Tout savoir sur les freins à vélo

Tout savoir sur les freins à vélo

4.5/5 - (4 votes)

Les freins peuvent être différents par la forme, mais ils assurent tous une fonction vitale en matière de sécurité. Le frein à vélo permet d’arrêter le vélo en cas de besoin. Par contre, pour bénéficier d’un équipement fiable et durable, vous devez choisir un bon frein. D’ailleurs, en matière de modèles, le choix sera large. Voici tout ce que vous devez avoir sur les freins à vélo.

Les différents types de freins à vélo

Les différents types de frein à vélo

Il y a autant de types de freins que de vélos. Cela dit, on peut les diviser en deux grandes catégories de freins à vélo : les freins sur jante et les freins sur moyeux. Pour freiner, vous devez appuyer sur un levier situé sur les poignées du guidon. Mais l’emplacement varie selon le modèle.

Les freins sur jante

Dans cette catégorie, nous trouvons le système de freinage basé sur la jante. Le freinage se fait grâce à des patins en caoutchouc qui s’appuient au niveau de chaque côté de la jante. Une fois que vous actionnez, votre vélo va ralentir voire même s’arrêter. Les freins sur jante sont parfaits pour rouler en ville grâce à leur légèreté et leur maniabilité. On retrouve deux types de freins à vélo sur  jante.

Les étriers à tirage central

Dans le cas des freins à étriers à tirage central,  le système agit comme une paire de ciseaux. Les freins se placent sur un trou qui se trouve au-dessus de la fourche à  l’avant. Vous pouvez également les placer sur un pivot central.

Les freins sont équipés de mâchoires aux bouts desquels sont disposés les patins. Le cavalier, qui est un câble, relie les deux bouts supérieurs. Lorsque vous tirez sur le cavalier,  les deux autres extrémités portant sur les patins se mettent à se resserrer sur la jante afin d’arrêter le vélo. Le levier de frein est relié à un écrou de blocage permettant d’actionner le cavalier. Un câble relie le cavalier aux étriers.

Les étriers à tirage latéral

Tout comme le précédent modèle, les étriers à tirage latéral se fixe au vélo grâce à un pivot central. Mais cette fois-ci, l’un des bras de l’étrier se positionne et se plie au-dessus de l’autre. La butée du câble se place sur le bras plié.

Grâce à la butée de gaine, le câble peut s’insérer sur le premier bras plié et se fixer au niveau du second bras à l’aide d’un écrou de serrage.  Pour freiner en cas d’un piège de la route, vous devez tout simplement actionner le levier de frein.

Les freins sur moyeux

Les freins sur moyeu se fixent sur le cadre et la fourche du vélo. En général, on distingue plusieurs types de freins sur moyeux.

Les freins à disque

Freins à disque

Le système de freinage est composé de disques en métal qui seront attachés au moyeu. Le disque est placé dans Le frein tourne en fonction du mouvement de la roue. Le principe du système est simple. Lorsque vous actionnez les freins, les étriers se frottent au disque afin que la monture ralentisse puis s’arrête.

Le frein à disque convient particulièrement aux VTT et aux VTC. Les plus grands avantages de ces freins se trouvent dans leur fiabilité. Ces freins sont également très résistants aux boues et à l’eau. Par ailleurs, il est plus lourd et plus coûteux.

On distingue trois types de freins à disques.

  •         Les freins à disque mécanique

Lorsque le levier de frein est actionné, un câble resserre l’étau situé entre les deux plaquettes pour faire arrêter le vélo.

  •         Les freins à disque hydraulique

Le levier de frein génère une augmentation de la pression hydraulique. Grâce à cette pression, les pistons poussent les plaquettes contre le disque.

  •         Les freins à disque hybride

Sur ces types de freins, un câble et une pression hydraulique entrent en même temps en jeu. Le système de freinage utilise un levier de frein traditionnel à câble qui va actionner le piston d’un réservoir d’huile à l’aide d’une durite. Cela va comprimer les plaquettes contre le disque afin de faire arrêter le vélo.

Les freins à tambour

Tout comme les freins à disque, les freins à tambour agit sur le moyeu de la roue pour stopper le vélo lorsqu’il veut contourner les ronds-points ou lorsqu’un obstacle survient. Les deux gros patins installés à l’intérieur du moyeu entre en contact avec un surface circulaire qui est appelée tambour.

Les freins à tambour sont efficaces pour rouler en toute sécurité. Ils résistent à l’eau et à la boue. Ils proposent également des entretiens rares. Par contre, le système est moins fiable. L’entretien des freins est rare mais compliqué.

Les freins à rétropédalage

Les freins à retropédalage

Le freinage ne requiert pas l’installation d’un levier de freins. Dans ces modèles, le cycliste doit pédaler vers l’arrière pour freiner. Un bras métallique est fixé  sur le cadre du vélo. Ce qui signifie que le système de freinage ne nécessite pas de câble.

Comment choisir ses  freins à vélo ?

Parmi tous vos équipements, les freins à vélo sont des composants qui doivent impérativement être vérifiés à chaque sortie en vélo. Les freins garantissent votre sécurité à vélo tout en influençant votre conduite. Le choix des freins dépend du type de vélo.

Par exemple, pour un VTT électrique, les freins  à disques hydrauliques sont requis. Tandis que pour un vélotaf, des freins plus classiques sont adéquats. Et si vous roulez sur un vélo de randonnée, préférez les freins hydrauliques sur jante. D’autres critères sont également à prendre en compte.

Le poids

Le moindre gramme embarqué sur votre vélo impacte sur votre conduite. Parmi les modèles de freins à vélo, ceux intégrant une roue à patin est le plus adéquat pour un poids plus léger.

La facilité d’entretien

La facilité d’entretien compte dans votre choix. Le système de freinage à patin est très facile à entretenir. L’entretien des freins à disque requiert souvent l’intervention d’un professionnel.

La performance

Comment choisir les freins à vélo

Un frein performant et sécuritaire est à privilégier. Par exemple, si vous roulez la nuit avec un mauvais éclairage sur votre vélo, il est fort probable que vous ayez besoin de freiner plusieurs fois. Donc, les freins devront être opérationnels à tout moment. Le frein à disque est le plus performant.

Le budget

Bien évidemment, votre choix dépendra de votre budget. Mais veillez à ce que le système de freinage soit réellement fiable avant d’en choisir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code