Assurance vélo électrique : est-ce obligatoire ?

Assurance vélo électrique : est-ce obligatoire ?

Le vélo à assistance électrique est de plus en plus en vogue de nos jours. Pratique et moins fatiguant que le vélo classique, il est devenu un moyen de transport privilégié, que ce soit en zone urbaine ou en campagne.

Mais une question se pose dès lors qu’on choisit ce mode de transport : l’assurance est-elle obligatoire ?

Assurance VAE : obligatoire ou pas ?

Une proposition d’amendement du Parlement et du Conseil européen a envisagé de rendre obligatoire l’assurance pour tous les véhicules à moteur incluant le vélo à assistance électrique. La Commission du Parlement a toutefois décidé de :

  • garder l’assurance non-obligatoire pour les vélos à assistance électrique d’une puissance inférieure à 250 W et dont l’assistance se déclenche seulement au pédalage et s’arrête automatiquement au-delà de 25 km/h.
  • rendre l’assurance obligatoire pour les vélos dont l’assistance continue de fonctionner au-delà de 25 km/h.

Il faut d’ailleurs souligner qu’un vélo dont l’assistance électrique reste opérationnelle même au-delà d’une vitesse de 25 km/h ne peut plus être qualifié de simple VAE. On parle plutôt de speed-bike et on les associe aux cyclomoteurs. Leur assistance peut continuer de fonctionner jusqu’à 45 km/h.

Et si on se réfère aux législations obligatoires communes à tous les vélos, on peut citer le marquage. Il s’agit d’un signe unique qui permet d’identifier chaque vélo. Le deux-roues doit également disposer d’une carte grise. Par contre, le port de plaque d’immatriculation n’est pas encore une obligation.

Non-obligatoire, mais recommandée

Même si l’assurance n’est pas obligatoire pour le vélo électrique, elle reste quand même recommandée. En effet, il est toujours plus judicieux de souscrire un contrat d’assurance avec des garanties facultatives pour être couvert en cas de dommages subis ou causés à un tiers. L’assurance vélo électrique peut aussi permettre la prise en charge des réparations à effectuer sur celui-ci.

Lorsqu’un propriétaire de vélo électrique ne dispose pas d’une telle assurance, celui-ci peut souscrire à un contrat spécifique. En cas d’accident causé avec votre vélo électrique, c’est votre assureur qui se chargera de vous défendre. Zoom sur les garanties pour lesquelles il est intéressant d’opter pour un vélo à assistance électrique.

Les garanties qui vous couvrent

Quel que soit le type de bien à assurer, l’assurance responsabilité civile permet de couvrir tous les dommages que vous, ou un membre de votre famille vivant dans le même foyer que vous, pourriez causer à un tiers. Cela est aussi valable dans le cas d’un déplacement en bicyclette. Cette garantie fait partie intégrante d’un contrat multirisque habitation. Si vous n’en avez pas, vous pouvez vous renseigner auprès d’une compagnie d’assurance pour la souscription de cette garantie minimale.

Il y a également la garantie protection juridique pour laquelle votre assureur prendra votre défense devant la justice dans le cas où il vous arrive un accident avec votre vélo. Il s’occupera de toutes les démarches nécessaires et prendra en charge les frais pour que vous bénéficiiez d’une indemnisation.

Les garanties couvrant votre vélo électrique

Tout comme pour n’importe quel autre bien, il existe une garantie vol et dégradation du vélo électrique. Cela vous permet de vous faire indemniser, mais dans des conditions spécifiques, à travers les contrats d’assurance courants. Si vous souhaitez que votre vélo soit couvert en cas de vol ou dégradation, il va falloir souscrire un contrat du type « multirisque-bicyclette ». Ce dernier vous permettra d’être indemnisé en cas de dommages subis par votre vélo ou de vol. Mais avant toute signature de ce genre de contrat, vous devrez faire attention aux diverses clauses excluant souvent l’assurance de votre vélo électrique si celui-ci dépasse un certain coût.

Assurance en cas d’accident

Lorsqu’un accident de la circulation cause des blessures à un cycliste et qu’un véhicule à moteur est impliqué, la victime est intégralement indemnisée par l’assureur du responsable dans le cas de dommages corporels, à moins que sa faute ne soit inexcusable. Si aucune des personnes impliquées n’est responsable de l’accident, ce seront les clauses des assurances personnelles du cycliste qui vont permettre de définir la prise en charge. Vous pouvez choisir la souscription d’assurance « individuelle accident » prévoyant des indemnités quotidiennes si l’accident entraine un arrêt de travail, le remboursement des soins et un capital si vous devenez invalide ou si vous décédez.

