Bien s’équiper pour faire du cyclisme

Infraction à vélo : que risque-t-on ?

Pour apprécier pleinement vos sorties à vélo, il est conseillé de bien s’équiper. Cela ne concerna pas seulement les équipements de sécurité, mais aussi certains outils pour rouler sereinement et des vêtements spécifiques pour maintenir un confort certain durant la balade. Quels sont alors les équipements réellement nécessaires pour une pratique agréable du cyclisme ?

Des vêtements appropriés

cyclisme equipement

Sauf si vous utilisez votre vélo pour vous rendre au travail, vous avez besoin de vêtements spécifiques pour faire du cyclisme. Retenez que durant la balade, vous serez constamment en contact avec le vent, le soleil ou le froid et parfois même la pluie et la neige.

Si vous participez à une compétition cycliste, il faudra respecter certaines normes en ce qui concerne la tenue à porter. Il faudra alors chercher votre tenue dans une gamme de vêtements de sport spécialement conçue pour faire du cyclisme.   Il va de soi que vous devez vous adresser à un magasin de sport, car il est le mieux placé pour vous proposer des équipements sécuritaires et à la fois confortables. De plus, il dispose de différentes gammes en fonction des saisons et du sexe du cycliste.

Parmi les vêtements à privilégier, on cite les éléments ci-après, ceux-ci sont recommandés pour les adultes et les enfants.

Le chandail de vélo ou maillot :

il est fabriqué dans des matériaux qui protègent des frictions ou des frottements entre la peau au niveau des bras et les vêtements. Bien que le maillot doive coller à la peau, il n’est nullement étouffant. Au contraire, sa matière respirante permet d’évacuer la transpiration dégagée par le corps sous l’effort.

La coupe ajustée est d’ailleurs faite exprès pour que le cycliste ne se sente pas vaciller par le vent à cause d’un vêtement trop ample. Enfin, il faut savoir que le maillot est pourvu de petites poches qui permettent de garder quelques effets personnels indispensables sur soi comme le téléphone, de la monnaie et un peu d’argent.

Les cuissards pour le bas :

il s’agit d’une variété de short spécialement conçu pour faire du vélo de route. Ils ont été conçus pour éviter les frottements entre la peau de la zone pelvienne et les vêtements portés par le cycliste. Ils sont fabriqués dans des matériaux légers qui ont la capacité de sécher très vite afin d’éviter toute accumulation d’humidité. A l’intérieur, les cuissards sont dotés d’une épaisseur en mousse qui procure plus de confort lorsqu’on roule à vélo. Ce genre de vêtements est donc conseillé pour les longues randonnées à vélo et pour les compétitions.

Lire aussi – Confort à vélo : conseils pour ne plus avoir mal aux fesses

Les shorts de cyclistes :

En plus des avantages procurés par les cuissards, les shorts offrent un aspect plus esthétique. Ils sont surtout appréciés des cyclistes aimant rouler en montagne.

Et comme on parle de tenue adaptée pour faire du cyclisme, il ne faut pas oublier les chaussures. Puisque vous allez devoir pédaler sans cesse, il est important de veiller au confort des pieds. Vous ne pouvez pas pour autant choisir une paire de chaussures de sport classique, car il faut tenir compte du type de pédales dont dispose votre selle.

Si le deux-roues est muni de pédales à clips ou souliers à attaches automatiques, il faut choisir des chaussures qui s’ajustent parfaitement à la pédale et qui offrent un bon transfert de puissance. L’avantage avec ce genre de pédales c’est qu’avec de bonnes chaussures, l’autre pied appuie tandis que l’autre tire vers le haut. L’effort est ainsi partagé ce qui va influer positivement sur votre vitesse.

Dans le cas où le deux-roues est équipé d’un soulier normal, une bonne paire de chaussures de sport vous garantit un certain confort.

Des équipements de sécurité

 

Bien s’équiper pour faire du cyclisme

Outre les vêtements de sport adaptés, il vous faut aussi vous équiper d’équipements de sécurité pour rouler sereinement. Leur port n’est pas forcément obligatoire, mais est fortement recommandé surtout chez les enfants. Parmi les accessoires à privilégier, on cite :

Le casque :

Obligatoire chez les enfants même lorsqu’ils sont passagers, le casque est un élément de sécurité d’une importance capitale. Certes, il ne garantit pas à 100 % votre sécurité durant une chute ou un accident, mais il en réduit quand même l’impact de manière conséquente. Il en existe différents modèles. De préférence, choisissez celui qui sied le plus à votre taille. Dans le cas où vous avez l’habitude de faire de longues randonnées cyclistes, optez pour un casque pouvant être doté d’une coque couvre-casque. Cet accessoire réduit la turbulence d’air qui s’infiltre au niveau des alvéoles d’aération.

Les lunettes :

Le port de lunettes est fortement conseillé lorsqu’on conduit un vélo puisqu’elles permettent d’avoir une visibilité optimale de la route. Elles protègent également les yeux d’un trop fort éblouissement, du vent, du froid et des grains de poussière dans l’air. Il existe actuellement de nombreux modèles de lunettes adaptées aux cyclistes. Il est conseillé de choisir la paire la plus adaptée à votre situation (environnement de randonnée, visibilité, conditions météorologiques …). Aussi, évitez de porter des lunettes de soleil classique, car elles ne sont pas adaptées au cyclisme.

Les gants :

Les gants protègent les mains et amortissent les chocs. Il en existe plusieurs modèles en fonction des saisons. En été, on privilégiera des gants composés de tissu pour absorber l’humidité des mains et même du front. En hiver, on optera pour des gants qui tiennent les mains au chaud de sorte à ce qu’elles ne gèlent pas trop sous le froid.

Les accessoires de visibilité :

Retenez que le cycliste est le plus vulnérable dans la circulation. Il est alors important qu’il reste bien visible des autres usagers de la route surtout s’il roule par temps de mauvaise visibilité. Pour ce faire, il lui faut s’équiper de divers éléments parmi lesquels on trouve les phares et les lumières, les bandes réfléchissantes, les catadioptres … Dans le cas où vous devez rouler par temps de mauvaise visibilité, n’oubliez pas de porter un gilet réfléchissant pour que les autres puissent bien vous discerner dans le noir. Il convient de souligner qu’à cause de la mauvaise visibilité, on recommande parfois aux cyclistes de rouler à bord d’un vélo jaune fluo, une couleur qui passe difficilement inaperçue.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code