Convertir une bicyclette en vélo électrique, maintenant c’est possible !

Beaucoup ont surement constaté que le vélo électrique est devenu un véhicule très en commun. Depuis plusieurs années, il sert pour les déplacements quotidiens de nombreuses personnes. Cependant, son prix s’apparente à celui d’un scooter. Cela constitue une problématique importante pour pas mal d’individus. Désormais, grâce à plusieurs innovations, il existe un bon moyen de se procurer un vélo électrique sans trop dépenser : transformer l’ancienne bicyclette. Deux systèmes sont présentés pour permettre une telle opération : le moteur amovible et la roue électrique. Ils présentent chacun leurs propres avantages et inconvénients.


Rappel de réglementation avant toute opération

Quelques points importants sont à noter avant de passer de la bicyclette au vélo électrique. Pour ne pas tomber dans la catégorie des cyclomoteurs, l’engin ne doit pas dépasser les 25 km/h. Son fonctionnement ne peut se faire qu’avec un système de pédalage. Cela signifie que le moteur ne se met en route que si le cycliste pédale. C’est d’ailleurs l’origine du terme VAE ou vélo à assistance électrique. Pour ce qui est du moteur, il ne doit pas dépasser 250 watts de puissance nominale avec une tension nominale limitée à 48 volts. Ses différentes caractéristiques permettent de considéré le VAE comme vélo, un moyen qui évite le port de casque et permet l’emprunt des pistes cyclables.
Transformer une bicyclette en vélo électrique pourrait être couteuse. Il est donc important de bien savoir choisir le modèle à transformer. Le mieux est aussi de connaitre les usages : pour aller au travail au quotidien ou pour faire les courses en échappant aux embouteillages… Il n’est pas nécessaire de transformer une bicyclette si ce n’est pas pour s’en servir régulièrement.

Le fonctionnement du système Rubee en vidéo 

Le système de la roue électrique

Pratiquement, pour passer de la bicyclette au vélo moteur, il faut un moteur roue, une batterie et un peu d’électronique. Plusieurs modèles à spécifications presque toutes identiques sont proposés sur le marché. Vous avez le choix entre Copenhagen Whell, FlyKly ou la mention spéciale française de Rool’in. Il s’agit d’un moteur intégré dans le moyeu avant ou arrière de la roue, à entrainement direct. Donc, le système est sans engrenage et sans balai ; pas besoin de maintenance. Le moteur est complètement hermétique, il ne craint pas l’eau. Bien sûr, pour une telle disposition, la roue actuelle pèse plus lourd, entre 4 et 6 kg si normalement, une bicyclette en possède une de 1,5kg en moyenne. Cette roue respecte parfaitement la limite de vitesse suivant la réglementation pour 50 km d’autonomie avec deux à quatre heures de charge.

Le système du moteur amovible

Outre les roues, il est possible de disposer d’un moteur amovible pour transformer la bicyclette. Pour ce faire, il y a le Rubbee, un moteur électrique amovible. Ce système est simple et facile à changer : il se fixe sur la tige de selle et une roue vient se poser sur le dessus de la roue arrière pour l’entraîner. Du point de vue prix, il est bien plus cher que la roue électrique pour des performances sensiblement identiques. Son point faible reste l’usure. Il use rapidement le pneu arrière.

A lire aussi

3 Thoughts to “Convertir une bicyclette en vélo électrique, maintenant c’est possible !”

  1. […] Le Rool’in est une roue électrique spécialement conçu pour les deux roues. Il a été conçu pour s’adapter aux vélos traditionnels pour leur donner le pouvoir de leurs homologues électriques. […]

  2. […] propre appréciation de ces équipements. Le siège à installer à l’avant ou à l’arrière du vélo demeure l’équipement le plus répandu. Attaché à l’aide d’une ceinture idéalement […]

  3. […] Lorsqu’un propriétaire de vélo électrique ne dispose pas d’une telle assurance, celui-ci peut souscrire à un contrat spécifique. En cas d’accident causé avec votre vélo électrique, c’est votre assureur qui se chargera de vous défendre. Zoom sur les garanties pour lesquelles il est intéressant d’opter pour un vélo à assistance électrique. […]

Leave a Comment

*

code