la différence pour avoir eu un vélo avec des freins à disque mais actionné par des câbles . C’est le jour et la nuit. Les plaquettes par contre s’usent rapidement  et celle arrière sur 3000 kilomètres sont presque au bout.

Les roues et les pneus : 27.5 par 2.8

Pour pouvoir rouler tranquillement sur des pistes accidentées, l’e-ST 900 est équipé de roues en 27.5 avec des pneus larges, très larges, Ils sont de la marque Hutchinson, il sont fait pour le VTT , terre , montagne etc., si vous faites de la route avec, ils dureront très peu de temps, les roues sont des tubeless ready, mais curieusement Decathlon les a équipés de chambre à air.

Sur 3000 km j’ai crevé beaucoup de fois, au moins 15 fois en 5 mois, j’ai changé 4 chambres à air.

Quelles sont les alternatives aux bandes anti crevaison ?
Les roues et les pneus de l’e-ST 900 de Decathlon

Lire aussi :

Les roues et les pneus : 27.5 par 2.8
Les roues et les pneus : 27.5 par 2.8

Les équipements et éclairage

Avec l’ordinateur de bord embarqué sont livrés divers équipements à savoir :

  • La sonnette
  • Les catadioptres au niveau des roues et des pédales
  • Les éclairages

Pour la sonnette , je n’en ai pas eu et lorsque je l’ai demandé, la sonnette fournie était tellement de mauvaise qualité que j’en ai commandé une, mais pas chez eux.

L’éclairage, à l’arrière, le feu fourni est correct, à l’avant c’est une autre histoire et la petite loupiote est vraiment indigne d’un vélo à 2000€, vous ne pouvez pas rouler avec ce « phare » de nuit .

Si vous avez besoin d’autres accessoires (béquille, garde-boues, porte bidon …), il reste possible de se fournir et d’équiper le vélo. Notez aussi qu’en fabriquant l’e-ST 900, Decathlon propose un modèle de moyenne gamme. Cela explique la qualité moyenne de certains accessoires comme ses pédales plates en plastique. Il vous suffit de les remplacer par des modèles plus performants si le besoin se ressent.

5000 kilomètres avec le VTT E-St 900

acheté le 26 mai 2020, livré le 10 juin, j’ai fait exactement 4708 km en ce 15 mai 2021, cela ne s’est pas fait sans mal ni sans cout. L’E-ST900 est un vélo onéreux à entretenir et Decathlon n’a pas toujours les pièces disponibles.

Les pièces changés sur le vélo en un an

Les pièces que j’ai changés sont les suivantes,

  • Pneus

Les pneus d’origine Hutchison « très jolis et tape à l’œil »  se sont avérés être des pneus de piètre qualité, ils se sont usés très vite, environ 2000 kilomètres, et j’ai aussi crevé à de très nombreuses reprises, environ 15 fois entre juillet et octobre, ils ont été remplacés par des Continental Mountain King Pneu Adulte Unisexe, Noir, 27.5 x 2.8  Ils se sont avérés bien plus solides et endurants. L’installation de bande anti crevaison a aussi réglé le problème des crevaisons.

  • Chambres à air

De très nombreuses crevaisons « plus de 15 en six mois » sont venus agrémenter mes sorties, cela m’a beaucoup beaucoup énervé!!!!

    • Point 1:  Les pneus Hutchinson  sont moyens je pense pour les crevaisonset ils se sont aussi vite usés
    • Point 2: ne pas trop gonfler les pneus, avoir une chambre à air d’avance , bien inspecter l’intérieur des pneus après chaque crevaison
    • Point 3 : les bandes anti crevaison, c’ets ce qui a résolu mes problèmes de crevaison, voila six mois que je n’ai pas crevé.
  • chaine cassette ou pignon de cassette
    • 4744 kilomètres en un an ,
      • Première chaine plus le pignon de 11 à 2700 kilomètres mais c’était mort à 2400 kilomètres, le temps de recevoir les pièces.
      • Seconde chaine et pignon de 11 et 13 à 4708 kilomètres je viens de les changer.
  • Prochaine pièces à changer
  • les roulement de roues avant qui ont beaucoup de jeux
  • plaquettes de frein, celle de l’arrières sont bonnes à changer

