Comment transporter des vélos en caravane et camping-car ?

porte-vélo sur caravane

4.5/5 - (4 votes)

Un des plus grands plaisirs lorsqu’on part faire du camping c’est de découvrir la région. D’ailleurs, il est courant qu’on vous propose des randonnées parmi les activités à faire. Mais quitte à se promener dans les alentours, pourquoi ne pas le faire à vélo ? Sur place, vous pourrez louer une bicyclette, mais vous pouvez également emporter votre propre deux-roues. Comment le transporter à bord de la caravane ?

La solution évidente : utiliser un porte-vélo pour caravane

La solution évidente : utiliser un porte-vélo pour caravane

Qui dit transporter une bicyclette en camping-car, dit utiliser un porte-vélos spécifique. Cet équipement est le mieux adapté pour que votre deux-roues arrive sain et sauf jusqu’à destination. Notez que les modèles pour caravane affichent quelques différences par rapport à ceux destinés aux voitures de plaisir. Sur le marché, on en trouve assez facilement, mais il faut bien choisir en se basant sur divers critères.

  • Quel modèle de vélo allez-vous transporter ? Classique ou à assistance électrique
  • Combien de vélos allez-vous transporter ? Une, deux, trois …
  • A quoi ressemble votre camping-car ? Dispose-t-il d’une soute, d’une barre de toit …
  • Quel est votre budget ? Les prix varient en fonction des marques et de la technologie utilisée
  • Souhaitez-vous les fixer sur la paroi du véhicule ou sur le châssis ?

Tous ces points sont à étudier avant d’acheter le porte-vélo idéal pour votre camping-car.

Lire aussi – Sacoche vélo : comment équiper son vélo pour voyager

Je veux un porte-vélo à fixer à l’arrière de la caravane

Si vous voulez fixer vos deux-roues sur la paroi arrière du véhicule, vous avez deux options :

Un porte-vélo standard ou universel

C’est le modèle le plus classique qui se vend à partir de 100-150 euros. Il peut accueillir entre deux à quatre bicyclettes. Ces dernières seront posés sur des rails fixes jusqu’à destination.

Avantages : il est facile à installer, reste pratique puisque n’encombre pas le vélo au niveau du toit, peut être assez robuste en fonction de la marque et libère assez de place, aussi bien sur le toit que dans l’habitacle du véhicule.

Inconvénient : une fois fixé, vous devrez tout démonter si vous souhaitez prendre quelque chose dans la malle arrière puisque le système empêche les portes arrière de s’ouvrir.

Un porte-vélo ascensionnel ou téléscopique

Ce système est à fixer à l’arrière du véhicule, mais il est pourvu d’une manivelle pour abaisser le porte-vélo jusqu’au niveau du sol, puis pour le remonter à nouveau jusqu’au niveau des portières arrière. Ainsi, vous pouvez facilement poser les bicyclettes lorsqu’il est au sol sans devoir les soulever, puis remonter facilement la plateforme. Pour enclencher le système, il faut installer un interrupteur spécifique sur le camping-car, de préférence, à l’intérieur de l’habitacle.

Avantages : il est robuste, pratique puisque les bicyclettes restent à l’arrière et en plus, le chargement et déchargement des selles est facilitée. Il faut reconnaître que soulever à bout de bras un vélo électrique n’est pas facile.

Inconvénient : comme le modèle universel, l’accès au coffre arrière nécessite un démontage complet du porte-vélo puisqu’il est fixé sur la paroi arrière, empêchant ainsi les portes de s’ouvrir.

De toute façon, universel ou ascensionnel, ces modèles de porte-vélos sont surtout destinés aux caravanes dépourvues de porte à l’arrière. L’équipement sera fixé sur le hayon ce qui signifie que les vélos devront être hissés en hauteur.

Je veux fixer le porte-vélo sur le châssis de la caravane

Il est également possible de fixer le porte-vélo sur le châssis, mais sous certaines conditions. Déjà, il faut que l’équipement soit compatible avec votre châssis (et non le contraire). Ensuite, il faut qu’il soit assez robuste pour supporter le poids du porte-vélo, mais aussi des vélos que vous allez fixer dessus.

