Hoverboard : les critères de sélection pour un achat réussi

Hoverboard : les critères de sélection pour un achat réussi

Le hoverboard envahit depuis quelques années nos trottoirs. Pratique et amusant à la fois, il fait fureur auprès des adolescents et des jeunes adultes qui veulent tous en avoir. Si vous souhaitez en acheter un, tâchez de mener à bien la transaction pour obtenir un modèle de qualité à bon prix. Voici les critères de sélection auxquels il faut prêter attention.

Pour adulte ou pour enfant ?

La catégorie d’âge du futur propriétaire est le premier critère sur lequel il faut se baser. Soit vous vous rendez dans le rayon des hoverboards pour enfants soit dans le rayon dédié aux adultes.

Notez que l’âge minimum requis pour faire du hoverboard est de 10 ans. Les modèles proposés aux enfants peuvent rouler jusqu’à 10 km/h et peuvent supporter un poids maximal de 60 kg.

A partir de 60 kg et plus, il faudra opter pour un hoverboard pour adulte. Notez toutefois que l’âge minimum requis pour monter sur un hoverboard adulte est de 14 ans. Mais même dans ce cas-là, assurez-vous que votre enfant sait déjà comment fonctionne un hoverboard, car les planches pour adultes peuvent rouler jusqu’à 25 km/h, du moins pour les modèles les plus évolués.

Il faut aussi noter que les hoverboards pour adultes disposent souvent de deux modes :

  • Le mode « débutant » : avec le mode, le hoverboard se montre plus lourd ce qui le rend facile à manipuler. Il réduit le risque de chute et est le plus adapté pour apprendre à avancer, à freiner ainsi qu’à tourner à gauche ou à droite. Pour rouler sous le mode débutant, il suffit d’appuyer une seule fois sur le bouton ON.
  • Le mode « fresstyle » ou « sport » : on accède au mode freestyle en appuyant deux fois sur le bouton ON. Un bip se fait entendre pour vous avertir que vous avez choisi l’option sport. Sous ce mode, la planche est beaucoup plus légère et très intuitive. Il devient beaucoup plus difficile de la maîtriser donc assurez-vous de maîtriser les différentes techniques de conduite avant de vous y essayer.

Il faut noter que même dans le rayon pour adultes, tous les hoverboards ne proposent pas les deux modes. Si vous souhaitez en bénéficier, il faudra se renseigner auprès du vendeur.

La taille des roues

La taille des roues

Pour rappel, le hoverboard est un engin pourvu d’une planche dotée, sur chaque extrémité d’une roue. Sur le marché, on distingue trois catégories qui se différencient par la taille de leurs roues.

  • Les modèles avec des roues de 6.5 pouces :

Ce sont les modèles classiques et les plus populaires d’aujourd’hui. Ils sont également les plus abordables en matière de prix.

Avant d’investir là-dedans, sachez que ces hoverboards ont été conçus pour rouler sur des surfaces lisses. Leur vitesse maximale est de 15 km/h et en moyenne, leur autonomie est de 20 km. Il en existe différentes variantes puisque certaines proposent plus de fonctionnalités que d’autres.

  • Les modèles avec des roues de 8/10 pouces :

Ce sont les modèles intermédiaires. Contrairement aux précédents, ils peuvent rouler sur des terrains plus ou moins lisses comme un chemin recouvert de gravier. La taille de leurs roues leur permet aussi de passer facilement les trottoirs. Selon les modèles, leur vitesse maximale se situe entre 15-25 km/h. Quant à leur autonomie, elle oscille entre 15-20 km.

  • Les modèles tout terrain :

Ces modèles-là peuvent rouler sur différents types de terrains : surface lisse, gravier, terrain glissant, terre, sable et même des routes accidentées. Si vous aimez vous aventurer dans des zones reculées, le hoverboard tout terrain est fait pour vous. Outre la nature du terrain, ses pneus ont été conçus pour résister à l’eau et aux chocs. Leur plateau est souvent élevé pour passer facilement les obstacles. Selon les modèles, leur vitesse maximale peut aller de 15 à 25 km pour une autonomie oscillant entre 15-20 km.

A part ces trois modèles, notez que les hoverboards pour enfants sont dotés de roues de 4.5 pouces.

