Caddie vélo : comment bien le choisir ?

Caddie vélo : comment bien le choisir ?

4.7/5 - (7 votes)

Le vélo est pour vous « LE » moyen de locomotion quotidien par excellence ? On vous félicite pour ce choix. Avec les nombreuses améliorations qu’il a subi ces derniers temps, il est devenu un véhicule polyvalent. Pour le rendre plus pratique encore, il existe un accessoire que l’on recommande fortement aux cyclistes : le caddie vélo. De quoi s’agit-il et comment bien le choisir ?

Qu’est-ce qu’un caddie vélo ?

Le caddie vélo est un chariot de courses que l’on peut attacher au vélo. Pourvu de roues, il peut être tracté à l’arrière ou poussé à l’avant, selon le modèle dont vous disposez.

Il ne faut pas le confondre avec la sacoche pour vélo que l’on fixe au niveau du siège passager. Il est également différent de la remorque vélo que l’on peut voir chez un vélo cargo, car la sienne est plus volumineuse et plus encombrante que le caddie.

Lire aussi – Tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir son triporteur

Pourquoi utiliser un caddie vélo ?

Pourquoi utiliser un caddie vélo ?

Le caddie vélo procure de nombreux avantages dont le principal est son côté pratique. Grâce à lui :

  • le vélo reste stable puisque les remorques peuvent parfois le déstabiliser.
  • Le siège passager reste libre pour y fixer un siège enfant. Vous pouvez alors emmener votre enfant faire les courses avec vous.
  • Vous disposez, et d’un chariot pour transporter les provisions jusqu’à la maison, et d’un chariot pour faire ses courses au marché.
  • Vous pouvez faire vos courses confortablement puisqu’il vous suffit de le tracter ou de le pousser au lieu de le transporter à bout de bras.

Selon le modèle choisi, la capacité d’emport du chariot est variable.

A lire aussi – Confort à vélo : pensez à la selle ergonomique et à la tige de selle suspendue

Comment choisir son caddie vélo ?

Sur le marché, il existe de nombreux modèles de caddies pour vélo. Le choix est donc large, mais pour trouver celui qui répond à toutes vos attentes, voici quelques critères à retenir :

  • La capacité du chariot :

30, 40, 50, 60, 70 litres … le volume du chariot dépend de vos habitudes. Si vous êtes habitué à faire vos provisions une seule fois par mois, il est fort possible que vous ayez besoin d’un chariot plus grand pour pouvoir transporter tous les produits du mois. Par contre, si vous y allez une fois par semaine, un chariot de capacité moyenne suffit.

Et qui dit capacité, dit aussi poids à transporter. Certains chariots sont plus robustes et peuvent transporter jusqu’à 50 kg tandis que d’autres le sont moins. Ce critère n’est pas à négliger si vous ne souhaitez pas voir vos provisions s’échapper vers la base du chariot qui a craqué sous un poids trop lourd.

  • Le poids du chariot :

Il a beau être plus léger qu’une remorque, un chariot a quand même un certain poids. Il est important de s’informer là-dessus pour pouvoir maintenir un bon rythme durant le pédalage. En moyenne, ces accessoires pèsent autour de 2-3 kg.

  • La taille du chariot :

Vous êtes de petite taille et êtes assez fin et vous avez choisi un chariot de 115 cm ? Ce n’est pas illégal, mais vous risquez d’avoir un peu de mal à le tracter partout où vous allez. Le mieux c’est d’en choisir un qui soit adapté à votre morphologie.

  • Les roues du chariot :

Certains sont pourvus de deux roues, tandis que d’autres en ont trois. On trouve aussi des modèles avec des roues plus petites (diamètre de 15 cm) et d’autres qui sont plus imposantes. Avec de grosses roues, le chariot suivra plus facilement le rythme lorsque vous le tracterez avec votre vélo. Les petites roues, quant à elles, auront un peu plus de mal surtout si vous devez passer par des routes pavées ou un peu cahoteuses. Et si vous devez transporter régulièrement des charges lourdes, optez pour un modèle doté de roues avec pneumatiques.

Découvrez aussi – Pneus de vélo : quels sont les avantages et inconvénients des pneus tubeless ?

En général, la troisième roue sert à stabiliser le chariot et à le pousser facilement. Sur les modèles à deux roues, on peut voir une sorte de béquille à l’avant pour stabiliser l’équipement lorsque vous avez les mains occupées. N’oubliez pas de vérifier la qualité du système de roulement et la qualité des pneus.

Une dernière information importante :

Si vous habitez au dernier étage d’un immeuble, ou seulement à l’étage et que vous devez transporter le chariot jusqu’au sommet d’un escalier, le mieux c’est d’opter pour un modèle pourvu d’une couronne à trois roues. Cette ingénieuse idée permet de tracter ou de pousser le chariot même dans l’escalier et ce, sans effort. Ces roues sont généralement en caoutchouc.

  • Les poignées du chariot :

La qualité des poignées est un autre critère important. Il faut qu’elles soient solides et robustes, car généralement, ce sont elles qu’on utilise pour rattacher le chariot au vélo. Et bien sûr, on les utilise aussi pour le tracter à la main. Vu leur rôle, leur solidité et leur robustesse sont de mise puisque tout le poids transporté va s’abattre sur elles.

A part leur robustesse, vous devez aussi tenir compte de leur praticité et de leur confort. Il faut noter que certains caddies proposent un mode piéton. Ils proposent alors une poignée plus confortable et parfois avec diverses directions possibles. N’oubliez pas que pour le tracter facilement, il faut déjà que la poignée ne vous marque pas la main lorsque le caddie est rempli.

  • Le mode de fixation sur le vélo :

La majorité des chariots de course ou caddies se fixe sur la tige de selle. On peut toutefois en trouver qui se fixe sur le porte bagage arrière du deux-roues.

  • Les spécificités du sac :

Autant que possible, choisissez un sac étanche (100 % imperméable) pour pouvoir faire vos courses à vélo sereinement même en cas de pluie ou de neige. Il ne faut pas confondre cette caractéristique avec « hydrofuge et déperlant ». On en trouve aussi dans ce genre, mais comprenez que dans ce cas-là, le sac ne sera étanche qu’en cas de pluie légère. En cas de pluie intense, vous pouvez dire adieu à l’étanchéité.

Par ailleurs, certains sacs sont dotés de poches pour compartimenter un peu vos provisions ou de poches isothermes pour transporter les produits congelés. D’autres peuvent être transformés en sac à dos ce qui les rend encore plus pratiques lorsqu’on souhaite aller pique-niquer.

Oui, il y en a pour tous les goûts et il ne tient qu’à vous de trouver le caddie qui répond à vos besoins et qui rentre dans vos budgets. Le prix est d’ailleurs le dernier critère de sélection.

  • Le prix du chariot :

Les prix partent de 60-70 euros à plus de 400 euros. C’est pour vous dire qu’il y en a aussi de qualité différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code