Circuler à vélo : VéloCité réclame une piste pour vélo

A Bordeaux, il semble que la mise en place d’une cohabitation entre les divers moyens de déplacements ne soit pas chose facile. Bien que n’ayant aucune objection au projet du tram D, l’association VéloCité a fait part mardi soir d’une liste de réclamations.

Alors que les travaux d’aménagement de la ligne de tram D ont bel et bien commencé, il semble que rien ne soit finalement encore figé. À l’heure actuelle, les réseaux ont déjà été déviés et les travaux ont débuté cours de Tournon, à proximité des Quinconces. Il faut savoir qu’il a fallu attendre dix ans pour que le projet soit lancé. Bien que VéloCité soit entrée en faveur de cette nouvelle ligne, ce n’est pas sans poser quelques conditions. En effet, elle met l’accent sur la nécessité de mettre en place un partage équitable entre les moyens de transport urbain : tram, voiture, bus, sans oublier bien sûr les piétons et le vélo. Jean-François Perrin, un des membres clé de l’association, n’a pas manqué de souligner que si le projet ne voyait le jour que d’ici vingt ans, les places de stationnement n’auraient plus été nécessaires et le maintien de l’espace pour vélos dans les  deux sens serait possible. Il rappela également que la conservation de certaines surfaces des places de stationnement promises aux commerçants a permis la concrétisation du projet de tram D.

Proposition d’alternatives

Malheureusement pour les cyclistes, le projet tel qu’il est fait ne leur permet pas de garder la piste de sortie de la ville via rue Fondaudège. C’est précisément la raison pour laquelle Véli-vélo a présenté quelques solutions alternatives. L’association a travaillé à sa manière en stabilotant des plans, en mesurant les voies ou encore en recueillant les témoignages des usagers.

Lors d’une réunion publique qui s’est tenue mardi dernier, Jean-François Perrin a donc présenté les revendications en faveur du vélo, à savoir la possibilité de circulation à double sens cours de Tournon, ne pas limiter la remontée à la hauteur de la rue Ulysse-Gayon, aménager un sas cycliste donnant sur les boulevards, ou encore mettre un sens de descente depuis Le Bouscat.

Va-t-on pouvoir satisfaire tout le monde ?

Bien que les techniciens de Bordeaux Métropole aient été présents et ont enregistré ces revendications, on sait pourtant que ces dernières ne pourront pas toutes être satisfaites. Déjà, le maintien des arbres cours de Tournon était acquis. Dans ce sens, un stationnement en épi sous ces arbres devait être conservé. Au final, il ne resterait plus assez de places pour la piste de vélo, sachant qu’il faut encore compter les deux voies de tram et la voie de circulation en sens unique pour les voitures. Jean-François Perrin insiste sur le fait que dans ce cas, les conflits seront inévitables. De plus, les plans initiaux avaient prévu deux sens de circulation pour vélos. Dans tous les cas, les aménagements possibles devraient être faits en parallèle avec les travaux sur la ligne D.

Face à ces problèmes, une autre réunion entre Bordeaux Métropole et VéloCité devrait incessamment se tenir. Affaire à suivre…

 

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code