Ce modèle est plus pratique, car certains sont amovibles ou inclinables. Cela facilite l’accès à l’espace de rangement. Comme avec le modèle ascensionnel, un système permet d’enclencher l’inclinaison ou l’ouverture sur le côté de l’équipement.

Je veux transporter mon vélo dans la soute de la caravane

C’est évidemment le système le plus sûr, car les vélos rangés à l’intérieur de la soute sont plus difficiles à voler. De plus, ils sont à l’abri des intempéries. Il faut néanmoins savoir que tous les camping-cars ne sont pas pourvus d’un tel espace de rangement. Seuls les modèles récents en sont équipés. Si vous avez cette chance, évitez d’y stocker en tas vos bicyclettes, car elles pourraient s’abîmer à cause des chocs avec les autres bagages.

L’idéal c’est de se doter d’un porte-vélo pour les soutes de camping-car. En général, il s’agit de modèles coulissants qui permettent facilement de faire rentrer et de faire sortir les deux-roues. Il suffit alors de tirer sur les rails.

Je veux transporter des vélos à assistance électrique

Le vélo électrique est plus robuste physiquement, mais plus fragile à cause de son moteur et de sa batterie. Il faut être prudent lorsqu’on souhaite le transporter à bord d’un véhicule.

Dans le cas où vous transportez uniquement des VAE, optez pour un porte-vélo très robuste pour supporter le poids de ces deux-roues. Prêtez ainsi attention au poids maximal autorisé par rail de transport.

A lire – Le vélo électrique : acheter ou louer, que choisir ?

Je veux transporter mes vélos sur une plateforme d’attelage

Si votre caravane est pourvue d’une boule d’attelage, vous pouvez installer un porte-vélos d’attelage grâce à un système de fixation spécifique. Cette technique facilite la mise en place des vélos puisque, contrairement au porte-vélo fixé sur hayon, l’attelage est fixé au niveau du pare-chocs. Il est donc plus facile de hisser les bicyclettes dessus. Selon votre budget et vos besoins, ce modèle peut accueillir jusqu’à quatre selles.

Je veux transporter les vélos sur le timon

C’est également une autre option choisie par bon nombre de campeurs. Il faut reconnaître qu’elle est pratique et fait gagner de la place dans l’habitacle, mais les affaires logés dans le coffre de timon risquent d’être à l’étroit. Il faut donc bien étudier cette technique pour ne pas abîmer vos deux-roues.

Si elle est envisageable, sachez que vous pourrez mettre jusqu’à trois vélos sur un porte-vélo sur timon. Pensez néanmoins à vérifier si ce dernier peut supporter le poids des bicyclettes, à plus forte raison si vous avez décidé de voyager avec des vélos électriques.

Les accessoires pour renforcer la sécurité des vélos transportés

Les accessoires pour renforcer la sécurité des vélos transportés

Lorsqu’on souhaite transporter des vélos sur une caravane, il est important de renforcer leur sécurité. Cela les protège des intempéries, du vol et, éventuellement d’une chute intempestive.

Lire aussi – Bicycode, protéger son vélo contre le vol

Parmi les accessoires fortement conseillés, il y a la housse qui vient recouvrir les vélos. Vous pouvez ensuite renforcer la fixation des deux-roues avec des sangles et des tendeurs pour être sûr qu’ils ne vont pas tomber en chemin.

Et puisque vos vélos peuvent coûter assez cher, souscrire une assurance spécifique peut être nécessaire, car même s’ils se trouvent à bord de la caravane, ils ne sont pas couverts par l’assurance auto, sauf extension de garanties.

Enfin, pour que le voyage se déroule bien, assurez-vous de respecter les règlementations en vigueur (PTAC, hauteur maximale, dépassement autorisé sur les côtés ou vers l’arrière …) concernant le transport d’objets encombrants, dont les vélos, à bord d’un véhicule.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code