La draisienne : ses avantages et inconvénients

Avantages et inconvénients de la draisienne

4.7/5 - (3 votes)

Vous hésitez à offrir son tout premier vélo à votre enfant ? Vous vous demandez sûrement quel serait le meilleur engin pour lui ? L’apprentissage du vélo n’est pas une mince affaire pour les enfants. Le choix du vélo représente un facteur important. Parmi les options qui s’offrent à vous, il y a la fameuse draisienne.

A priori, elle est très plébiscitée de par les nombreux avantages qu’elle offre. Mais cela n’empêche, quelques inconvénients sont également présents. Avant que vous n’investissiez dans une draisienne, faites le point sur cette machine.

Les avantages de la draisienne

Le vélo ne s’apprend pas instantanément chez un enfant. L’apprentissage se fait progressivement surtout en matière d’équilibre. Voici tous les avantages de la draisienne en tant que vélo d’apprentissage pour votre enfant.

Les avantages de la draisienne

L’enfant se fatigue moins durant l’apprentissage

Apprendre à faire du vélo n’est pas une tâche si aisée au final. Cela nécessite des efforts que ce soit d’un point de vue physique et mental. La draisienne permet aux tout petits de moins se fatiguer. Ils n’ont qu’à pousser avec leurs pieds afin d’avancer.

En effet, ils n’ont pas à pédaler comme sur d’autres types de vélos. Lorsqu’on pédale, on doit exercer une force constante sur les pédales. Avec la draisienne, l’enfant ressent la sensation de « glisse » grâce à seulement un coup de jambe.

Découvrez les bases pour apprendre à faire du vélo

Un vélo adapté à tous les types de routes

La draisienne peut se déplacer sur quasiment tous les types de routes. Quel que soit le terrain choisi par vos enfants, sur du gravier, sur du goudron, sur l’herbe, sur de la terre, la draisienne le transporte sans problème. Si la draisienne bute sur le trottoir ou une pente, il n’a qu’à pousser de nouveau avec ses pieds pour s’en sortir.

Facile à manœuvrer

L’enfant peut facilement manœuvrer les directions de la draisienne. En effet, cette dernière constitue un vélo d’équilibre très pratique qu’il s’agisse de manœuvrer ou de conduire surtout pour un enfant. Cela est notamment dû au fait que la draisienne n’a besoin que de la force pure des pieds pour avancer.

Quand l’enfant veut s’arrêter et tourner, il pose ses pieds et manœuvre la machine avec ses pieds. La draisienne roule toute en douceur en comparaison aux autres catégories de vélos. Ce qui assure plus de sécurité avec votre enfant. N’oubliez pas, votre enfant doit tout de même porter tous les équipements de sécurité obligatoires tels qu’un casque vélo pour enfant. Découvrez notre guide pour bien choisir un casque pour enfant.

Amélioration de l’endurance des jambes de votre enfant

Comme votre enfant doit propulser la machine grâce à la force de ses jambes afin que celle-ci puisse avancer sur la surface, il gagne de l’endurance au niveau de ses jambes. Même pour maintenir l’équilibre, il doit se servir de ses jambes comme appui. Cette endurance est renforcée par un usage fréquent de la draisienne. Ce vélo d’équilibre améliore par l’occasion la planification motrice ainsi que la conscience de l’espace.

Une transition vers le vélo normal facilitée

Une fois que votre enfant s’est approprié la draisienne, une transition vers un vélo normal se fera tout naturellement. En effet, le point essentiel à travailler pour apprendre le vélo est l’équilibre. Et l’enfant, grâce à la maniabilité de la draisienne, a déjà assimilé cette capacité. Du moins, le plus gros du travail pour équilibrer le corps a été réalisé. Avec un vélo tricycle, cette transition est plus complexe.

A lire aussi – Vélo pour enfant : quelle taille choisir ?

Un accessoire efficace pour aider l’enfant à marcher

La draisienne convient à un enfant à partir de ses 18 mois. La draisienne lui permet d’acquérir seul des compétences motrices sans que vous n’interveniez. En savoir plus sur l’âge idéal pour apprendre à faire du vélo.

Les inconvénients de la draisienne

Quelques bémols sont aussi à connaître. En effet, malgré ses nombreux avantages, des inconvénients sont aussi à déplorer.

La inconvénients de la draisienne

La position de l’enfant

La forme du guidon de la draisienne est plus aérodynamique. De ce fait, votre enfant doit se positionner plus vers l’avant. Sur un tricycle, il adopte une position plus verticale.

La sécurité

La draisienne dispose d’un siège avec une base plus étroite. Afin de garder son équilibre, votre enfant doit se servir de son tronc. Ainsi, lorsque vous achetez une draisienne pour votre bambin, ajoutez également les éléments de sécurité dans la liste d’achats à faire.

A lire aussi – Comment rouler en toute sécurité à vélo classique ou électrique ?

Moins de stabilité

La draisienne possède deux roues, contrairement au tricycle qui en possède trois. Comme la base du support est moins étroite, votre enfant peut galérer d’un point de vue stabilité.

Absence de pédales

La draisienne est un vélo sans pédale qui permet surtout à l’enfant de trouver l’équilibre. De ce fait, l’enfant ne pourra pas apprendre à pédaler.

Une alternative à la draisienne ?

Des alternatives s’offrent à vous si la draisienne venait à ne pas convenir à votre enfant, vous pouvez toujours explorer les autres options telles que le tricycle et le vélo à roulettes.

Le tricycle

Tricycle pour enfant

Le tricycle est un vélo à trois roues équipé d’un pédalier, d’un guidon ainsi que d’un siège adapté à la morphologie de l’utilisateur. Il ressemble à un vrai vélo.

Ses avantages

Cette machine permet plus de stabilité que la draisienne grâce à ses trois roues. La position de l’enfant est également plus confortable.  Comme le tricycle est équipé de pédales, votre enfant pourra apprendre à pédaler. Le vélo tient debout tout seul. De ce fait, votre peut obtenir des résultats plus rapidement. Dès qu’il passera à un vélo normal, il saura comment faire pour pédaler. Le tricycle se déséquilibre très rarement. Il y a moins de risques de renversement.

Ses inconvénients

En revanche, la présence des trois roues n’est pas favorable pour apprendre à maîtriser l’équilibre. Votre enfant se voit alors obligé d’attendre la bicyclette pour pouvoir travailler son équilibre. Les surfaces inégales ne conviennent pas à l’usage du tricycle. Votre enfant peut facilement faire une chute lorsqu’il est obligé de descendre du trottoir par exemple. Il peut également être encombrant. Du fait de sa conception, il nécessite plus d’espace de rangement.

 Le vélo à roulette

Vélo à roulettes

Le vélo à roulette est également assez proche d’un vrai vélo. Outre les deux pneus d’un vélo, ce modèle possède des roulettes en plus situés près du pneu arrière. Tout comme le tricycle, il permet aussi à l’enfant à pédaler. Par contre, il ne permet pas le travail de l’équilibre.

Son plus grand avantage est qu’il est démontable. Autrement dit, ses roulettes peuvent être retirées. Donc, lorsque vous souhaitez le transformez en un vrai vélo, il suffit de retirer les pneus.

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code