Scooter électrique : les ventes dépassent celles des scooters classiques

Depuis quelques années, les constructeurs délaissent les scooters en faveur des scooters électriques. Le marché ne concentre toutefois qu’une minorité de grands constructeurs connus et plusieurs petits constructeurs proposant des marques chinoises inconnues telles que Sanyou, eRider, JN, Yiben, … Dans tous les cas, le véhicule commence à se faire une réputation en France d’où la nécessité de bien le connaître avant d’acheter.

Rapport qualité-prix

La majorité des modèles aujourd’hui proposés sont l’équivalent du 125 cm3 ce qui signifie qu’ils ne peuvent rouler sur une longue distance. En effet, alors que les modèles de base ont une autonomie située autour de 60 km, la moyenne gamme peut atteindre les 100 km contre 180 km pour les modèles les plus performants. Cela signifie que leur performance est assez limitée alors que le prix proposé n’est pas négligeable.

Le prix des scooters électriques varie effectivement entre 7 500 € à 15 000 € ce qui les rend plus chers que les scooters thermiques. Quoi qu’il en soit, il s’agit-là d’un bon investissement puisque ces véhicules ne consomment pas de carburant, ne nécessitent que très peu d’entretien et permettent de réduire le budget alloué aux transports en commun.

Leur utilisation permet alors d’économiser des sous et en plus, son achat fait bénéficier d’une prime d’Etat.

Scooter électrique : les ventes dépassent celles des scooters classiques

L’absence des grands constructeurs freine le marché

Bien sûr, en matière de scooters électriques, il en existe de très performants, mais l’absence flagrante des grands constructeurs freinent tout de même un peu les consommateurs. Le marché serait tout de même plus compétitif avec des modèles Honda, Yamaha, Suzuki, Piaggio, Kawasaki, Kymco, … Jusqu’ici, BMW est le seul grand nom présent sur ce créneau.

Certains s’entendent à dire que certains constructeurs projettent d’en concevoir, mais jusqu’ici, on attend encore de voir leurs bolides de ce genre. Le manque de dynamisme du marché est assurément la principale raison de leur absence, mais comment le marché pourrait-il décoller s’ils ne se lancent pas ?

Découvrez aussi les vélos électriques.

Les modèles les plus vendus en France

Le fait que les constructeurs boudent encore le marché ne signifie pas qu’il n’y ait aucune vente. Au contraire, les scooters électriques commencent à se faire une place sur le territoire français et parmi les modèles les plus vendus, on peut citer :

  • le C Evolution de BMW : celui-ci a une puissance de 15 cv et peut rouler jusqu’à 120 km/h. Son autonomie tourne autour des 100 km et il pèse 275 kg
  • le C Evolution Long Range de BMW : ce modèle est plus puissant que le précédent puisqu’atteint les 26 cv pour une vitesse maximale de 129 km/h. Il pèse également 275 kg et a une autonomie de 160 km
  • l’Artelec 670 d’Eccity : il peut rouler jusqu’à 100 km/h pour un poids de 140 kg. Son autonomie peut aller de 75 à 120 km
  • l’Artelec 870 d’Eccity : sa vitesse maximale est de 120 km/h, son autonomie tourne autour de 65 à 100 km pour un poids de 140 kg
  • le Go ! S3.6 : ce dernier a une autonomie de 60 à 90 km pour une vitesse maximale de 83 km/h. Il pèse 130 kg
  • le VX-1 de Vectrix : avec un poids de 196 kg, il a une puissance de 27 cv. Il propose une vitesse maximale de 110 km/h et son autonomie se situe entre 80 à 230 km

Ces modèles sont aujourd’hui les plus connus sur le marché des scooters électriques et leurs utilisateurs sont assez satisfaits. Outre les avantages cités plus hauts, leur conception éloigne des pannes.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code