Baisse de la subvention octroyée pour l’achat d’un VAE

Quelques changements dans la loi régissant le VAE

Le territoire Grand Paris Seine Ouest (GPSO) a décidé qu’à compter du 1er novembre, la subvention attribuée aux citoyens souhaitant acheter un vélo à assistance électrique sera revu à la baisse. Une réduction qui n’enlève en rien tous les avantages que propose ce véhicule.

De 300 à 200 €

200 € sera effectivement le plafond de l’aide financière que le territoire GPSO accordera désormais à ses habitants pour l’acquisition d’un Vae. Auparavant, il était de 25 % du prix d’achat et plafonné à 300 €. La région, qui regroupe huit villes françaises, explique cette baisse par l’augmentation des prélèvements de l’Etat qui réduisent grandement leur budget.

Le vélo électrique coûtera plus cher

Les vendeurs de cycles inquiets

Pour les habitants, cette baisse ne peut signifier qu’une chose : les VAE leur coûteront désormais plus chers. Les prix n’augmentent pas, mais ils devront débourser 100 euros de plus pour en acheter un.

Les vendeurs se disent inquiets de la répercussion que cela peut avoir sur leur chiffre d’affaire. Ils expliquent que cette subvention a permis à de nombreuses personnes d’acheter un VAE et de sauver leur commerce malgré la forte concurrence des vendeurs en ligne. Maintenant qu’elle a été revue à la baisse, ils se demandent s’il y aura toujours autant d’acheteurs dans la GPSO.

L’inquiétude est d’autant plus forte puisqu’à Sèvres, au lieu d’une baisse, c’est à une hausse de la subvention que les habitants ont droit. En effet, les Sévriens peuvent bénéficier d’une aide allant jusqu’à 400 euros pour l’achat d’un cycle.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code