Comment transporter son vélo ?

Transport de vélos : quelles options s’offrent à vous ?

(Mis à jour le: 1 juin 2019)
Evaluer cet article

Quand on veut partir loin, mais qu’on ne veut pas laisser son vélo à la maison puisque justement vous en aurez besoin à destination, la seule option c’est emporter votre deux-roues avec vous. Sur le papier, cela semble si simple, mais dans la pratique, il faudra faire preuve d’ingéniosité pour le caler dans ses bagages sans l’endommager. Comment faire alors pour transporter un ou plusieurs vélos en toute sécurité ?

Transporter son vélo sur le toit de la voiture

C’est la méthode la plus souvent utilisée, mais sachez qu’elle n’est pas toujours facile à mettre en œuvre. Avant d’y penser, assurez-vous d’avoir des barres de toit pour avoir un premier point de fixation. Il faudra ensuite prévoir des supports vélo à fixer sur le toit pour que le deux-roues tienne bien en place.

Transporter son vélo sur le toit d'une voiture

Avoir tous ces accessoires ne suffit pas. Il faut encore voir si vous pouvez le faire monter jusque sur le toit ce qui n’est pas simple si vous avez un vélo électrique d’une vingtaine de kilos au moins.  Et enfin, il faudra s’assurer qu’une fois votre vélo sur le toit, vous pourrez facilement rouler sous les ponts, les barrières de péage, les entrées de parkings et les tunnels sans que le vélo ne soit un obstacle.

Pour le savoir, mesurez la hauteur de la voiture avec le vélo en place. En général, la hauteur minimale des tunnels est de 4, 20 m donc si les mesures prises restent inférieures à ce chiffre, cela ne devrait pas poser problème. Il reste néanmoins conseillé de s’informer avant de partir selon votre pays de destination, car les normes en matière de tunnel ne sont pas forcément les mêmes.

Lire également – Vélo électrique : ce qu’il faut savoir avant d’en acheter

Transporter son vélo dans le coffre de la voiture

Si on a un grand coffre, c’est la meilleure option. Vous devrez seulement faire en sorte que le vélo ne gêne pas votre champ de vision et qu’il soit bien attaché pour ne pas tomber dès que le coffre s’ouvre. Si le vélo est assez encombrant, vous pouvez envisager de rabaisser les sièges arrière de la voiture et de démonter la roue avant pour qu’il rentre bien dans cet emplacement.

Transporter son vélo dans le coffre de la voiture

Il faut savoir que tous les coffres ne sont pas assez larges pour accueillir ce deux-roues, à plus forte raison si on en transporte plusieurs ou si on a plusieurs bagages. Dans ce dernier cas, vous pouvez opter pour un porte-vélo sur coffre.

Ce système permet de libérer le coffre et de transporter deux ou trois vélos. Il est, de plus, facile à installer et se décline en deux modèles distincts : les porte-vélos suspendus plutôt réservés aux deux-roues au cadre fin et les porte-vélos avec plateforme, idéals pour tous les modèles.

Transporter son vélo grâce à un porte-vélo sur attelage 

Ce système doit être attaché à la boule d’attelage de la voiture. Contrairement au porte-vélo sur coffre, il peut transporter plusieurs vélos à la fois ce qui est intéressant lorsqu’on voyage en famille. Avant d’en acheter, il faudra se renseigner sur sa capacité, car en général, cela se chiffre autour de 60 kg. Dans cette catégorie, on distingue également les modèles suspendus et les modèles à plateforme.

Transporter son vélo sur un porte-vélo avec attelage

Avec ce système, les vélos seront fixés par le biais de leur cadre pour rester bien stables. Une fois fixés, il faut les verrouiller pour éviter le vol. Vous pouvez même y associer un antivol efficace pour que personne ne tente de voler votre deux-roues alors que vous vous êtes éloigné de votre voiture en stationnement.

Par ailleurs, puisqu’avec ce porte-vélo, vos véhicules seront traînés comme une remorque à l’arrière de la voiture, comment allez-vous pouvoir ouvrir le coffre ? Rassurez-vous, car il n’y a nul besoin de tout démonter étant donné que ce système peut basculer facilement vers l’arrière vous laissant le champ libre pour ouvrir le coffre.

Pour information, si vous optez pour un porte-vélo sur attelage ou un porte-vélo sur coffre, il faudra prévoir un adaptateur support de plaque et de feux pour qu’on puisse identifier votre voiture sur la route.

