Ce qu’il faut savoir sur l’Askoll eS3

Askoll est une marque italienne spécialisée en VAE et cyclos électriques. Elle a débarqué en France vers la fin de l’année 2016 et a inauguré sa première boutique à Paris. Elle a contribué à développer le marché des scooters électriques en France et nous propose déjà des modèles bien connus sur le territoire français. Toujours dans le but de facilité la mobilité et de promouvoir le transport doux, la marque nous annonce la sortie prochaine de son Askoll eS3.

Un design rétro

L’eS3 d’Askoll se décline dans un style très rétro puisque son design allie celui de la mob et du scooter grandes roues. Il a été conçu sur la base de l’eS2, mais en plus puissant et plus autonome. C’est un équivalent 100 cm3 et ses performances sont bien supérieures à ses prédécesseurs.

Ses caractéristiques techniques

  • L’eS3 sera pourvu de deux batteries amovibles li-ion Samsung de 1, 4 kWh chacune. En comparaison, l’eS2 est aussi doté de deux batteries Panasonic de 1, 05 kWh chacune
  • Son autonomie atteint les 96 km lorsqu’on roule en mode Eco, c’est-à-dire avec vitesse limitée et s’élève à 80 km lorsqu’on roule à vitesse maximale de 70 km/h
  • Son moteur a une puissance de 3kW. Rappelons qu’il s’agit d’un modèle brushless à aimants permanents
  • Il développe un couple de 130 Nm à la roue
  • Le temps de recharge est de 9 h, mais les batteries atteignent les 80 % en 5 h

Pour le reste, c’est le même qu’on retrouve sur l’eS2 à savoir un tambour à l’arrière, des jantes de 16 pouces, un frein au niveau du disque à l’avant lequel est plus grand en diamètre et deux pistons. Le freinage couplé est effectivement obligatoire sur les scooters électriques à défaut d’ABS. Tous ces éléments sont reliés par une fourche et un mono-amortisseur hydraulique dont l’ensemble ne pèse que 77 kg.

Par ailleurs, l’eS3 est dépourvu de coffre qui est censé protéger les batteries, mais est toutefois doté d’un porte-paquet et d’un plancher plat. Il est aussi pourvu d’une petite boîte à gants au sein de laquelle on trouve une prise de 12 V. Des Leds se chargent de tout l’éclairage et le tableau de bord propose de nombreuses fonctionnalités telles que l’horloge, la vitesse analogique, autonomie des batteries, …

En savoir plus sur les vélos électriques.

Ce qu’il faut savoir sur l’Askoll eS3

Et en termes de prix, ça donne quoi ?

Le bolide sera lancé à 3 500 € (prime d’Etat comprise) soit 500 € plus cher que l’eS2. Puisque sa puissance est de 3 kW, son achat vous donne droit à la prime nationale de 27 % du prix d’achat lequel est toutefois plafonné à 1 000 €.

Sans la prime, son prix tourne autour de 2 555 € et vous pouvez encore payer moins cher si vous obtenez d’autres subventions cumulables à la prime d’Etat. Il s’agit-là d’un coquet investissement qui vous fera toutefois économiser rapidement des sous.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code