Quel vélo de randonnée choisir ?

Quel vélo de randonnée choisir ?

4.7/5 - (9 votes)

Vous souhaitez acheter un vélo de randonnée, mais vous ne savez pas quoi choisir ? Voici les différents modèles existants pour vous permettre de trouver le deux-roues idéal en fonction des activités à pratiquer.

Qu’entend-on par randonnée à vélo ?

Une randonnée à vélo peut se traduire par quatre manières :

  • le vélo de loisir
  • la grande randonnée dit « trekking »
  • le cyclotourisme
  • le voyage itinérant appelé « bikepacking»

Découvrez le cyclotourisme en France

Pour chaque type de parcours, il existe un vélo spécifique. Les différents modèles existants sont tous conçus pour la randonnée, mais ils affichent quelques spécificités les uns par rapport aux autres.

Le guidon d’un VTT est, par exemple, plat au niveau du cintre que celui d’un BMX est rectangulaire. Le cadre d’un vélo électrique ne possède pas d’axe qui relie le tube de la selle avec la potence du guidon alors que celui du vélo de voyage en possède. Les pneus d’un vélo Gravel sont plus épais que ceux des bicyclettes de route sont plus fins.

A lire aussi – Pneus de vélo : quels sont les avantages et inconvénients des pneus Tubeless ?

Soyez juste attentif aux détails techniques de chaque élément qui constitue la bicyclette, car ce sont les fonctionnalités et l’aspect qui font la différence.

Le VTT pour des sports de cyclisme extrêmes

Le VTT pour des sports de cyclisme extrêmes

Le vélo tout-terrain ou VTT est un vélocipède réputé pour ses facultés à voltiger et à affronter les sentiers compliqués de la montagne. Il englobe plusieurs disciplines de randonnée. Il est très agile lorsqu’il s’agit de parcourir un terrain accidenté ou de réaliser un parcours extrême comme la descente, le « free ride », le « freestyle » et le trial.

Le randonneur qui maîtrise ces disciplines sportives est apte à surmonter des obstacles naturels de toute sorte : balancier, sauts en terre, randonnée avec la rupture de pente, pédalage par-dessus les rochers et les ponts élevés … Ce vélo peut aussi emprunter une route goudronnée, mais sur ce genre de piste, il se montrera moins agile que le VTC.

A lire – Guide pour réussir une randonnée en VTT

Le Vélo tout-chemin ou VTC

Le VTC est adapté pour les chemins en ville, mais il peut aussi rouler sur des routes moyennement compliquées. C’est un modèle polyvalent puisqu’il est à mi-chemin entre le vélo tout terrain et le vélo de ville. Il est très demandé en ce moment, parce qu’il n’émet pas de gaz noir et permet différents types de randonnées à vélo.

Il s’adapte à plusieurs types de terrain grâce à sa transmission. Il résiste aussi à la pluie et aux chocs. Le vélo tout chemin est la meilleure alternative lorsqu’on souhaite parcourir de longues distances. Notez qu’on en trouve aussi des modèles à assistance électrique.

A lire – Quels critères retenir pour choisir son vélo électrique ?

Son usage sur les routes accidentées est toutefois limité. Certes, certains modèles se rapprochent davantage du VTT que du vélo de ville, mais il reste un VTC. En ce sens, il est conçu pour différents types de pistes, mais il atteint vite ses limites sur des circuits trop accidentés, généralement réservés aux VTT. Il est, par contre, idéal pour aller faire du camping et comprend des portes bagages pour emporter tout le nécessaire.

Lire aussi – Le vélo tout chemin pour adolescent

Quel vélo pour faire du trekking ?

Quel vélo pour faire du trekking ?

Le trekking est une activité sportive dédiée à tous les amateurs d’aventures sur des routes sinueuses. Tout le monde peut en pratiquer, mais comprenez qu’il demande plus d’efforts physiques. Un bon entraînement est requis avant de se lancer là-dedans.

