Vélo et grossesse : tout ce qu’il faut savoir

Vélo et grossesse

Beaucoup interdisent aux femmes enceintes de faire du vélo, sous prétexte que c’est une activité qui est dangereuse pour la mère et aussi pour le bébé. Qu’en est-il vraiment de ce ménage « vélo – grossesse » ? Nous allons faire un zoom sur ce sujet.

Est-ce vraiment dangereux ?

On ne va pas vous mentir : le vélo est tout de même une pratique moyennement dangereuse durant la grossesse. C’est pour cette raison que certaines personnes voient du mauvais œil les femmes enceintes sur un vélo. En réalité, ce sont les conditions dans lesquelles il est pratiqué qui constituent ces risques. C’est risqué si elle tombe ou si elle choisit de faire son parcours sur une route en mauvais état.

Comprenez que les autres activités qu’on conseille pour la grossesse comprennent aussi des risques, mais on peut les éviter en prenant des précautions.

Faire du vélo quand on est enceinte, est-ce possible ?
Conseils pour faire du vélo quand on est enceinte

Pourquoi le vélo et non un autre sport ?

Au fil de l’évolution de la grossesse, la femme prend du poids et c’est ce qui explique cette sensation de jambes lourdes. Le vélo peut y remédier, car pédaler va alléger vos jambes et surtout prévenir l’apparition des œdèmes. Si certaines femmes enceintes refusent à s’adonner à des activités physiques, c’est pour éviter la fatigue après l’activité.

C’est tout à fait compréhensible, mais essayez le vélo. Il demande moins d’efforts que la marche, car la bicyclette va supporter votre poids.

Les réels bienfaits du vélo

N’êtes-vous pas encore convaincu ? Notez qu’il est important de continuer la pratique d’une activité physique pendant la grossesse. Le vélo en particulier, est un moyen de garder la forme et d’éviter la déprime. En pédalant, vous allez protéger vos articulations tout en boostant la circulation sanguine. Cette activité soulage les troubles de rétention d’eau, certains maux de grossesse et la sensation de la lourdeur des jambes.

Si vous avez pris du poids, surtout sur le dernier trimestre de la grossesse, faire du vélo pourrait vous aider à équilibrer votre poids et à éviter la cellulite. Le vélo sollicite le système cardio-respiratoire. En pédalant, vous allez optimiser la capacité d’oxygénation de votre corps, ce qui est tout à fait bénéfique pour votre bébé. Vous allez également réguler votre respiration, ce qui est une préparation à l’accouchement.

A quel moment de la grossesse peut-on faire du vélo ?

Même si vous êtes une grande sportive, vous ne pourrez pas pédaler pendant des heures. Pendant la grossesse, il faut adapter la pratique à son état physique. Généralement, vous pourrez faire du vélo jusqu’à votre cinquième mois. Demandez l’avis de votre médecin, car il se peut que votre situation puisse vous permettre à faire de l’aqua-spinning ou du vélo dans l’eau jusqu’à la fin de votre grossesse.

Pour une pratique en toute sécurité

Même si vous avez bien compris l’intérêt de la pratique d’une activité physique, notamment du vélo, pendant la grossesse, il ne faut pas non plus exagérer. Il est important que vous écoutiez votre corps et arrêtez-vous lorsque vous êtes fatiguée.

Le deux-roues que votre mari prend pour son activité physique ne vous convient pas forcément. Si votre budget vous le permet, on vous conseille de vous offrir un nouveau vélo. Au cas où ce n’est pas possible, faites quelques modifications et aménagements techniques sur la bicyclette que vous avez. Il faudra changer de selle pour un confort optimal. Choisissez une selle large avec un rembourrage en gel. Si besoin est, avancez ou reculez la position de la selle.

Il serait également judicieux d’abaisser la tige de la selle. Il faut que vos deux pieds à plat touchent le sol lorsque vous vous arrêtiez. Il ne faut pas non plus la mettre trop, car ceci risque de faire beaucoup travailler vos genoux pendant le pédalage. Pensez également à ajuster le guidon et le cintre. Vous pouvez aussi ajouter quelques accessoires comme un écarteur de danger et un rétroviseur.

