Aide nationale à l’achat d’un vélo : 300 euros à partir du 15 août

Aide nationale à l’achat d’un vélo : 300 euros à partir du 15 août

4.7/5 - (3 votes)

Alors que l’aide accordée par l’État pour l’achat d’un vélo à assistance électrique était limitée à 200 euros jusqu’ici, à partir du 15 août prochain, elle passera à 300 euros. À travers cette initiative, le gouvernement prouve, une fois de plus, sa volonté d’encourager les ménages à passer au transport doux.

Une aide à 300 et 400 euros pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

À compter du 15 août prochain, le bonus à l’achat d’un VAE passe à 300 euros et à 400 euros pour les ménages précaires et les personnes en situation de handicap. Vous avez jusqu’au 31 décembre pour en profiter ce qui vous laisse du temps pour envisager un achat.

Ce changement a été établi par un amendement du projet de loi des finances rectificatives. Il a été adopté suite à la décision du gouvernement de prolonger le bonus écologique accordé à ceux qui veulent investir dans une voiture électrique neuve.

Lire aussi – Vélo à assistance électrique : point sur la législation

La condition « en complément d’une aide régionale » ne sera plus valable

La condition « en complément d’une aide régionale » ne sera plus valable

Pour rappel, l’aide financière de 200 euros était accordée sous conditions de :

  • revenus : un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 euros
  • obtention d’une aide versée par une collectivité territoriale

Autrement dit, le bonus vélo et l’aide régionale doivent contribués à l’achat d’un seul et unique vélo. Ils doivent être cumulés. L’obtention des 200 euros de la part de l’État est conditionnée par l’obtention de l’aide de la collectivité territoriale.

À compter du 15 août, cette condition ne sera plus valable. Cela signifie que même sans avoir obtenu une aide régionale, une personne est susceptible de percevoir le bonus vélo de 300 euros tant que les conditions de revenus sont respectées.

A lire – Bonus à l’achat d’un vélo électrique : pour qui ?

Achat vélo classique : 150 euros de plus pour les ménages les plus précaires

Pour les ménages précaires, le bonus vélo va passer à 400 euros pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Et s’ils n’ont pas le budget pour investir dans ce deux-roues, le gouvernement leur propose également une aide pour acheter un vélo classique. Celle-ci est chiffrée à 150 euros.

Cela signifie que l’État ne promeut pas uniquement le VAE, mais tout ce qui est deux-roues non motorisés.

D’autres nouveautés à enregistrer

Et on n’en a pas fini avec les bonnes nouvelles puisque d’autres nouveautés entreront aussi en vigueur à partir de ce 15 août. Parmi elles, vous pouvez d’ores et déjà noter que :

  • l’achat d’un vélo pliant sera désormais éligible à l’indemnité « autres vélos ». L’aide prévue se chiffre à 1 000 euros et atteint les 2 000 euros pour les ménages les plus précaires. Les mêmes conditions de ressources s’appliquent et l’aide est accordée dans la limite de 40 % du prix du deux-roues. Aucune condition de revenus n’est adoptée pour les personnes en situation de handicap.
  • Grâce à la prime à la conversion, un ménage peut acquérir, non plus un seul vélo, mais plusieurs en fonction de la taille du foyer. Pour rappel, le montant de la prime est fixé à 1 500 euros et peut grimper à 3 000 euros pour les ménages les plus précaires.

Et d’une vue globale, toutes les aides accordées pour l’achat d’un vélo peuvent être cumulées avec les aides locales. Grâce à ces changements et évolutions, investir dans un vélo devient de plus en plus intéressant. On ne rappelle plus les bienfaits que le vélo peut vous procurer sur le plan sanitaire et financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code