Comment bien choisir un porte-bébé à l’arrière d’un vélo ?

Comment bien choisir un porte-bébé à l’arrière d’un vélo ?

4.7/5 - (4 votes)

Vous souhaitez  profiter d’une balade à vélo avec votre enfant ? Et comme l’été arrive, ça serait une superbe idée de faire des excursions en famille. Vous vous demandez sûrement où se mettra bébé ? C’est simple, vous avez besoin d’équiper votre vélo d’un porte-bébé. Cet équipement peut se mettre à l’avant et à l’arrière de votre bolide. Néanmoins, un emplacement à l’arrière reste le plus pratique. Avant d’investir dans un porte-bébé à installer à l’arrière de votre vélo, voici nos conseils pour dénicher le modèle adéquat.

La sécurité offerte par le porte-bébé

Porte-bébé arrière : la sécurité

La sécurité est un paramètre essentiel. Votre enfant doit bénéficier d’une sécurité optimale. Et pour ce faire, vous devez vous équiper d’un porte-bébé respectant les normes imposées. Vous devez alors choisir un porte-bébé homologué pour éviter des désagréments. La norme européenne « CE EN 143443 » doit s’inscrire sur le siège. Cette norme témoigne de la fiabilité du porte-bébé afin que les parents ne se fassent aucun souci durant les trajets à vélo.

Privilégiez un porte-bébé doté d’un harnais et de repose-pieds. Ce dernier doit idéalement se composer d’un système d’attache. Ces détails vont bien au-delà d’un simple confort. Ces équipements représentent un véritable système de sécurité qui évite à votre bébé de se prendre les pieds dans les rayons.

N’oubliez pas que le port de casque est obligatoire à vélo pour les enfants de moins de 12 ans. Là également, vous devez bien choisir le casque à vélo adapté pour votre enfant. Pensez également à poser des stickers réfléchissants sur le porte-bébé. Il faut qu’ils soient bien visibles à l’arrière et sur les côtés.

Le confort

Porte-bébé arrière : le confort

En plus de la sécurité, pensez aussi au confort de votre bébé. Vu son âge, il est moins tolérant s’il se sent inconfortable. Alors, si vous souhaitez rouler à vélo en toute sérénité sans que votre bambin ne fasse des siennes, installez-le dans un siège confortable. C’est une règle importante pour rouler en toute sécurité à vélo avec votre enfant.

Le choix dépendra grandement du type de pratique auquel vous allez vous adonner. Plusieurs modèles sont possibles : des sièges enfant en plastique dur et ceux au système de mousse muni d’un rembourrage très confortable.

Si vous prévoyez parcourir une longue distance, préférez un porte-bébé de haute qualité. Ce dernier doit se munir d’une coque épaisse en présentant des parties en mousse à l’intérieur pour un confort optimal. Pour assurer le maintien de votre bébé, vous devez obligatoirement équiper le siège-enfant d’une ceinture de sécurité ainsi que d’un harnais.

Aussi, il est important de choisir un porte-bébé réglable afin que vous puissiez l’ajuster en fonction de la taille de votre enfant. Le siège doit englober l’intégralité du dos de votre bébé afin de lui assurer un maintien et un confort optimal.

Le type de fixation du siège-bébé

Porte-bébé arrière : type de fixation

Le porte-bébé se fixe soit à l’avant soit à l’arrière du vélo. Tout comme pour les conditions requises pour choisir un porte-bébé avant, le choix d’un porte-bébé arrière doit également prendre en compte le type de fixation. Ce dernier doit s’adapter à votre vélo.

Afin de partager des moments agréables avec votre enfant, vous avez le choix entre 2 types de fixations pour installer le porte-bébé à l’arrière d’un vélo.

Fixation à l’arrière sur le porte-bagage

C’est le système le plus utilisé lorsque les parents veulent équiper un porte-bébé à l’arrière de leur vélo. Cette solution n’impacte pas le centre de gravité. De ce fait, le siège est en parfait équilibre sur le vélo.

Certaines versions de ces systèmes de fixation sont même inclinables afin de permettre à l’enfant de faire une sieste à vélo dans le plus grand confort. En effet, un tel modèle permet de maintenir convenablement la tête du petit durant vos balades à vélo. Ce genre de fixation convient particulièrement aux enfants qui pèsent moins de 22 kg. Ajoutez à cela, si vous disposez d’un longtail, ce serait encore plus pratique.

Fixation à l’arrière sur le cadre

Le deuxième type de fixation intègre le cadre au niveau du tube de selle. Son point fort est son côté amovible. Aussi, une fixation sur le cadre offre plus de confort. La raison ? Le siège se fixe grâce à des tiges. Lorsque vous êtes à vélo avec votre enfant, les tiges maintiennent le siège tout en amortissant les chocs

Optez pour cette fixation si vous avez un enfant pesant moins de 22 kg. Mais attention ! Chaque système de fixation a ses spécificités. Vérifiez que la fixation soit adaptée au cadre de votre vélo.

Si le poids de votre bébé dépasse le poids de 22kg, vous êtes dans l’obligation de choisir un siège arrière junior. Ce dernier peut supporter un poids allant jusqu’à 35 kg, c’est-à-dire, idéal pour un enfant âgé de 10 ans au maximum. Le diamètre du tube doit également être compatible avec le système.

La stabilité du vélo

Porte-bébé arrière : la stabilité du vélo

Avec le poids du siège ajouté à celui de votre enfant, l’arrière du vélo va peser lourdement. Il est ainsi très important que vous choisissiez un porte-bébé qui s’adapte à l’usage que vous dédiez à votre vélo. Si vous envisagez d’emprunter les voies urbaines, les arrêts seront très fréquents sans parler du fait de devoir passer des ronds-points avec votre vélo.

Chaque arrêt représente un danger. Il vous faudra tripler de vigilance afin de maintenir votre bolide en équilibre. Équipez votre vélo d’une béquille double. Ces dispositifs permettent à votre vélo de rester bien droit et en équilibre lorsque vous vous arrêtez ou lorsque vous installez votre bébé dans le siège.

Le poids de l’enfant

Le poids du bébé est un paramètre significatif dans le choix d’un porte-bébé. Les porte-bébés arrière conviennent aux enfants de 22 kg maximum. Cela dit, veillez bien à remplir toutes les conditions requises pour pouvoir transporter un bébé à vélo. Si votre enfant est capable de se tenir assis tout seul et à maintenir sa tête tout seul, vous pouvez l’emmener en vélo. En savoir plus sur l’âge légal d’un enfant pouvant être transporté à vélo.

 

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code