Si vous empruntez une route qui n’est pas en très bon état, pensez toujours à ralentir pour limiter les chocs. Pendant cette pratique, n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau pour éviter les crampes. Le secret de la bonne pratique est aussi de savoir écouter son corps : si vous transpirez beaucoup et si vous vous essoufflez, arrêtez directement.

Rendez-vous directement chez votre médecin ou chez votre sage-femme, si vous avez des contractions, des vertiges, des saignements ou des pertes vaginales. Faites-en de même en cas d’essoufflement anormal ou de douleur sévère à la poitrine.

Vélo enceinte
Grossesse et vélo : tous les bienfaits du vélo pour les femmes enceintes

Quelle bicyclette prendre ?

Si votre budget vous le permet, on vous conseille d’acheter une nouvelle bicyclette. Dans la collection de ces deux-roues, l’idéal est le vélo hollandais. Ce modèle se distingue par son enjambement bas ou son cadre en forme de col de cygne. Avec cette structure, la femme enceinte sera plus à l’aise et en sécurité pour les phases de démarrage, d’arrêt et de prise d’équilibre.

Ce type de bicyclette vous permet également d’être assis le dos bien droit, ce qui est important, car vous n’aurez pas le ventre qui tire vers le bas. Sur le marché, vous pouvez trouver différents modèles de vélos hollandais, mais il est important de prendre le modèle qui est adapté à votre morphologie. Les mamans qui attendent leur second enfant et qui doivent avoir leur premier enfant pendant ces balades à vélo pourront aussi investir dans un vélo cargo et un biporteur ou un triporteur.

Exemple de séance à vélo pour femme enceinte

Pour les femmes enceintes, il est conseillé de limiter la pratique à une demi-heure et ce, deux à trois fois par semaine. Ces 30 minutes vont comprendre 20 minutes sur le vélo, cinq minutes d’échauffement avant la séance et cinq minutes d’étirements et/ou de relaxation à la fin de la séance. Il est possible de faire l’échauffement sur le vélo en pédalant avec peu de résistance.

Poursuivez en pédalant avec un effort léger pendant cinq minutes et augmentez votre vitesse pour arriver à un effort soutenu pendant une minute. Pédalez avec peu de résistance pendant une minute et reprenez avec un effort léger de cinq minutes, un effort soutenu d’une minute et un pédalage avec peu de résistance d’une minute.

Related Posts

  • 75
    Le 3 juin est la journée dédiée à la pratique du vélo. Même si ce deux-roues commence à faire de plus en plus d’adeptes en France, on espère encore que le nombre de cyclistes augmentera dans les années à venir. Non seulement, ce serait une bonne nouvelle pour l’environnement et…
    Tags: l, vélo, d, bienfaits
  • 71
    Pour certains, cette période de confinement est une bonne excuse pour rester dans leur lit toute la journée et pour éviter la salle de sport. Sachez que sur la liste des motifs de sorties permises dans l’attestation de déplacement dérogatoire, on peut voir qu’on peut très bien sortir faire du…
    Tags: d, vélo, faire, bienfaits
  • 69
    Pour apprécier pleinement vos sorties à vélo, il est conseillé de bien s’équiper. Cela ne concerna pas seulement les équipements de sécurité, mais aussi certains outils pour rouler sereinement et des vêtements spécifiques pour maintenir un confort certain durant la balade. Quels sont alors les équipements réellement nécessaires pour une…
    Tags: d, l, vélo, faire, sécurité
  • 68
    Pour l'année 2015, la ville de Namur souhaite devenir une ville du vélo et pour ce faire, elle met toutes les chances de son côté. Entre amélioration des aménagements cyclistes et renforcement de la sécurité des cyclistes, Namur est sur la bonne voie, même si elle ne peut pas encore…
    Tags: vélo, sécurité
  • 68
    Les cadenas connectés sont, aujourd’hui, ce qui se fait de mieux sur le marché en matière de cadenas. Ils offrent une sécurité optimale et pour causes : ils verrouillent efficacement les locaux et permettent un suivi détaillé de toutes les sessions de verrouillage/déverrouillage. Dans ce contexte, ils enregistrent les dates et…
    Tags: l, d, sécurité, vélo

Related posts

Leave a Comment