Les pannes rencontrées

le vélo est aussi tombé en panne,  une panne suffisamment sérieuse pour le que le vélo soit confié à l’atelier régional. Ce vélo dispose d’une roue libre sur le pédalier , cela veut dire que le pédalier n’entraine pas la chaine lorsque vous faites tourner le pédalier en arrière. Depuis 15 jours le pédalier entrainait justement la chaine et la roue, ce qui faisait beaucoup forcer l’ensemble.

un appel au magasin et ils décident de suite d’envoyer le vélo à l’atelier régional, il est revenu 10 jours après les commentaires suivantes :

La cassette était complètement dévissée elle a été changé d’après la facture atelier. le vélo fonctionne bien et est comme avant mais il ya eu cependant un gros changement , c’est l’update logiciel de l’ensemble de la transmission.

Update du moteur

Je n’ai pas reconnu le vélo quand je suis rentré avec , L’update a été vraiment efficace et le moteur dispose de beaucoup plus de couple, j’avais toujours trouvé ce vélo pas très puissant par rapport au précédent VAE « Cyclowatt Belleville » que je possédais. Il surpasse maintenant mon ancien vélo « chinois », performant , mais services et pièces, plus disponible !!!!!, je l’ai presque donné d’ailleurs, car il avait le pédalier cassé.

les 80 nm de couple sont bien la maintenant.

Lire aussi – VAE : possibilité d’installer des rétroviseurs et des feux sur son vélo

Pour résumer, l’e-ST 900 est un VTTAE très polyvalent. Il convient aussi bien aux habitués de randonnées en montagne qu’à ceux qui veulent débuter dans cette discipline.

A lire aussi

7 Thoughts to “E-ST 900 de Decathlon : un VTTAE performant avis et essais longue durée 5 000 km et un an”

  1. […] A lire – E-ST 900 de Decathlon : un VTTAE à découvrir […]

    1. Gilles Favre-Reymond

      Bonjour ,pour infos le moteur sur le E st 900 est donner a un couple de 70 nm ,c’est afficher dans les descriptifs sur Decathlon ,ce qui est déjà un bon couple pour un vtt semi rigide .

  2. Paul

    Oui il est maintenant annoncé à 70nm, mais au début il était affiché à 90 nm
    Après la panne du mien , et l’update logiciel du moteur , le couple est beaucoup plus important
    C’est même incomparable, c’est simple je n’ai pas reconnu le vélo, tellement le couple est important, ce qui ne va pas améliorer la durée de vie des consommables.

  3. DJP

    Je l’ai achete pour 90 nm de couple et pas 70=tromperie. Les pneus= mauvais, pas de grip dans la boue,mous et instables et tres sensibles aux crevaisons.Des freins peu puissants(j’ai mis un 4 pistons MT 5 = mieux mais bof).
    Utilisation en fortes cotes sentiers boue et pierres=autonomie moyenne.
    CONCLUSION: pour le prix ,assez satisfait meme si je n’ai pas apprecie la tromperie relative au 90 nm de couple.

  4. Paul

    Hello DJP
    quand je l’ai acheté il était aussi affiché à 90nm, ils n’étaient pas la , par contre l’atelier m’a fait un update du moteur et la c’est beaucoup plus puissant.
    Les pneus d’origine ne valent rien du tout et j’ai eu beaucoup de crevaisons aussi

  5. Cyril

    Bonjour,
    Merci pour vos retours détaillés sur ce VTTAE qui m’intéresse beaucoup.
    Concernant la taille, mesurant 1m70, je m’interroge sur le modèle à prendre S ou M suivant le confort pour le dos et le mieux adapté globalement.
    Cordialement,

  6. bataille

    Bonjour et merci pour l’article. je voulais savoir la version de l’update que vous avez fait installer svp ?

Leave a Comment

*

code