Plus d’information sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2697

Related Posts

  • 84
    Pour promouvoir le transport doux dont le vélo fait partie, de nombreuses campagnes de sensibilisation ont été menées. L’une d’elle consiste à verser une indemnité aux salariés qui se rendent à vélo au travail. Le projet a été expérimenté l’année dernière et les résultats sont concluants. Six mois d’expérimentation Pour…
    Tags: l, vélo, d, vol
  • 80
    Le vélo est un moyen de transport économique et écologique. Néanmoins, il a ses inconvénients, comme le risque de se le faire voler lorsqu'on le gare quelque part. Nombreuses sont les personnes qui découvrent avec surprise que leur vélo n'est plus là où ils l'ont laissé. Pour les plus chanceux,…
    Tags: vélo, vol
  • 80
    Le tour Alternatiba est une traversée de la France à vélo pour sensibiliser la population sur différents changements qui doivent être adoptés pour préserver le climat. Alternatiba : de quoi s’agit-il ? C’est l’association écologiste Bayonne Bizi qui l’a mis en place le 6 octobre 2013. Suite à sa création, près de…
    Tags: l, d, vélo, vol
  • 74
    Si la voiture est le moyen de déplacement le plus connu de tous, il s’avère que dans certaines parties du globe, le vélo est plus à la mode. Connues pour être très polluantes, les automobiles ont perdu leur prestige dans ces régions pour un meilleure mode de vie. Les gens…
    Tags: l, vélo, d, vol
  • 74
    A Rouen, face au nombre croissant des vols de vélos, de plus en plus de cyclistes ont recours à des moyens efficaces pour éviter ce genre d’incident. L’un d’entre eux, très en vogue en ce moment est le Bicycode. A l’instar de Serge, un des participants qui s’est exprimé sur…
    Tags: l, d, vol, vélo

Related posts

2 Thoughts to “Assurance vélo électrique : est-ce obligatoire ?”

  1. Bruggmann

    souhaite devis pour assurance vol pour 2 vélo electriques valeur unitaire 1850€
    Urgent

  2. […] Selon la loi française, l’assistance électrique de ce vélo est limitée à 25km/h. Pour pouvoir atteindre une vitesse supérieure et réussir à avancer plus vite qu’une moto, il va falloir redoubler d’effort physique lorsque l’assistant n’opère plus. Cependant, rouler à plus de 25km/h sur un vélo électrique n’est réellement possible que sur des descentes ou en fournissant de bonnes performances au niveau du pédalage. La bicyclette fait surtout usage de ses atouts électriques pendant le démarrage. Le vélo électrique n’est pas un moyen de transport qui se destine seulement aux personnes âgées et aux paresseux. Les premiers concernés par cet engin sont les jeunes, surtout ceux qui aiment profiter de tous les avantages d’un vélo. C’est l’un des rares véhicules à ne pas avoir besoin de payer un parking, de prendre de l’essence, de s’attarder dans les embouteillages, ou encore de payer une assurance. Dans sa globalité, cette bicyclette est réservée à ceux qui ne veulent pas faire d’effort intensif, ceux qui adorent pratiquer du vélo sans pour autant en faire un sport et ceux qui privilégient le fun et la « cool attitude ». Les véhicules électriques ont tous un défaut commun, l’autonomie. Mais ce n’est plus le cas pour les modèles actuels. Les ventes de cet engin se sont beaucoup multipliées durant ces dernières années. Les fabricants ont donc élaborée une technologie plus fiable et performante capable de tenir jusqu’à 160 ou même 200km. Le vélo électrique est également simple à recharger. Une prise traditionnelle est suffisante pour remettre les batteries à 100%. Toutes les règles concernant le vélo classique s’appliquent au vélo électrique. En effet, le conducteur n’a pas besoin de carte grise, d’assurance et de casque. Ceci dit, il est toujours recommandé de porter une protection pour se prévenir des mauvaises surprises. La société Holland Bikes à également mis en place une assurance vol et accident gratuite pour chaque nouveau vélo acheté. […]

Leave a Comment