Pompe à vélo : tout savoir sur cet équipement indispensable

Pompe à vélo : tout savoir sur cet équipement indispensable

4.7/5 - (3 votes)

Ça vous est-il déjà arrivé d’avoir une perte de pression d’un pneu en plein trajet ? Vous n’avez pu rien faire ? Vous vous êtes sûrement dit qu’il vous fallait une pompe à vélo. Cet outil est indispensable au même titre qu’un antivol ou un casque.

  • Comment la pompe à vélo fonctionne ?
  • Quels sont les types de pompe à vélo ?
  • Comment choisir le bon modèle ?

Voici les réponses.

Les types de pompe à vélo

Les différents types de pompe vélo

La pompe à vélo fait partie des équipements indispensables aux cyclistes. En cas de panne due à une perte de pression des pneus, cet accessoire vous aide énormément. Vous éviterez bien des désagréments. Si votre pneu est mal gonflé, le pédalage sera difficile et vos pneumatiques risqueront la crevaison.

En fonction de la pratique à laquelle vous vous adonnez, la pompe à vélo vous permet de contrôler la pression de vos pneumatiques de sorte à ce qu’elle convienne à votre pratique. Si vos pneus ont trop de pression ou manquent de pression, cela augmente les risques. Lorsque vous utilisez une pompe à vélo dotée d’un manomètre, vous pouvez obtenir la pression exacte pour vos pneus.

Plusieurs types de pompes sont disponibles sur le marché. Chaque type de pompe est destiné à un usage spécifique et a ses avantages et ses inconvénients.

La pompe à pied avec socle

Pompe à pied avec socle

La pompe à pied est une pompe manuelle. Autrement dit, vous devez pomper avec votre main pour obtenir la pression voulue. Le principe de la pompe à pied est simple : sa base se pose sur le sol, vous devez mettre vos pieds sur le socle pour que la pompe se maintienne en place.

Cette pompe est dotée d’un manomètre sur lequel vous pouvez lire le niveau de la pression. Ce dernier est affiché en psi et en bar. Pour pomper, tirez et poussez la poignée. Le geste engendre un déplacement de haut en bas du piston. Ce mouvement permet à la pompe de produire l’air qui va être transféré dans le pneu de votre vélo.

Speedbike, vélo gravel, vélo de route… Quel que soit votre vélo, la pompe à pied avec socle constitue le plus équilibré et le plus adapté pour un gonflage réussi de vos pneus. De plus, elle est facile à ranger. Vous pouvez la ranger au garage, dans un placard… Lorsque vous allez partir randonner, elle se glisse facilement dans le coffre de votre voiture.

La pompe à pied avec manomètre

Pompe à vélo avec manomètre

Spécifiquement adaptée pour les valves Schrader, la pompe à pied avec manomètre s’actionne avec le pied. Elle sert même à gonfler un pneu de voiture. Lorsque vous l’utilisez, vous devez alterner les deux pieds pour moins fatiguer. Si vous disposez d’une valve preta, un adaptateur est requis.

La pompe à main

Pompe à main pour vélo

La majorité des modèles de pompe à main ont une taille assez réduite. Vous pouvez même trouver des mini pompes. Cette pompe se glisse facilement dans un sac à dos. Elle convient aux situations occasionnelles ou en cas d’urgence. Si vous prévoyez de partir faire une randonnée, emportez cet accessoire dans votre sac à dos. D’ailleurs, lisez notre guide pour réussir une randonnée en VTT.

Le bémol de la pompe à main réside dans son incapacité à produire la même pression obtenue qu’avec une pompe à pied. Cela dit, il reste toujours judicieux d’en avoir une rangée quelque part dans son sac. En effet, même en étant petite, la pompe à main vous sauve toujours lors d’une crevaison sur le chemin.

La pompe à main agit directement sur la valve de votre pneu en y exerçant une pression assez élevée. De ce fait, nous vous conseillons d’utiliser un tuyau pour ne pas risquer de la détériorer rapidement. En revanche, certaines pompes sont conçues pour ne recevoir aucun tuyau. Pour ces modèles, la pompe peut être directement insérée au niveau de la valve. Ces derniers modèles sont plus performants du fait que l’air passe directement dans le pneu. Mais les risques d’abîmer les valves sont toujours présents.

La pompe de vélo électrique

Pneu crevé

La pompe à vélo électrique est une sorte de compresseur. Cette pompe est destinée à de nombreuses applications telles que gonfler un pneu de vélo ou de voiture, un matelas, un jouet, etc. Pour rouler en toute sécurité, vous devez avoir des pneus gonflés avec la pression adéquate. Pour ce faire, la pompe électrique est ce qu’il vous faut.

Le plus grand avantage de cette pompe est qu’elle ne requiert aucun effort physique particulier. Elle coûte plus chère par rapport aux autres types de pompes. Cela dit, le prix reste abordable. La pompe est un outil très pratique et vous pouvez la recharger à volonté.

Contrairement à la pompe à main, la pompe électrique affiche une grande taille et un poids assez élevé. Il y a peu de chance que vous puissiez l’emporter dans votre sac à dos. En cas de panne, cette pompe se répare difficilement. Dans certains cas, il est même impossible de la réparer.

Les cartouches de CO2

Cartouches CO2 pour vélo

Si pomper n’est pas votre fort, il y a une autre alternative très intéressante pour gonfler le pneu de votre vélo, les cartouches de CO2. Vous avez besoin tout simplement d’un gonfleur et de plusieurs recharges. De plus, elles sont plus légères et plus petites que la pompe traditionnelle. Vous pouvez donc le transporter facilement dans votre sac à dos ou votre sacoche de guidon. En un rien de temps, vous parvenez à gonfler votre pneu sans pour autant fournir trop d’efforts.

Néanmoins, l’utilisation d’une cartouche de CO2 doit être occasionnelle. En effet, contrairement aux  molécules d’azote fournies par une pompe traditionnelle, les molécules de CO2 traversent facilement le latex et le caoutchouc. De ce fait, le pneu a tendance à perdre rapidement de la pression.

Comment choisir une pompe à vélo ?

Plusieurs paramètres vous aideront à choisir la pompe à vélo adéquate pour votre vélo.

  •         La compatibilité avec la valve

On rencontre généralement deux types de valves : la valve Presta et la valve Schrader. Les deux diffèrent au niveau du diamètre. La valve Presta se rencontre le plus souvent sur les vélos de route. Mais elle se retrouve également sur certains VTT de tubeless. En ce qui concerne la valve Schrader, ce sont surtout les VTT qui en sont équipés. La valve Schrader ressemble à celles des pneumatiques des voitures.

Compatibilité de la valve avec la pompe à vélo

  •         La légèreté de l’outil

Il est conseillé de miser sur une pompe légère qui pourrait être facilement transportée dans votre sacoche sans problème. Par contre, les pompes solides sont parfois un peu plus lourdes. La pompe à vélo en aluminium est l’outil qui conjugue à la fois la légèreté et la solidité. Si votre application itinéraire vous indique que vous êtes tombé en panne au beau milieu de la forêt  par exemple, la pompe à vélo sera votre salvateur. C’est la raison pour laquelle il faut toujours privilégier la facilité de transport.

Pompe à pneu robuste

  •         La stabilité lors du gonflage

La pompe à pied est plus stable et vous permet donc de gonfler efficacement votre pneu. Comme la pompe se tient débout toute seule, vous pouvez concentrer toute votre énergie sur le gonflage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code