Vélo électrique : les vols n’invitent pas vraiment à investir

VAE : la prime d’Etat réduite de moitié

Afin d’encourager les habitants à se mettre au deux roues, la mairie de Paris offre une subvention de 400 euros pour l’achat d’un vélo électrique. Même si cette prime est encourageante, le problème des vols demeure et n’est pas des plus motivants.

Les vols de vélos se multiplient

Même s’il est difficile de sortir des chiffres exacts, le nombre de vols de vélos est en constante augmentation. Le problème c’est que rares sont les gens qui portent plainte ce qui complique la prise de mesure concrète.

Les vélos électriques ne sont pas épargnés par ce phénomène et d’ailleurs, ils sont les premiers ciblés vu leur valeur marchande plus élevée et la possibilité d’en extraire différentes pièces monnayables dont leur batterie. Et à part elle, toutes les autres parties peuvent se vendre comme la selle, les roues, les éléments lumineux, … S’ils ne sont pas vendus par pièces détachées, ils finissent le plus souvent sur des marchés parallèles d’où la difficulté de les retrouver.

Certes, il existe des dispositifs antivol pour mieux sécuriser les vélos, mais pas pour chacun de leurs composants.

Les vols de VTT

Quelles mesures antivol peut-on adopter ?

Si vous disposez déjà d’un VAE, la seule mesure vraiment efficace pour vous prémunir d’un vol c’est de bien l’attacher. Pas avec n’importe quel système antivol toutefois et pas n’importe comment non plus. Il faut utiliser deux antivols à chaque fois et attacher aussi bien l’avant du vélo que l’arrière. Et en termes d’antivol, optez pour des modèles performants et de bonne qualité.

Le fait d’attacher le vélo est très important et ce, même si vous l’entreposez dans un endroit clos. Il faut effectivement savoir que neuf vols de vélos sur dix sont commis à l’intérieur des garages d’où l’intérêt de toujours y prêter attention.

Enfin, à part ces mesures classiques, il reste des choses simples à faire qui vous permettraient de sécuriser votre vélo. Il y a par exemple le fait de bien fermer le garage et d’inscrire un code sur votre vélo. Cette dernière astuce permettra aux policiers de reconnaître facilement votre vélo même si le nouveau propriétaire le repeint.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code