Vélo pour enfant : comment bien le choisir ?

Vélo pour enfant : comment bien le choisir ?

4.5/5 - (2 votes)

Lorsque dès son jeune âge, vous avez habitué votre enfant aux joies du vélo, il voudra forcément le sien dès qu’il sera en âge de marcher. Mais quel type et taille de vélo faut-il acheter à ce petit bout qui a tout juste deux ans ? Et comment faire ensuite lorsqu’il va grandir ? Retrouvez tous nos conseils pour bien choisir le vélo pour votre enfant.

Quels sont les critères à retenir pour choisir un vélo pour enfant ?

Quels sont les critères à retenir pour choisir un vélo pour enfant ?

Pour que l’apprentissage du deux-roues et sa conduite soient aisés pour votre enfant, son vélo doit être choisi selon trois critères principaux :

  • Son âge
  • Sa taille
  • Son futur usage

Malgré ces impératifs, il faut comprendre que les enfants de même âge n’ont pas forcément la même taille et les mêmes capacités. En effet, à 2, 4, 6, 8 … ans, certains sont plus évolués (sur le plan moteur et mental) tandis que d’autres peuvent avoir une taille plus grande. Par conséquent, il vous revient à vous, en tant que parent, de choisir le deux-roues en tenant compte des capacités de votre enfant puisque vous le connaissez mieux que quiconque.

Essayez aussi de déterminer dans quelle phase d’apprentissage il se situe, car pour savoir rouler à vélo, il doit passer par plusieurs étapes telles que l’équilibre, le pédalage, la propulsion, le freinage, le pilotage, la gestion des vitesses, l’arrêt … Il est clair qu’un enfant qui ne maîtrise pas encore l’équilibre ne pourra pas rouler à bord d’une BMX sans petites roues ou qu’un autre ayant encore du mal à freiner puisse rouler à VTT.

Autrement dit, le choix doit se faire dans une optique logique, mais vous pouvez quand même vous baser sur les standards établis sur le marché pour vous rapprocher le plus possible du modèle idéal.

A lire – Comment apprendre à faire du vélo ?

Quel âge a votre enfant ?

Quel âge a votre enfant ?

L’âge est l’un des principaux critères pour choisir un vélo enfant. Pour avoir une idée du deux-roues à acheter, voici quelques données indicatives à connaître :

  • Entre 15 à 36 mois :

Pour les enfants en bas âge, le modèle le plus adapté est le tricycle. Après avoir appris à marcher, il se fera une joie de découvrir un nouveau moyen de locomotion à trois roues. Il sera ravi de rouler devant vous durant les promenades au parc.

A part le tricycle, il y a également un modèle nommé porteur, mais qui est pourvu de quatre roues.

  • Entre 2 à 4 ans et demi :

Une fois le cap du tricycle passé, votre enfant voudra sûrement avoir un deux-roues comme le vôtre. Il sera alors temps de lui offrir une draisienne. Il s’agit d’un vélo sans pédales, mais qui va aider l’enfant à apprendre les bases de la bicyclette à savoir l’équilibre et la propulsion.

Pour avancer et s’arrêter, il doit utiliser ses petites jambes. Une fois lancé, il peut les relever des deux côtés pour découvrir l’équilibre. S’il sent qu’il va tomber, il redescendra automatiquement les jambes pour se stabiliser.

Notez qu’il existe des draisiennes évolutives que votre enfant peut utiliser pendant une durée plus longue avant de passer au vélo avec deux petites roues.

A lire aussi – Quel âge pour apprendre à faire du vélo ?

  • Entre 3 et 5 ans :

A partir de 3 ans, votre enfant peut rouler avec une bicyclette pourvue de deux petites roues stabilisatrices. Après avoir utilisé une draisienne, il maîtrise déjà l’équilibre. Il est temps pour lui d’apprendre à pédaler. Les deux roulettes vont l’y aider, car rend le vélo stable le temps qu’il s’habitue au pédalage. A part le pédalage, c’est à bord de ce deux-roues qu’il va aussi apprendre à freiner.

  • Entre 5 et 10 ans :

Il sait désormais conserver son équilibre, pédaler et freiner. Par conséquent, il n’a plus besoin des deux petites roues pour se stabiliser. Il peut rouler tout seul et en toute autonomie. Vous pouvez alors lui offrir un VTT ou un VTC, mais dans une taille qui lui correspond.

A lire – Le vélo tout chemin pour adolescent

  • A partir de 10 ans :

Maintenant qu’il sait parfaitement conduire un vélo, il est temps de lui offrir un vélo junior. Certains sont équipés de roues de 26 pouces alors que d’autres sont déjà pourvus de roues de 27.5 pouces, soit des roues pour les vélos adulte. Seule la taille du cadre sera plus petit pour correspondre à sa morphologie.

Lire aussi – Quelle taille pour un vélo de 26 pouces ?

Quelle est la taille de votre enfant ?

Quelle est la taille de votre enfant ?

En règle normale, ce critère est indissociable au critère âge puisque, comme souligné plus haut, certains enfants sont plus grands ou plus petits pour leur âge. Néanmoins, vous pouvez en tenir compte pour vous donner quelques idées. Voici ce qu’il faut retenir si on se repose sur le critère taille :

  • Entre 85 cm et 1 m(enfant généralement de 15 à 36 mois) : un vélo de 10 pouces est plus adapté, soit un tricycle, soit une draisienne.
  • Entre 90 cm et 1.05 m(enfant généralement de 2 à 4 ans) : un vélo de 12 et 14 pouces est conseillé. La draisienne évolutive en fait partie.
  • Entre 1.05 et 1.15 m(enfant généralement de 4-5 ans) : optez pour un vélo de 16 pouces.
  • Entre 1.10 et 1.25 m (enfant généralement de 5-6 ans) : optez pour un vélo de 18 pouces.
  • Entre 1.20 et 1.35 m(enfant généralement entre 6-8 ans) : choisissez un vélo de 20 pouces.
  • Entre 1.35 et 1.45 m(enfant généralement entre 8-10 ans) : optez pour un vélo de 24 pouces.
  • Plus de 1.40 m (enfant de plus de 10 ans) : le vélo de 26 pouces est plus conseillé, mais on peut aussi choisir un 27.5 pouces avec un cadre plus petit.

Ne vous fiez pas uniquement à la taille de votre enfant, mais pensez aussi à son niveau et ses capacités.

A lire aussi – Quelle taille de vélo en pouces ?

Quelles sont les caractéristiques à vérifier pour un vélo enfant ?

Quelles sont les caractéristiques à vérifier pour un vélo enfant ?

L’usage du vélo est également un critère important, car de cela va dépendre les différentes pièces qui le composent. Voici ce qu’il en est :

Les deux petites roues

Comme elles aident l’enfant à tenir l’équilibre durant l’apprentissage du pédalage, les deux roulettes sont importantes. Néanmoins, il faut veiller à ce qu’elles soient démontables pour les retirer facilement une fois qu’il sera à l’aise sur son vélo.

Le cadre

Son choix va dépendre de la taille de l’enfant. Plus il est petit, plus il faut choisir un cadre bas et centré. Faites-lui essayer le modèle avant de l’acheter pour s’assurer qu’il n’a aucune difficulté à mettre les pieds au sol. Sur le marché, les vélos pour enfant peuvent être pourvus d’un cadre en acier ou en aluminium. Les premiers sont lourds, mais plus abordables tandis que les seconds sont plus légers et donc plus faciles à manipuler. Ils sont tout aussi robustes que les cadres en acier, mais sont plus chers à l’achat.

A lire – Comment choisir la bonne taille de cadre pour son vélo ?

Les freins

Différents systèmes de freinage peuvent être embarqués sur les vélos pour enfant. On peut citer :

  • Le freinage par rétropédalage : pour s’arrêter, l’enfant doit juste pédaler à l’envers. C’est un système facile à utiliser, mais il faut que l’enfant en fasse un réflexe.
  • Le levier de frein Stop Easy : ce levier se situe au niveau du guidon. L’enfant peut ainsi l’atteindre facilement avec ses mains.
  • Les patins (V-brake) ou tambour : c’est le système le plus courant sur les vélos pour enfants. Il est efficace et facile à utiliser, mais est moins performant que les freins à disque.
  • Les freins à disque : ce système est plus recommandé aux enfants qui maîtrisent déjà le vélo. Il permet un freinage plus court en descente et reste performant même sur une piste boueuse.

Pour les freins à disque, on distingue les disques mécaniques et les disques hydrauliques. Les premiers sont très efficaces sur terrains boueux et en cas de pluie et ils sont plus abordables en termes de prix. Les seconds, quant à eux, coûtent plus chers, car se montrent plus performants encore que les freins mécaniques. On les considère comme le meilleur système de freinage aujourd’hui existant chez les vélos enfants et adultes.

Les vitesses

Savez-vous qu’un vélo pour enfant se compose en moyenne de 6 vitesses et que les modèles les plus performants en comprennent jusqu’à 18 ? Il est alors important de s’y familiariser, mais attention, pour débuter, une monovitesse suffit. Ce n’est qu’une fois qu’il aura acquis les autres bases (équilibre, propulsion, freinage, pédalage et arrêt) qu’il doit commencer à manier les vitesses. Cela débute généralement avec un « vrai vélo » donc sans les petites roues.

Pour apprendre le passage des vitesses, offrez-lui une bicyclette comprenant entre 3 à 6 vitesses. Cela suffit amplement s’il roule uniquement sur du plat. Par contre, lorsqu’il commencera à attaquer les côtes, il lui faudra plus de vitesses.

Sur la majorité des bicyclettes enfant, on trouve les poignées tournantes qui sont simples à utiliser. Il suffit de les tourner vers le haut ou vers le bas pour passer d’une vitesse à une autre. Sur les modèles plus performants, ce sont des manettes indexées qu’on retrouve. Leur utilisation est simple, mais il faut un temps d’adaptation. Le système comprend une gâchette pour monter et une autre pour descendre. Le passage de vitesses se fait en un seul clic.

La fourche

On distingue deux types de fourches :

  • La fourche rigide : légère, elle est idéale pour rouler sur des pistes plates et bitumées. Sur des circuits plus cassants (sentiers forestiers, cahoteux …), son utilisation est moins confortable.
  • La fourche télescopique : ce modèle offre plus de confort même lorsqu’on doit rouler sur des terrains accidentés. Elle absorbe les chocs, mais a tendance à alourdir le vélo de quelques grammes supplémentaires.

Son choix va donc dépendre du type de piste sur lequel votre enfant va avoir tendance à rouler plus souvent.

N’oubliez pas les accessoires

Maintenant qu’on a fait le point sur les critères à retenir et les différentes spécificités que le vélo de votre enfant doit avoir, il faut penser aux différents accessoires pratiques. On peut citer :

  • Le klaxon
  • Le panier à placer à l’avant
  • La béquille

Il faut aussi prévoir un système antivol efficace et bien sûr, ne pas oublier le casque. Retenez que le port de casque à vélo est obligatoire chez les enfants de moins de 12 ans et ce, même lorsqu’ils sont passagers.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code