« Cyclo solidarité » : recycler des vélos pour les écoliers Cambodgiens

Kyoto

Alors qu’en France, la majorité des gens boudent encore le vélo, dans les pays pauvres, tout le monde donnerait cher pour avoir un vélo. Face à cette réalité, des collégiens de Belfort ont lancé le projet « Cyclo solidarité ».

En quoi consiste le projet ?

À travers le projet « Cyclo solidarité », les élèves de la classe Relais du territoire de Belfort se sont engagés à recycler des vélos qu’ils enverront ensuite aux écoliers du Cambodge. Une solidarité qui fait plaisir à voir surtout qu’autour de ce projet humanitaire, ses précurseurs ont réussi à réunir des jeunes issus de différents milieux sociaux.

Qui en a eu l’idée ?

La classe Relais, qui est rattachée au Collège Simone Signoret, n’est pas seule à accomplir cette action fort louable, mais elle est soutenue par le Point Accueil Solidarité (PAS) Carré Liberté, le Conseil Général et la base nautique du Malsaucy à Sermamagny.

Une quinzaine de jeunes autour du projet

Même si leur nombre est encore minoritaire, la quinzaine de jeunes qui se sont réunis autour du projet ne se décourage pas. Toutes les semaines, depuis le mois de septembre 2014, ces jeunes se rassemblent pour recycler ensemble des vieux vélos. Une fois remis à neuf, les vélos seront envoyés au Cambodge où ils seront offerts à des enfants qui ne peuvent plus se rendre à l’école parce que l’établissement scolaire se situe trop loin de chez eux.

L’avantage pour les jeunes

Pour ces jeunes bénévoles, ce projet leur permet de faire un point sur leur propre vie et éducation. Il les aide également à devenir plus responsable et à se préoccuper du sort des autres. Un de ces élèves a par exemple déclaré que « ce n’est pas parce que la France est un pays riche que nous ne devons pas aider les pays en difficulté ». Ce genre d’avis, venant d’un enfant est très rare et c’est ce que le projet souhaite cultiver auprès de tous les participants.

100 vélos d’ici à octobre

Aucun vélo n’a été jusqu’ici acheminé vers le Cambodge, car les responsables du projet souhaite en réunir une centaine avant d’effectuer la première expédition. Ils en sont aujourd’hui à 20 vélos recyclés et se donnent jusqu’au mois d’octobre prochain pour réunir un peu plus de 100 vélos. Ces derniers seront par la suite acheminés en container par voie maritime et routière jusqu’à leur destination finale.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code