Comment reconnaître un vélo gravel ?

Comment reconnaître un vélo gravel ?

4.6/5 - (5 votes)

Vous êtes en train de devenir un passionné de cyclisme ? Vous voulez explorer toutes les options possibles en termes de vélo ? VTT, VTC, cyclo-cross…Le choix est large. Mais parmi les plus intéressants, nous trouvons le gravel. Ce vélo est une nouvelle tendance apparue ces dernières années. Le vélo se positionne entre un vélo de route et un VTT. Mais il se distingue également sur de  nombreux points.

Les spécificités du gravel

Le gravel est reconnu pour sa robustesse, sa praticité et tout le confort qu’il offre grâce ses nombreux accessoires. Voici les principaux éléments qui permettent de reconnaître un vélo gravel.

Les spécificités du vélo gravel

Le cadre d’un vélo gravel

Le gravel dispose d’un cadre avec une géométrie propice pour une position relevée. En effet, le cycliste adopte souvent cette position lors des déplacements en vélo. Le cadre est équipé d’un tube supérieur court et d’une douille de direction haute. Le cycliste bénéficie d’une grande souplesse pour les assises car le tube de selle arbore une section de 27,2 mm sur la tige de selle.

Le cadre du gravel affiche une bonne adhérence en matière de chocs verticaux. Il possède des bases qui peuvent être assez longues munies de fins haubans. Cela permet au triangle arrière d’être bien travaillé. Certains modèles innovants intègrent même une petite cinématique de déformation au niveau de cette partie du cadre. Le but des constructeurs est que le constructeur profite d’un confort optimal durant les nombreuses heures de selle.

Pour optimiser la protection du cycliste, le cadre du gravel a été façonné de sorte à ce qu’il accueille des garde-boues au niveau des roues avant et arrière. Selon le modèle, vous trouverez aussi des vélos gravel possédant un cadre sur lequel il est possible de fixer des systèmes pour accueillir de nombreux kits et accessoires. Il peut s’agir d’un kit de réparation ou d’un kit de rechange. Lorsque le cycliste explore les routes, il arrive parfois qu’une panne survient. D’où la nécessité d’un kit de réparation.

Une assise confortable et optimisée

Grâce à son triangle arrière spécialement conçu  pour offrir le confort, le vélo gravel et le cycliste peuvent encaisser les kilomètres et toutes les aspérités du terrain pour une conduite agréable. Les concepteurs de vélo gravel se veulent de fournir des modèles dotés d’un minimum de cinématique via les tubes de cadre. La fourche d’un gravel permet au vélo de supporter les chocs verticaux tout en contenant la puissance de freinage fournie par les freins à disque situés au niveau de la partie avant du vélo.

Des braquets spécifiques au vélo gravel

Le vélo gravel se présente sous de nombreuses formes : triple, compact ou mono-plateau. Mais parmi ces possibilités, le compact et le mono-plateau constituent les meilleures solutions pour bénéficier des braquets conséquents en gagnant du poids.

Afin de vous illustrer cela, un mono-plateau en 50 accompagné d’une cassette de 10-42 vous donne la possibilité de profiter d’une latitude importante tout en augmentant le poids. Cela optimise également la durée de vie de la transmission. Comme cette dernière se frotte constamment avec la poussière et la boue, le fait de disposer de moins d’éléments de transmission réduit grandement les risques de panne, notamment durant les longs trajets.

Un excellent système de freinage

Comme le vélo gravel propose des caractéristiques similaires au VTT, il embarque un système de freinage à disques. Un grand atout de ce système est la présence d’une commande hydraulique couplée à ces freins à disques. Cet assemblage constitue le moyen de freinage le plus innovant et le plus puissant qui existe. C’est aussi l’un des meilleurs systèmes présent sur tous les revêtements.

Les jantes et les pneus du vélo gravel

Le vélo gravel se distingue par des crampons au niveau des roues. Il puise sa puissance grâce à des pneus renforcés basse pression de sections qui oscillent entre 30 à 35 mm de largeur. Ces pneus sont équipés de jantes en aluminium ou en carbone. Ils arborent également des corps moyeux conçus pour accueillir des cassettes de VTT. Le vélo gravel gagne ainsi en latitude au niveau des pignons et sur leur taille.

