La route doit faire place aux cyclistes au même titre que les automobilistes

Pas très connue du public, il existe une association de la prévention routière qui touche les cyclistes. Du côté de l’Aveyron, en statistique officielle, durant les 11 premiers mois de l’année, seul un mort à vélo a été recensé, un chiffre très satisfaisant. L’année a donc été vue comme une réussite pour les cyclistes du département. Le travail de la sécurité routière est bien récompensé grâce à ce résultat très apprécié. Si Aveyron a connu de circonstances bien tragiques, les statistiques de 2014 ont encouragé ses cyclistes.


Un directeur de l’association pour deux départements

Averyon et Tarn ont tous deux le même directeur de l’association de la prévention routière. Il s’agit de Monsieur Bernard Stasiowski. Cet homme, ayant lui-même perdu un proche dans un accident de vélo, prend son travail à cœur et très au sérieux. Cyclotouriste et ancien gendarme, il tient absolument à faire passer aux autres cyclistes l’importance du respect de la sécurité routière. En effet, tout usager de la route se trouve confronté à ses grands dangers et le cycliste n’y échappe pas.
Sur ce, les consignes sont claires. Les premières sont les suivantes : ne pas occuper une grande partie de la route en cas de circulation en groupe et veiller à ne pas rouler de front à plus de deux.

Les conseils à suivre compte pour la sécurité du cycliste

Pour une meilleure sécurité, le mieux est de toujours respecter les directives apportées. Pour le cas des cyclistes, le port de casque est toujours recommandé ainsi que le port de vêtement visible. Comme en France il est connu que l’on circule à droite et on remonte à gauche, les vélos ne dérogent pas à cette loi. Il est donc interdit de remonter les fils à droite. Chaque vélo doit également s’arrêter aux feux orange et rouge. Grâce au respect de ces différentes directives, on s’épargne tout risque d’accident sur les routes.

La cohabitation vélo-automobile : ne pas oublier les règles

Un trait important de la sécurité routière aveyronnaise reste le partage des lieux entre automobiliste et cycliste. Les automobilistes du coin sont amenés à prendre en compte la présence de leurs amis, les cyclistes. Aussi, pour la sécurité de tous, tout roulement sur les trottoirs est interdite pour l’un comme pour l’autre. Par ailleurs, tous deux disposent d’un tiers de leur voie de circulation. Pour le cas d’un dépassement, il faut respecter la marge d’un mètre en agglomération et de 1,50 m en dehors.

Le respect est un travail de tous pour la sécurité

Pour une meilleure sécurité routière, il est du devoir de chacun de bien suivre les règles qui régissent l’usage de la route. Pour les cyclistes, ils doivent tenir compte de leur visibilité sur la route : le port de vêtement visible et du casque obligatoire. Et pour les automobilistes, ils ne doivent pas oublier qu’ils circulent avec des cyclistes : accorder une portion de route à ces derniers est donc recommandé.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code