Carte d’identité pour les vélos : obligatoire dès ce 1er janvier 2021

Carte d’identité pour les vélos : obligatoire dès ce 1er janvier 2021

Alors que la pratique du vélo est vivement recommandée en cette période de pandémie, les cyclistes se font toujours plus rares. Pour cause : nombreux sont ceux qui se sont fait voler leur deux-roues durant ces longs mois de confinement. Une situation qui décourage les gens à investir, mais qui devrait changer à partir du 1er janvier.

1er janvier : entrée en vigueur du décret du 23 novembre 2020

Le 23 novembre dernier, un nouveau décret se référant à l’identification des cycles est paru. Ce dernier stipule qu’à compter du 1er janvier 2021, tous les vélos neufs vendus en magasin devront porter un « identifiant unique ». Cet identifiant devra indiquer les coordonnées du propriétaire.

Alors que l’obligation qui s’applique d’ici trois jours concerne les vélos neufs, la même obligation s’appliquera aussi pour les vélos d’occasion vendus en magasin à compter eu 1er juillet 2021.

Lire aussi – Bicycode, protéger son vélo contre le vol

Pourquoi une telle mesure ?

Pourquoi une telle mesure ?

La hausse des vols de vélos (plus de 300 000) dissuade de plus en plus les gens à acheter un deux-roues ou à rouler à bicyclette. La pratique du vélo est pourtant la meilleure option pour se déplacer dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons actuellement. Elle permet aux gens de maintenir la distanciation sociale et leur donne aussi l’occasion de faire du sport pour décompresser un peu de ce confinement qui perdure.

Lire aussi – Comment protéger votre vélo électrique du vol ?

Ainsi, pour encourager la pratique du vélo et relancer le marché de ces deux-roues, le gouvernement a pris l’initiative de sortir ce décret. Grâce au marquage, on espère effectivement dissuader les voleurs. Et lorsque les autorités retrouveront un cycle volé, ils pourront directement contacter le propriétaire mentionné sur le véhicule.

Lire aussi – Le moyen de retrouver son vélo volé sur Internet

Les ministères de l’Intérieur et de la Transition écologique soulignent d’ailleurs que pour mettre en œuvre cette nouvelle mesure, les forces de l’ordre seront équipées et formées pour consulter le fichier national.

Et si la vente se fait entre particuliers ?

Dans ce cas-là, l’identification reste possible, mais les modalités n’ont pas encore été précisées.

Ce qui est sûr c’est que le fichier d’identification sera géré par l’APIC (Association pour la Promotion de l’Identification du Cycle).

A lire aussi

Leave a Comment

*

code