Lire aussi – Vélo-camping : quels matériels emporter ?

Transporter son vélo en avion

Dans le cas où vous devez prendre l’avion pour arriver jusqu’à votre destination finale, il faudra informer la compagnie aérienne du transport de votre vélo. Dans la majorité des cas, vous devrez payer un supplément d’environ 100 € pour cela, mais la somme varie en fonction des compagnies.

Pour bénéficier d’un tarif plus avantageux, le mieux serait de réserver sa place à l’avance, car au dernier moment, cela coûtera plus cher.

Transporter son vélo en avion : le mettre dans un sac

Le fait de faire une réservation vous donnera aussi le temps de vous renseigner sur les modalités de transport exigées. Cela concerne notamment :

  • Le poids du vélo :

En règle générale, ce critère varie entre 23 à 45 kg ce qui vous permet de transport votre vélo électrique.

  • Le rangement du vélo :

Les compagnies exigent que vous transportiez votre vélo soit dans un sac soit dans un carton ou un autre rangement plus rigide. Le choix dépendra du poids de votre vélo.

L’avantage avec le sac c’est que le vélo sera beaucoup plus facile à empaqueter et à trimballer étant donné que ce rangement est pourvu de petites roues comme les valises. Pensez donc à en acheter ou en louer, car c’est un sac spécifiquement conçu pour le transport de vélo. Si vous voyagez beaucoup avec votre deux-roues, en acheter vous reviendra moins cher.

Transporter son vélo en avion : le mettre dans un carton

Pour ce qui est du carton, la tâche est beaucoup plus complexe que ce soit pour ranger le vélo ou le transporter une fois à destination. Cette option réserve néanmoins quelques avantages, le prix et le poids. Parfois, vous n’aurez même pas à l’acheter puisque certains aéroports vous les donnent gratuitement, mais il faudra s’en assurer au préalable. En matière de poids, le carton est intéressant puisque peut contenir des vélos plus lourds.

  • Les modalités de transport :

Certaines compagnies exigent que le vélo transporté ait les pneus dégonflés, les pédales repliées ou retirée, la roue avant – et arrière – démontées, le guidon détaché, le dérailleur retiré et attaché au cadre, … Les exigences ne sont pas forcément les mêmes et varieront aussi en fonction du rangement, sac ou carton.

Dans tous les cas, n’oubliez pas d’emporter vos outils dans vos bagages pour remonter le vélo une fois sur place.

Related Posts

  • 75
    Vous souhaitez emporter votre vélo électrique avec vous en vacances, mais vous vous demandez comment cela serait-il faisable ? Et bien sachez que vous n’êtes ni le premier, ni le dernier à faire face à pareille situation. Votre avantage : les autres avant vous ont trouvé les solutions adéquates donc il vous…
    Tags: vélo, l, d, transporter, ne, plus
  • 65
    Le 3 juin est la journée dédiée à la pratique du vélo. Même si ce deux-roues commence à faire de plus en plus d’adeptes en France, on espère encore que le nombre de cyclistes augmentera dans les années à venir. Non seulement, ce serait une bonne nouvelle pour l’environnement et…
    Tags: l, vélo, plus, d, on
  • 58
    Quand vient l’été, nous avons hâte de porter des tenues légères, d’enfourcher notre vélo et de rouler pour sentir le vent nous balayer le visage, les cheveux et le corps. Notre seule obsession c’est de profiter du beau temps et de cette chaleur trop longtemps attendue durant l’hiver. Attention toutefois,…
    Tags: d, l, vélo, on
  • 57
    Avec l’apparition des divers modèles de vélos électriques, jeunes, adultes et seniors sont de plus en plus attirés par ce type de moyen de déplacement. Outre le fait d’être pratique pour grimper les dénivelés, il permet aux plus faibles physiquement de pouvoir se déplacer sans effort, raison de plus pour…
    Tags: d, plus, vélo, l, ne
  • 55
    Le vélo électrique  fait désormais partie de notre paysage quotidien que ce soit en ville ou en périphéries. Rien qu’en 2014, un peu plus de 77 500 unités ont été vendues en France, mais tout le monde n’a malheureusement pas les possibilités de s’en offrir un. Que faire alors si on…
    Tags: l, vélo, d, plus, on, ne, qu

One Reply to “Transport de vélos : quelles options s’offrent à vous ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *