Troquer son scooter pour un vélo électrique

Troquer son scooter pour un vélo électrique

4.7/5 - (4 votes)

Les Franciliens franchissent le pas en échangeant leur scooter thermique contre des vélos électriques. Le stationnement sera payant en janvier 2022, les charges fixes sur les deux roues thermiques se multiplient, alors les Parisiens cherchent la bonne alternance. Ils ne préfèrent pas attendre avant de se trouver une solution, mais anticipent déjà.

Pourquoi ce changement ?

Pourquoi troquer son scooter contre un vélo électrique ?

Début de janvier 2022, les scooters thermiques paieront le stationnement dans Paris. Cette décision est applicable tant pour les résidents que pour les visiteurs. On ne peut déjà plus se garer sur les trottoirs et on ne compte plus les enlèvements et mise en fourrière.

Les Franciliens se ruent donc sur les vélos électriques, une bonne alternative aux deux roues thermiques. N’oubliez pas non plus que la ville de Paris est passée au 30 km/h presque partout, sauf les grands axes et les périphériques ce qui rend le VAE plus intéressant encore. En effet, ce dernier peut rouler jusqu’à 25 km/h ce qui reste tout de même plus rapide qu’une voiture coincée dans les embouteillages sans dépasser la limite de 30 km/h.

Lire aussi – Rouler à scooter électrique : que dit la législation ?

Une décision qui n’a que du bon

Depuis que la nouvelle est sortie, les magasins de vélos électriques voient affluer les clients, tantôt pour demander des informations, tantôt pour réserver leur deux-roues. En effet, avec l’engouement qu’il suscite dernièrement, il faut patienter quelques semaines pour que la livraison se fasse.

Pour ces Franciliens qui ont décidé de troquer leur scooter par un vélo électrique, cette décision n’a que des avantages :

  • Le vélo électrique nécessite moins d’effort que le vélo traditionnel. On peut arriver au bureau sans être en sueur puisqu’on bénéficie de l’assistance au pédalage. C’est l’une des raisons pour lesquelles les Franciliens y portent leur intérêt.
  • Les aides pour acheter un vélo électrique sont toujours là et permettent d’économiser jusqu’à 500 euros en moyenne.
  • L’usage du vélo électrique leur offre un avantage financier certain puisqu’il n’y a plus de carburant à acheter, l’assurance coûte moins chère, il n’y a pas de carte grise à payer, il y a moins d’entretien à faire … le calcul est vite fait !
  • La pratique du vélo leur permet de faire du sport et de se maintenir en forme.

A lire – Vélo électrique : le guide 2022

Enfin, un autre grand avantage est qu’en région Ile-de-France, certains magasins de vélos électriques acceptent de reprendre l’ancien scooter. Grâce à la reprise, il est ainsi possible de réduire le coût, voire de profiter d’un zéro coût lorsqu’on cumule reprise et aide de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code