Vélo : un booster du tourisme régional

meilleurs endroits pour pratiquer du vélo en France

L’été 2015, on a recensé plus de 800 000 cyclistes sur la Loire, un itinéraire très prisé dans la région où le taux de fréquentation bat les records de 2015. À la fin du mois d’août, le bilan du Comité Régional du Tourisme a enregistré  une augmentation de 70% comparé à l’année précédente et de 190% par rapport à 2013. Rien que pour le mois d’août, le taux de croissance a atteint 12.3%v et 9.4% depuis début 2015, avec un pic à Savonnières, au large du Cher.

Des chiffres qui en disent long

Néanmoins, ce succès du vélo demeure relatif, avec un public davantage attiré par les monuments et les châteaux. Courant août, ces deux sites ont enregistré près de 3.8 millions de visites, avec un million pour le zoo de Beauval qui devait connaître également un franc succès cette année. Mais indéniablement, le vélo est un outil qui permet de booster le tourisme dans la région, car on enregistre 18 millions d’euros de recettes, soit 1.8 millions de plus que l’année dernière.

Les touristes de la région deviennent de plus en plus nombreux et restent plus longtemps. En effet, s’ils ne restaient que 1.5 nuitée il y a une vingtaine d’année, aujourd’hui, ils séjournent en moyenne durant au moins cinq jours. Alain Beignet, président du  Comité Régional du Tourisme, explique que cela est une preuve que la région est devenue une destination à part entière et non plus une étape comme une autre.  Les clients français sont de plus nombreux, mais les touristes étrangers un peu moins. Ce sont surtout les britanniques et les belges qui privilégient la région. Viennent ensuite les allemands, les néerlandais et les américains. D’ici peu, le CRT envisage de booster davantage le taux de fréquentation des Français aussi bien que des étrangers. Pour cela, de nouveaux outils Web ont été mis en place et une « place de marché » a été développée, ce qui facilitera pour les touristes la planification de leur séjour dans la région, car quelques clics suffiront pour réserver les visites et hébergement.

Un marché fructueux en France

Il n’y a pas que la région de la Loire qui profite des avantages du vélo. Bernard Jaussaud, vice-président (PS) de la Région  PACA délégué au tourisme, sait pertinemment que le vélo est vecteur d’emplois, d’image et de richesse pour les régions. En moyenne, des gens qui font du vélo dépensent 75 euros par jour. Pour cet élu, c’est aussi l’occasion de mettre en avant le tourisme durable. Le marché constituerait 19 milliards d’euros en France et deux fois plus en Europe, ce qui motive davantage la région pour en profiter.  PACA dispose d’un réel potentiel géographique, avec un itinéraire constitué alternativement de pistes en bord de mer.

De son côté, la Région Languedoc-Roussillon est aussi en train de négocier des financements pour des projets en lien avec le tourisme durable. Dans le cadre du contrat de plan État-Région, nombreux attendent également le concours des Départements et des communautés de communes.

 

 

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code