Réflexe vélo à Sélestat : un concept gagnant pour tous

La ville de Sélestat a mis en place une campagne pour le il y a quelques années, et ça marche. Le réflexe vélo n’a que des avantages pour toutes les personnes qui l’adoptent et plus encore pour une ville telle que Sélestat.

 

Le réflexe vélo pour la ville

La taille de la ville l’a conduite à être précurseur d’un tel réflexe, qui permet non seulement d’organiser de façon efficiente la circulation urbaine, mais également d’optimiser la sécurité de tous les habitants. L’intérêt environnemental se place évidemment au plus haut rang puisque c’est connu, le vélo représente le moyen de transport le plus écologique qui soit.

 

Le réflexe vélo pour les habitants

Sélestat s’est adressée à tous les habitants sans exception, aux amoureux du grand air, aux sportifs, à ceux qui n’utilisent leur vélo qu’occasionnellement et plus encore aux personnes qui possèdent un vélo, mais qui ne l’utilisent jamais. L’objectif de la campagne est d’inciter les gens à préférer le vélo aux autres moyens de transport, notamment l’automobile, aussi souvent qu’ils le peuvent. Les arguments amenés au front pour convaincre les gens d’adopter le réflexe vélo reposent essentiellement sur les économies qu’ils peuvent faire : économie de temps et économie d’argent.

Le coût mensuel d’entretien et d’amortissement d’une voiture, en plus du carburant, représente 15 fois plus que celui d’un vélo, voire beaucoup plus. À vélo, on économise plusieurs dépenses : l’entretien, le carburant, les frais de stationnement, l’assurance ainsi que le garage. Le vélo est intéressant pour un trajet en ville de moins de 6 km : le cycliste arrive plus rapidement à destination, car il n’a pas à supporter les embouteillages ni à tourner des heures en rond pour trouver une place de stationnement. Les vélos disposent très souvent de leur stationnement réservé qui se situe à quelques mètres de l’entrée. Les travailleurs sont donc les premières cibles du réflexe vélo.

Sans oublier bien sûr les bienfaits du vélo sur la santé qui ne sont plus à démontrer. Une pratique régulière de la marche à pieds ou du vélo réduit les risques de maladies diverses, telles que les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension artérielle, le diabète ou encore l’obésité.

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code