Globalement, le trekking peut se faire à pied, mais avec un vélo trekking, c’est encore mieux. Les randonneurs pourront ainsi parcourir une plus longue distance et traverser plus facilement les circuits plus difficiles. Le vélo trek peut monter et descendre sur des versants accidentés tout en étant chargé d’équipements.

Comme le VTT, il est adapté aux sports de compétition, mais attention, il n’est nullement conçu pour les disciplines extrêmes. À la différence du VTT, il est plus lourd.

Lire aussi – Comment bien choisir un vélo Gravel électrique ?

Un vélo de voyage pour une longue route ?

Un vélo de voyage est tout simplement fait pour cheminer sur un long trajet. Cette bicyclette est légère, confortable, étanche, et apte à transporter une panoplie de bagages avec le cycliste. Elle permet d’enchaîner les kilomètres sur plusieurs heures et a été conçu pour les voyages en itinérance allant de plusieurs jours à plusieurs mois. Dans la catégorie des vélos de cyclo-randonnée, on trouve différents modèles dont les suivants.

Le vélo Gravel

Parmi les modèles existants, on vous recommande le vélo Gravel. Ce dernier est spécialement conçu pour le « bikepacking ». Ce type de voyage est tendance actuellement. Les adeptes des randonnées à long cours l’apprécient effectivement parce qu’il leur permet de partir loin. Malgré l’absence de porte-bagages, on peut emporter à bord de ce vélo une tente, des effets personnels ainsi que de la nourriture et d’autres équipements. Il suffit, pour cela, de se doter de sacoches légères qui peuvent être réparties sur tout le vélo.

Découvrez les équipements à emporter pour faire du vélo

On peut en fixer le long de la perche en bas de la selle, au niveau des cadres, et même le long des axes verticaux menant vers les pneus. Mais attention, il faut répartir les charges pour ne pas déséquilibrer le deux-roues.

A lire – Quelle solution de portage choisir pour un vélo de randonnée ?

Le Gravel bike est aussi connu pour sa polyvalence. On peut l’utiliser sur n’importe quel type de piste : de la bitume aux pistes accidentées de la montagne en passant par les chemins de terre et de gravier de la campagne.

Le vélo de route

Également appelé vélo de course, cette bicyclette est dotée d’un cadre léger (en carbone, en acier, en aluminium ou en titane), d’un cintre ressemblant à celui d’un vélo de course, d’une fourche en carbone et de roues asses fins.

Il a été conçu pour la vitesse ce qui le rend idéal pour des raids sur des routes asphaltées. Contrairement au Gravel, il n’est pas vraiment adapté aux pistes boueuses et cahoteuses donc si vous comptez voyager avec, planifiez un itinéraire essentiellement composé de bitume.

Pour les bagages, il faudra les emporter dans des sacoches à fixer sur le vélo.

La randonneuse

Si vous êtes adepte du 100 % Made in France, la randonneuse est le vélo de voyage à adopter. Elle a toutes les caractéristiques d’un bon vélo de randonnée et contrairement aux deux modèles ci-dessus, elle dispose de porte-bagages avant et/ou arrière.

Ses roues en 650 b apportent plus de confort lorsqu’elle roule et sa monture est facile à manier même si vous la surchargez de sacoches vélo.

Son seul bémol : elle est essentiellement faite pour rouler sur des routes bien revêtues donc exit les pistes secondaires cahoteuses et les circuits montagneux. Privilégiez également les bagages légers et surtout, planifiez une randonnée allant de quelques jours à quelques semaines. La randonneuse n’est pas vraiment adaptée aux longs voyages de plusieurs mois.

Bref, les balades à vélo ne se ressemblent pas toutes. Chaque type de vélo de randonnée à ses fonctions typiques. Il est impératif de bien les distinguer au risque de ne pas en être satisfait par rapport aux objectifs de son propre voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code