Où peut-on rouler avec un gravel ?

Gravel bike

4.5/5 - (2 votes)

Qui ne connait pas le vélo gravel ? En tant que cycliste, il est impossible de ne pas s’intéresser aux spécificités de ce bolide. Le gravel est un vélo innovant qui rentre dans la tendance de par les nombreux avantages qu’il procure. Que ce soit en termes de praticité, de confort ou de puissance, le gravel bike satisfait son utilisateur. Un des plus grands avantages du vélo gravel réside dans le fait qu’il s’adapte quasiment à tous les types de terrain.

Le gravel pour un usage « Tout faire »

Vélo gravel : une vélo à tout faire

L’une des plus grandes particularités du vélo gravel est sa capacité à servir pour un usage tout faire. Cela est dû à ses fonctionnalités qui combinent à la fois les caractéristiques de plusieurs types de vélo. Un vélo polyvalent et hybride, le gravel se place au carrefour des pratiques que vous pouvez faire avec les différents types de vélos suivants.

Tel un cyclo-cross, le gravel vous donne l’occasion de sinuer sur les pistes et les routes afin de retrouver le vrai plaisir du cyclisme. Grâce à son cintre course, vous découvrirez le fun de piloter un cyclocross. Asphalte, gravier, sentier, chemins agricoles, caillouteux … le gravel roule partout.

D’ailleurs, le gravel est doté d’un confort inégalable sur la route même avec un trajet de longue distance. Il remplit toutes les conditions et les codes pour un confort optimal. Que ce soit au niveau de la géométrie du vélo ou du positionnement du cycliste durant le trajet, le gravel a tout pour plaire. La position, plus particulièrement pour une longue durée, doit permettre au cycliste de gagner en performance sans que celui-ci n’ait à manquer de confort.

Le gravel possède également les qualités d’un VTT électrique ou non. Si vous souhaitez partir à l’aventure en toute liberté, ce vélo vous emmène où vous voulez. Elle ressemble de près à une randonneuse. Mais à la différence, il est en plus sophistiqué. Il apporte un vent de modernité à la randonneuse légère à qui on associe la plupart du temps à un vélo de cyclotourisme qui vieillit.

Le vélo gravel roule vite et loin sur toutes les mauvaises routes et pistes. Les trajets quotidiens en ville constituent une simple tâche pour ce vélo. Il affiche les traits d’un commuter. D’où son essor auprès des vélotafeurs. Il convient parfaitement pour un trajet travail/maison. Sur la route, vous pouvez vous offrir une petite évasion sur une piste avant de rentrer à la maison.

Le gravel pour un usage « Sport »

Le gravel : un vélo de sport

Même si le gravel est surtout axé sur les Le gravel orne un caractère sportif. En effet, si vous êtes un vrai adepte de compétition, le gravel peut servir à un usage sportif. Vous avez la possibilité de réaliser des compétitions sur une grande distance grâce au gravel.  En effet, les courses de gravel commencent à se populariser.

Le gravel pour un usage « Loisir »

Vélo gravle : bikepacking

Conçu dans une optique de plaisir, le vélo gravel est surtout destiné aux aventures. Si vous voulez pédaler pour le plaisir, en empruntant la route et les pistes, le gravel est votre meilleur allié. Le gravel roule très bien sur la boue comme sur des terrains accidentés. Il parcourt sans problèmes les routes forestières lors d’une randonnée par exemple.

Le vélo gravel n’est ni agressif ni trop léger, ses valeurs résident en grande partie dans le confort qu’il offre. Pour ce faire, il présente un guidon plus large et des empattements plus longs pour une bonne stabilité. Afin que vous ayez plus de fun lors de vos randonnées en gravel, le vélo s’équipe de pédalier plus bas par rapport aux vélos de cyclocross.

Le passage de roue du gravel est plus grand au niveau du cadre et de la fourche. Si bien que vous pouvez changer les pneus et en monter des calibres plus larges. De plus, le vélo est équipé de supports spéciaux afin de pouvoir installer des bagages et des sacoches. Ce dispositif est connu sous le nom de bikepacking. Toutes ces caractéristiques du vélo gravel font que celui-ci est également appelé  « vélo d’aventure ».

Les meilleurs parcours de gravel dans la France Métropolitaine

Le gravel représente le vélo idéal pour allier sport et plaisir. Pour en profiter aux côtés d’autres riders, voici les parcours à découvrir dans l’hexagone.

Les meilleurs parcours de gravel dans la France Métropolitaine

Le long de la Bièvre dans la vallée de Chevreuse

Ce circuit de 70 km longe la Bièvre, dans la vallée de Chevreuse. La région présente plusieurs parcours mais celui-ci figure parmi les plus intéressants. Le parcours rejoint le Bois de Verrière. Le circuit comprend de longues pistes parsemées de petites montées escarpées. Pour réaliser une boucle, il vous faut remonter par l’ouest parisien pour atterrir sur les quais de Seine.

Ardèche

Toutes les conditions sont réunies dans le plateau ardéchois pour rouler avec un gravel bike. Que ce soit au niveau de ses forêts, de ses prairies ou de ses vallées, vous pouvez complètement vous adonner à votre activité favorite. Dans la commune de Saint-Agrève par exemple, une compétition se passe chaque année.

La région vous propose trois types de parcours pour prendre du plaisir sur votre vélo gravel. Partez affronter le circuit très abordable de 42 km avec 800 mètres de dénivelé positif qui passe par le plateau et la Dolce Via.

Le deuxième circuit mesure 78 km avec 15000 de dénivelé pour parcourir les vallées du Doux et de l’Eyrieux. Quant au troisième parcours, il est assez complexe. Il convient à ceux qui veulent défier leur gravel et leurs capacités. Les pistes font 163 km de longueur avec un 3500 mètres de dénivelé pour au final, atteindre Mézenc.

Au niveau du Canal des 2 mers

Le Canal des 2 mers longe l’Estuaire de La Gironde, le Canal de Garonne ainsi que le Canal du Midi. Ce circuit a été spécialement conçu pour satisfaire les envies de randonnées à vélo des adeptes de cyclisme. Le parcours est pensé pour les VTT, les vélos de route et surtout pour les amateurs du vélo gravel. En effet, le Canal des 2 mers répond à tous les goûts et à tous les niveaux. Que vous souhaitez faire une randonnée en solo ou avec toute la famille, ce circuit vous convient à coup sûr.

Par contre, attendez-vous à quelques difficultés durant l’ensemble du trajet. Le parcours se compose majoritairement de bitume qui s’étale sur une centaine kilomètres. Les portions du parcours sont rocailleuses et difficiles d’accès. Il va falloir un bon équipement et du courage.

La Grande Traversée du Massif Central ou GTMC

Ce très grand circuit affiche plus de 1400 km de pistes. Un défilé de paysage jalonne le parcours. Vous passez sur les monts et les lacs du Morvan, vous contemplez les paysages du Massif central puis vous parvenez aux pieds des volcans d’Auvergne ou bien dans le Parc national des Cévennes et bien plus encore.

Le GMTC propose de ce fait, un large choix de circuits réalisables. Vous avez par exemple celui qui relie Quarré-les-Tombes (Yonne) et Saulieu (Côte-d’Or). Ce circuit mesure aux environs de 45,76 kilomètres. Sur ce circuit, votre vélo gravel vous fera découvrir entre autres, la forêt au Duc ou encore l’abbaye bénédictine de la Pierre qui Vire. Faites une pause dans cette dernière pour faire le plein d’énergie avant de reprendre la route.

A lire aussi : Quel vélo de randonnée choisir ?

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code