Une meilleure mobilité dans le futur avec Ele

Un défibrillateur externe, un incontournable dans les lieux publics

Les vélos électriques sont équipés de moteur auxiliaire et d’une batterie rechargeable. C’est souvent ce type de batterie qui crée le problème auprès des utilisateurs. Que faire en cas de panne en pleine montagne ou en randonnée loin d’une source d’électricité ? Tel est le petit hic de cette merveille de la technologie. C’est en espérant apporter une bonne solution à cette situation qu’un nouveau concept vit le jour. Un designer propose un modèle solaire qui assure une batterie avec une énergie renouvelable. Il porte le nom de : « Ele ».

Qui est le concepteur du vélo électrique solaire ?

L’origine de cette idée brillante provient de Mojtaba Raeisi. Iranien, il est un étudiant en design industriel à l’Amirkabir University of Technology. Ce jeune homme a  conçu un modèle hybride qui peut être rechargé via le rayonnement solaire. Il a imaginé un véhicule qui n’a plus besoin de passer à la prise électrique pour être chargé, portant le nom d’ « Ele ». Issu de l’abréviation d’electric en anglais, il s’agit d’un vélo à assistance électrique solaire 100 % autonome.

Pour l’instant, Ele reste au stade de projet, il n’est pas encore sûr de voir le jour. Mais une telle innovation offre de bonnes idées aux ingénieurs sur l’utilisation de l’énergie renouvelable. D’ailleurs, c’est une option à considérer pour la mobilité du futur. Technologiquement, les vélos électriques ne cessent de progresser. Ils deviennent plus fiables et moins lourds pour faciliter leur usage. Aussi, le grand public attend avec impatience un prototype du vélo électrique Ele.

Le vélo futuriste Ele : une meilleure solution pour la mobilité dans l’avenir

Ele semble être un projet qui offre bien des atouts avec un style futuriste. Les rayons de ce vélo électrique sont remplacés par des panneaux solaires pour permettre le fonctionnement de la batterie. Un bon moyen de favoriser l’énergie renouvelable. Cette solution lumineuse utilise les rayons du soleil comme alternative à l’électricité. Ainsi, ce système permet d’augmenter l’autonomie de la bicyclette. A l’arrêt ou en roulant, le dispositif est prévu pour engranger de l’énergie peu importe son utilsiation ou non. Le mieux est de pencher les panneaux solaires d’une trentaine de degrés lorsque le vélo est au repos pour maximiser son efficacité. Il est donc adapté à des trajets plus importants.

Que faire s’il n’y a pas de soleil ? Si d’aventure le soleil n’est pas au rendez-vous, le vélo peut être rechargé à partir d’une prise classique. Le système est le même que les vélos électriques traditionnels. Le designer apporte cependant une réponse innovante à la solution de la recharge.

Trois modes de fonctionnement sont proposés par le concepteur iranien : entièrement électrique, semi-électrique pour une simple aide au pédalage ou sans assistance.

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code