Si vous souhaitez utiliser un vélo gravel, vous devez bien choisir vos pneus afin de profiter d’une pratique réussie. La plupart du temps, ce choix doit se baser sur le type de terrain que vous allez rouler fréquemment. Il y a des pneus lisses et des pneus crampons. Pour des déplacements sur des chemins un peu glissants, les pneus dotés de légers crampons sont à privilégier. Par contre, ces pneus sont moins pratiques sur de l’asphalte et s’usent plus rapidement.

Les spécificités des pédales du vélo gravel

Pour pédaler, les utilisateurs du vélo gravel doivent se servir de pédales de VTT. Ils empruntent de ce fait des chaussures de VTT ou des chaussures de vélo tout-chemin.

Les différences entre un gravel et un VTC

Vélo tout chemin ou VTC

Les différences entre un VTC et un gravel sont nombreuses. Le Vélo Tout Chemin et le vélo gravel se diffèrent d’un point de vue forme. En effet, le vélo gravel présente une forme similaire à celle du vélo de route ou bien à celle du vélo de course. Il affiche une position inclinée. De son côté, le VTC présente une position plus relevée qui s’apparente de près à celle d’un vélo de ville.

Aussi, le vélo gravel est plus léger que le VTC. De ce fait, il est plus avantageux en termes de praticité et de dynamisme. Les vélos gravel s’équipent de cintre ou d’un guidon nettement courbé, comme ce que proposent également les vélos de route. En revanche, les VTC pour adolescent ou pour adulte comportent des cintres droits identiques à ceux des VTT.  Pour ce qui est des accessoires, le VTC en contient beaucoup comparé au vélo gravel.

Les différences entre un gravel et un VTT

VTT ou Vélo Tout Terrain

Le gravel et le VTT électrique présentent plusieurs points de différence. Au niveau du guidon, celui du gravel est plus prononcé vers le bas tandis que celui du VTT est plus relevé. La position basse du guidon du gravel permet au cycliste de profiter d’une position aérodynamique. La position relevée du guidon d’un VTT offre une meilleure prise en main notamment lorsque le vélo roule sur des terrains accidentés.

Les pneus du gravel possèdent des sections de 3,5 cm à 4,2 cm. Avec cette configuration, le vélo gravel nécessite un tubeless à la place d’une chambre à air. De plus, le tubeless offre un meilleur confort et un rendement plus important. Le VTT, quant à lui, peut à la fois arborer une chambre à air ou un tubeless, selon l’usage auquel le vélo sera destiné.

Le gravel dispose d’un mono plateau et comporte généralement environ 8 vitesses. Ce nombre peut varier en fonction du modèle. Le principal objectif du vélo gravel est de fournir un engin polyvalent capable de rouler sur tous les types de routes. Pour le VTT, vous bénéficiez d’au moins trois plateaux à l’avant et de six à neuf plateaux à l’arrière.

Les différences entre un gravel et un vélo de route

Vélo de route

A première vue, ces deux modèles de vélos se ressemblent particulièrement. Pourtant, ils se différencient sur de nombreux points. Les vélos de route sont destinés à un usage sur des revêtements lisses. Tandis que les vélos gravel conviennent à tous les types de revêtements. En effet, les vélos gravel offrent à la fois un confort, une polyvalence, une solidité et une adaptabilité.

En termes de géométrie, le gravel est plus relaxe que le vélo de route. Ces derniers arborent des tubes supérieurs plus plats tandis que le gravel est équipé d’un tube supérieur sloping. Les gravel bikes sont également plus hauts que les vélos de route afin d’offrir une bonne stabilité et un confort optimal. Le gravel se distingue aussi des vélos de route par des pneus plus larges. Il est le plus souvent en mono-plateau. Le vélo de route, quant à lui, est en double plateaux.

A lire aussi : Quels sont les différents types de vélos ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code