Partir en vacances et emmener son ou ses vélos

voyage avec son vélo

5/5 - (1 vote)

On peut comprendre le fait que vous voulez avoir votre vélo pour les vacances. Vu que vous allez partir à quelques centaines de kilomètres, voire à l’autre bout du monde, vous ne pouvez pas vraiment utiliser votre vélo comme moyen de transport. Vous serez obligé de prendre votre voiture, le train, l’avion ou le ferry et dans ce cas, vous devez penser à un moyen pour transporter votre deux roues.

transporter son vélo pour le voyage

Voyager avec sa voiture

Il est toujours pratique de partir avec sa voiture pour les vacances. Ce moyen de transport présente de nombreux avantages et vous pourrez emporter votre vélo ou ceux de vos enfants. Pour pouvoir emmener ces bicyclettes, il est possible d’installer sur la voiture :

  • Un porte-vélo de toit qui est à fixer sur les barres du toit du véhicule. Il pourra assurer le transport de quatre vélos, et ce, peu importe leur type et leur poids. Vous pourrez être séduit par la praticité du porte-vélo de toit, mais notez bien que l’aérodynamisme de votre voiture et votre confort de conduite peuvent être affectés. Là, vous avez une nouvelle hauteur de la voiture et il faudra y penser quand vous passez les ponts et les tunnels.
  • Un porte-vélo de coffre qui est aussi très pratique. Vous pourrez même trouver un modèle basculant qui vous permettra quand même d’accéder à votre coffre. Le souci avec cette solution réside dans le fait qu’elle n’est pas adaptée à toutes les voitures. Cependant, une fois que vous avez trouvé le modèle idéal, vous pouvez transporter jusqu’à trois vélos. Pensez également à compléter cet achat du porte-vélo de coffre avec un antivol et des protections en caoutchouc.
  • Un porte-vélo d’attelage qui est à fixer sur la boule d’attelage de la voiture. Vous avez compris qu’il n’est adapté qu’aux véhicules n’ayant pas de boule d’attelage. C’est la solution recommandée si vous comptez partir à l’autre bout du monde et faire un long voyage. Certains porte-vélos d’attelage peuvent supporter jusqu’à cinq vélos. Avec cette solution, vous allez perdre en visibilité à l’arrière, ce qui vous obligera à être encore plus vigilant pendant les manœuvres.

Si vous avez une grande voiture, si votre vélo n’est pas si encombrant, vous pouvez aussi penser à le transporter dans votre coffre. Au cas où vous n’avez pas assez de place, mais que vous tenez à ce que votre bicyclette entre dans le coffre, retirez les deux roues que vous pourrez mettre dans l’espace entre les sièges avant et arrière. Pour ne pas abîmer, rayer ou salir ni la voiture ni le vélo, utilisez une housse souple.

Voyager en train

Le fait que vous voyagez en train ne doit pas vous empêcher d’emmener avec vous votre vélo. Mettez-vous en tête que ces vacances constituent aussi une occasion pour profiter des bienfaits de la pratique du vélo. Là, il n’y a que deux solutions :

  • Soit vous le démontez et vous le rangez dans une housse. Dans ce cas, la compagnie de transport ne verra qu’un « bagage à main » comme les autres et vous n’aurez pas à payer un euro en plus s’il ne fait pas plus de 120 cm de hauteur et plus de 90 cm de largeur.
  • Soit vous le transportez tel qu’il est. Là, renseignez-vous auprès de la compagnie de transport, car il se peut qu’on vous oblige à réserver un emplacement particulier pour votre vélo.

Dans tous les cas, si vous êtes décidé à emmener votre vélo avec vous pour ces vacances, renseignez-vous bien sur les conditions des compagnies ferroviaires. La plupart refusent les vélos couchés dans leurs transports.

comment transporter son vélo dans la voiture

Voyager en avion

Si les conditions ne sont pas si strictes dans les trains, ce n’est pas vraiment le cas dans les avions. Vous serez obligé de vérifier ces conditions de transport avant de vous décider d’emporter avec vous ou non votre vélo. Que la bicyclette soit pliée ou démontée, la compagnie aérienne ne vous loupera pas, car il s’agit d’un bagage inhabituel et vous devez payer un surcoût supplémentaire. Vous pouvez éviter ce dernier si vous vous pliez au poids maximal imposé par la compagnie.

Pour ce transport, vous serez obligé de démonter votre vélo. Pour éviter la casse et la perte des éléments, il serait judicieux d’avoir un emballage. La compagnie aérienne exigera également à ce que vous retirez les pédales, à ce que vous dégonflez les pneus et à ce que le guidon soit dans l’axe de la roue avant.

Vous avez compris que si vous emportez avec vous votre vélo à l’autre bout du monde, vous allez être obligé de le démonter avant de le monter à nouveau. Là, il vous faudra également quelques outils pour le travail et les équipements pour une pratique en toute sécurité une fois sur place.

Voyager en bus

Pour ce voyage en bus, les conditions de transport sont les mêmes que celles du voyage en train : vous pouvez le transporter monté ou démonté. Il est à noter tout de même que les compagnies n’ont pas les mêmes conditions et vous serez obligé de vous renseigner à l’avance. La plupart d’entre elles vous obligeront à démonter votre vélo. Certaines compagnies peuvent transporter votre deux roues dans la soute ou sur un porte-vélo, mais dans les deux cas, vous devrez payer ce transport.

emmener son vélo pour les vacances

Voyager en ferry

Là aussi, on peut accepter de transporter votre vélo monté ou démonté. Les compagnies n’ont pas toujours les mêmes conditions, mais vous ne pourrez zapper le surcoût de transport. Si vous devez démonter votre vélo, prévoyez une housse rigide qui assurera une meilleure protection. Sur le marché, vous pourrez même trouver une housse rigide avec des roulettes qui est bien plus pratique, car vous pourrez la déplacer facilement, et ce, peu importe le poids de votre vélo.

Avant de prendre la décision de voyager avec son vélo, vous devez anticiper et vous renseigner. Si vous ne comptez pas faire du vélo tous les jours pendant les vacances, il serait mieux de laisser votre vélo chez vous et de faire une location une fois sur place, quand vous en avez besoin. Si vous comptez découvrir le pays ou la ville de destination avec le vélo et que vous comptez faire l’acquisition d’un nouveau vélo, tournez-vous vers les modèles pliables.

Lire aussi – Confort à vélo : pensez à la selle ergonomique et à la tige de selle suspendue

A lire aussi

Leave a Comment

*

code