Poupoupidou : pour que la jupe et le vélo se réconcilient

(Mis à jour le: 3 juin 2019)

Lorsque les femmes souhaitent rouler à vélo, même lorsqu’il fait beau et chaud, porter une jupe n’est pas toujours évident avec le vent qui en relève les bords. Pour que cela ne soit plus le cas, Marc Demonfaucon a conçu Poupoupidou, un gadget qui réconcilie vélo et jupe.

De quoi s’agit-il ?

Poupoupidou est une pince à linge que l’on doit associer à une coque en caoutchouc pour la fixer ensuite à deux aimants puissants à placer sous la selle du vélo. La pince est à accrocher à la jupe et avant de rouler, n’oubliez pas de bien la fixer pour que le vent ne la relève plus.

Résultat : madame pourra rouler sans crainte de dévoiler sa culotte. Elle aura également les deux mains libres pour rouler en toute sécurité.

Voir le reportage de France 3 consacré au « Poupoupidou »

D’où est venue l’idée ?

D’après son créateur, sa femme n’aime pas pédaler en jean. Un soir de l’été 2013, pour faire une bonne surprise à sa femme, Marc Demonfaucon a ainsi conçu le gadget, un objet rigolo et tout bête, mais qui a conquis de nombreuses femmes depuis son lancement tout récent. Coach sportif de métier, mais bricoleur et inventeur à ses temps perdus, il a ainsi créé l’objet qui lui vaudra la médaille d’argent au concours Lépine 2015. Un gros buzz médiatique a ensuite renforcé la notoriété grandissante de ce petit objet de quelques centimètres.

Lire aussi – Comment choisir un vélo à assistance électrique

Un financement participatif pour lancer la pince Poupoupidou

Actuellement, la pince Poupoupidou est brevetée, mais pour ce faire, le couple Demonfaucon a dû faire appel à un financement participatif pour créer une soixantaine de prototypes et déposer le brevet. Depuis un mois, la pince est enfin commercialisée dans leur région et déjà, le couple affiche 2 000 pièces vendues.

 

Vélo-City pour promouvoir le produit à l’extérieur

Pour promouvoir la pince Poupoupidou à l’échelle nationale et internationale, le couple a décidé de la présenter au grand public durant le congrès mondial « Vélo-City » qui s’est déroulé à Nantes. Marc Demonfaucon a même décidé de porter un kilt durant l’évènement pour prouver au public que son invention est efficace. Selon sa femme, Céline, les femmes ne représentent que 40 % des cyclistes. Avec cette pince, ce pourcentage ne peut que grimper. Comme la grande majorité des femmes, Céline devait tenir le guidon d’une main et sa jupe de l’autre ce qui rendait la conduite dangereuse. Désormais, elle a les deux mains libres pour venir à bout du véhicule sans s’inquiéter du vent.

Related Posts

  • 47
    Vous avez compris : le GPS de vélo est la version du GPS pour le vélo. Il va permettre au cycliste de se rendre à un endroit précis. Comme pour les dispositifs pour les véhicules, on a une variété de modèles offrant plus ou moins de fonctionnalités. Dans ce dossier, nous…
    Tags: vélo, l, d, ne, a
  • 47
    Vous souhaitez emporter votre vélo électrique avec vous en vacances, mais vous vous demandez comment cela serait-il faisable ? Et bien sachez que vous n’êtes ni le premier, ni le dernier à faire face à pareille situation. Votre avantage : les autres avant vous ont trouvé les solutions adéquates donc il vous…
    Tags: vélo, l, d, ne, plus
  • 45
    Pour promouvoir le transport doux dont le vélo fait partie, de nombreuses campagnes de sensibilisation ont été menées. L’une d’elle consiste à verser une indemnité aux salariés qui se rendent à vélo au travail. Le projet a été expérimenté l’année dernière et les résultats sont concluants. Six mois d’expérimentation Pour…
    Tags: l, a, vélo, d
  • 43
    L’hiver est là et alors ? Il ne vous empêche aucunement de continuer à rouler à vélo. Au contraire, cela vous permettra de réchauffer un peu vos muscles. Attention toutefois, ce n’est pas parce que le pédalage vous réchauffe qu’il faut vous vêtir légèrement. De même, il faut également penser au…
    Tags: vélo, d, l, rouler, n, plus, porter, ne
  • 43
    Marcel Queheile, connu sous le nom de Diable Rouge, est l’un des vainqueurs d’étape du Tour de France dans les premières années de la compétition. Les 183 coureurs ont traversé le village de Sauguis-Saint-Etienne, sous l’encouragement de leurs fans. Il n’a suffi quelques minutes pour que le peloton  se lance…
    Tags: a, l, d, ne, n, vélo, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *