Le bon geste pour éviter de se faire voler son vélo ou bien de le retrouver facilement

Vélowatt

Le marquage est la nouvelle méthode que la gendarmerie du Var a adoptée afin de pouvoir retrouver facilement un vélo volé. En même temps, les forces de l’ordre renforcent les mises en garde contre les dénommés malfaiteurs. Elles font connaître aux usagers de ce type de moyen de transport leur engagement dans cette campagne antivol.

Il faut savoir que le vol de vélo a pris une envergure nationale depuis ces cinq dernières années, notamment à cause de la promotion de la nouvelle génération de deux roues, les vélos électriques. Ce type de larcin touche 400.000 usagers par année, et quelques 200 vols ont eu lieu dans le Var depuis le début de l’année. Ce chiffre est non-exhaustif si l’on tient également compte de ceux qui n’ont pas émis de plainte auprès de la gendarmerie de la région.

Le marquage, un système infaillible

Afin de réduire ce nombre et de permettre aux victimes de retrouver plus facilement leur bien, les autorités responsables incitent fortement les propriétaires de vélos à adopter le système de marquage. Il s’agit d’attribuer un numéro au vélo en question et de relier ce numéro au nom de son propriétaire. À l’image d’une plaque d’immatriculation dans le cas d’une voiture, ce codage permet de connaître facilement le véritable propriétaire du bien.

Pour réaliser l’opération, il suffit de se munir de la facture du vélo et d’une carte d’identité. L’agent d’un opérateur agrée se chargera ensuite de réaliser la gravure du numéro sur la bicyclette. Le numéro et le nom sont ensuite à enregistrer sur Bicycode.org. Lorsqu’il y a vol, le propriétaire du vélo peut directement signaler le vol sur le site, plainte directement communiquée à la gendarmerie.

Vélo électrique

Attention, toutefois ! Pour que le système fonctionne, il est impératif que l’enregistrement du numéro se fasse auprès d’un opérateur agrée. En ce qui concerne la région du Var, la seule agence opérationnelle est Toulon Var déplacements. Dans certaines régions où il n’existe aucune agence agréée, ce sont les forces de l’ordre qui se chargent du marquage lors de campagnes occasionnelles.

Est-ce efficace ?

Le système de Bicycode n’étant pas encore connu des propriétaires de vélos, il n’a permis la restitution que de 2 à 3% des biens volés alors que 150 000 vélos sont retrouvés chaque année en France. Avec la promotion de cette méthode, la gendarmerie espère pouvoir faciliter les recherches.

Le recours à ce système peut aussi  s’accompagner de quelques formes de précaution, adoptées depuis longtemps par bon nombre d’usagers, mais quelquefois inefficaces face à des voleurs expérimentés. Les antivols souples sont, par exemple à éviter puisqu’ils sont facilement détachables. Il est conseillé d’opter pour des modèles en forme de U ou encore pour des accessoires destinés aux motos. Il est important de bien choisir l’emplacement du dispositif en privilégiant le cadre et la roue avant.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code