L’autonomie

L’autonomie moyenne des hoverboards est de 20 km, soit environ 2h30 de parcours en continu. Il ne faut toutefois pas se fier totalement à l’autonomie annoncée chez les vendeurs, car il s’agit de simple estimation. La vraie autonomie dépend de plusieurs autres critères que la puissance de la batterie. Parmi eux, il y a :

  • le poids de l’utilisateur : pour un même modèle, celui conduit par une personne de 70 kg sera plus autonome que celui conduit par une personne de 100 kg.
  • la vitesse à laquelle vous roulez : une personne qui maintient une vitesse moyenne de 15 km/h ira plus loin sur son hoverboard qu’un autre qui file à 25 km/h.
  • la nature du terrain : si vous disposez d’un modèle tout terrain, ce dernier roulera pendant plus longtemps sur un chemin lisse que sur un chemin accidenté.

Dans tous les cas, il est toujours conseillé de penser au trajet à parcourir avec votre hoverboard. Avec une autonomie moyenne de 15-20 km, tâchez d’inclure là-dedans le chemin en aller-retour sauf si vous avez les moyens de recharger sa batterie avant le retour.

Si par exemple, vous vous rendez au bureau avec votre hoverboard, vous pourrez le recharger une fois sur place avant de rentrer chez vous. L’avantage avec ce véhicule électrique c’est qu’un temps de charge de 2 heures suffit pour alimenter complètement la batterie.

Dans le cas où vous ne pourrez le recharger qu’une fois de retour à la maison, il est conseillé de bien calculer la distance à parcourir. Sans cela, vous risquez de transporter l’engin, or il pèse quand même dans les 15 kg. Heureusement, un sac de rangement qui sert aussi de sac de transport vous sera fourni avec.

La carte mère et la batterie

Avant d’acheter un hoverboard, vous devez également prêter attention à ces deux éléments, garants de sa qualité.

En matière de carte mère, optez si possible pour les modèles dont la carte mère est de couleur bleue ou verte. Il faudra éviter la carte mère rouge qui est de moins bonne qualité que les deux autres couleurs.

En ce qui concerne la batterie, choisissez toujours une qui soit de marque connue comme Samsung ou LG. Evitez les batteries dont la marque ne vous dit rien ou connue pour être de mauvaise qualité.

Lire aussi – Hoverboard : choix, marque et type

Le châssis

Le châssis
Gyropode en ville : Que dit la loi ?

Il est impératif de tenir compte du châssis pour éviter qu’il ne se rompe alors que vous êtes en train de rouler. Pour choisir le bon, il faut tenir compte du poids supporté. Chez les modèles pour adultes, le poids maximal est généralement de 100 kg alors que chez les modèles pour enfants, il est limité à 60 kg.

Si vous pesez au-delà de 100 kg, mieux vaut demander au vendeur s’il a un modèle encore plus robuste.

A lire – Pratiquer l’hoverboard ou comment revivre « Retour vers le Futur »

Les fonctionnalités supplémentaires

Sur les hoverboards actuels, on retrouve souvent un grand nombre d’options parmi lesquelles vous pouvez choisir. Si vous souhaitez vous contenter d’un modèle de base, libre à vous. Si vous souhaitez investir dans un modèle plus performant et évolué, libre à vous également.

Parmi les technologies que l’on retrouve souvent assimilées à ces engins, il y a la connectivité bluetooth pour pouvoir écouter de la musique tout en roulant. Il faudra néanmoins faire très attention, car si vous roulez au milieu de la foule avec des écouteurs sur les oreilles, cela peut être dangereux aussi bien pour vous que pour les autres.

Outre le bluetooth, il y a aussi la couleur des LED qui vont décorer votre planche. Ces lumières augmentent votre visibilité. Vous pouvez également opter pour une télécommande d’allumage.

Le prix

Pour investir dans un hoverboard de qualité, fixez-vous un budget minimum de 300 euros. En-deçà, mieux vaut éviter, car la qualité peut ne pas être au rendez-vous. Les modèles les plus performants du moment peuvent coûter jusqu’à plus de 500 euros.

Attention, certains sites proposent des hoverboards à plus de 1000, voire 2000 euros. La plupart des gens pensent qu’à ce prix-là, on ne peut que faire un bon investissement ce qui n’est pas forcément le cas. Autrement dit, prix élevé ne rime pas toujours avec qualité.

Pour ne pas vous faire avoir, il est conseillé de toujours faire ses achats auprès d’une boutique spécialisée et de bonne réputation.

Le hoverboard figure aujourd’hui parmi les véhicules électriques de plus en plus présents dans la circulation urbaine. Avant d’en acheter, prenez d’abord connaissance de la loi qui encadre leur pratique, car on ne peut pas rouler à hoverboard comme on le souhaite.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code