Trottinette électrique : tout savoir sur la trottinette électrique

Trottinette électrique : tout savoir sur la trottinette électrique

La trottinette électrique est de plus en plus présente dans les rues. A voir l’autonomie que les utilisateurs ont avec ce véhicule, on aimerait aussi en faire. Où en acheter ? Comment utiliser cet engin ? Peut-on rouler où on souhaite avec ? Y a-t-il des consignes de sécurité à savoir avant de se lancer ? Quel budget faut-il engager pour son achat ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions à la suite.

La trottinette électrique c’est quoi ?

Pour rappel, la trottinette existe depuis une cinquantaine d’années. A l’origine conçue pour les enfants, des modèles pour adultes ont vu le jour assez vite. Le véhicule est un mix entre le skateboard et le vélo. Du premier, elle a hérité le plateau sur lequel on se tient debout et du second, elle a hérité le guidon pour tenir en équilibre et s’orienter. La trottinette est aussi dotée de deux pneus, un à l’avant et un à l’arrière.

La trottinette électrique reprend le même design, mais avec un moteur et une batterie en plus.

Le moteur se situe au niveau de l’une des roues du véhicule. Exprimé en watts, la puissance du moteur va définir la rapidité de l’engin. De préférence, choisissez une trottinette électrique dont la puissance moteur est supérieure à 250 watts. Lorsque le vendeur indique seulement la vitesse maximale à laquelle le véhicule peut rouler, il est difficile d’en estimer la puissance. En effet, la vitesse maximale est fonction de plusieurs autres critères comme le poids de l’utilisateur, le type de circuit sur lequel il roule …

La batterie, quant à elle, se situe dans la fourche ou dans le plancher de la trottinette. C’est elle qui alimente le moteur afin de faire fonctionner le véhicule. Optez pour un modèle pourvu d’une batterie en Lithium, car ce matériau est plus léger. Dans la majorité des cas, la batterie est fixée sur le plancher, mais on trouve quand même des modèles avec une batterie amovible. Dans les deux cas, la trottinette électrique ne prend pas trop de place et peut être rechargée facilement. Pour une charge pleine, il faut entre deux à cinq heures de charge. Pour choisir une batterie de qualité, ne vous fiez pas à l’autonomie annoncée. Celle-ci n’est qu’estimative puisque d’autres données vont influer là-dessus comme le poids de l’utilisateur, la température, l’état de la route … A titre indicatif, choisissez une batterie supérieure à 7 Ah.

Lire aussi – Choisir la meilleure trottinette électrique adulte

Comment rouler sur une trottinette électrique ?

Comment rouler sur une trottinette électrique ?

Sur une trottinette classique, le plateau est assez étroit, car il est pensé pour accueillir un seul pied, l’autre devant pousser sur le sol pour faire avancer le véhicule. Il reste toutefois un petit espace pour remonter l’autre pied lorsque le véhicule peut rouler sans poussée, mais en général, son autonomie n’est que de quelques mètres. Autrement dit, l’utilisateur devra constamment pousser sur l’une de ses jambes pour pouvoir avancer. C’est un mouvement qui fatigue assez vite et c’est pour cela que la trottinette classique est surtout utilisée pour les courts trajets ou pour les sorties avec les enfants.

La trottinette électrique permet, quant à elle, de rouler sur une distance plus longue, sans avoir à se fatiguer à pousser. En effet, comme elle est dotée d’un moteur alimenté par une batterie, l’utilisateur peut remonter ses deux pieds sur la planche et rouler sans avoir à pousser. La seule poussée nécessaire se fait au démarrage de l’engin afin d’avoir l’équilibre. Pour ceux qui veulent investir dans une trottinette électrique avec quelques hésitations, voici comment rouler sur l’engin :

  • Vous placez vos deux mains sur le guidon en tenant fermement ses deux poignées
  • Vous placez un premier pied sur le plateau pour avoir de l’équilibre
  • Vous poussez le sol avec votre autre pied (celui qui est resté au sol) pour lancer le véhicule et avoir une vitesse initiale
  • Vous montez le pied qui a poussé sur le plateau
  • Vous utilisez maintenant vos mains pour manipuler le guidon. C’est sur ce dernier qu’on trouve la gâchette d’accélération, le frein et bien sûr, il sert aussi de volant d’orientation.

Une fois que vous aurez trouvé la bonne vitesse de croisière, il ne vous reste plus qu’à profiter du trajet. Vous n’aurez plus à descendre l’autre pied pour pousser jusqu’à destination. Dans le cas où vous souhaitez freiner, il suffit de relâcher doucement l’accélérateur et d’utiliser le frein placé sur le guidon.

Les habitués de la trottinette classique auront un réflexe pour freiner : appuyer sur le frein mécanique situé à l’arrière du plateau. Cette fonctionnalité reste présente sur la trottinette électrique donc vous pouvez y faire appel.

A lire – La trottinette électrique : le guide d’achat

Comment recharger la batterie de la trottinette électrique ?

Comment recharger la batterie de la trottinette électrique ?

Comme on l’a dit plus haut, la charge peut durer entre deux à cinq heures, mais pour certains modèles, il faut prévoir un temps de charge plus long, allant jusqu’à huit heures.

Une fois que vous aurez branché la batterie sur secteur, un voyant lumineux s’allume pour vous indiquer que la batterie est en charge. Le voyant passe au vert fixe lorsque la batterie sera totalement chargée. Une fois que le voyant vert reste fixe, attendez encore trente minutes avant de débrancher le chargeur. Cela permet d’optimiser l’autonomie du véhicule.

Par ailleurs, après chaque sortie, il est conseillé de recharger directement la batterie de votre trottinette électrique et ce, qu’elle soit vidée ou non. Ainsi, elle sera prête à l’emploi pour la prochaine sortie et vous aurez plus d’autonomie une fois dehors.

Autant que possible, n’attendez pas que la batterie descende à moins de 30 % avant de la recharger. Les batteries n’aiment pas trop être complètement à plat, car cela les use assez vite. Et avant chaque recharge, vérifiez que vous avez le bon chargeur, car une incompatibilité peut générer un court-circuit.

Comment rouler à trottinette électrique sans enfreindre la loi ?

Comment rouler à trottinette électrique sans enfreindre la loi ?

Quand les trottinettes électriques ont commencé à envahir les rues, les premiers utilisateurs ont choisi de rouler sur les trottoirs jugeant cela plus logique et plus sécurisé pour eux. Le véhicule étant assez petit, ils ont pensé qu’ils avaient droit aux trottoirs. Le seul problème c’est qu’ils dérangent les piétons et les mettent carrément en danger puisque la trottinette électrique peut rouler à vive allure. Face à l’invasion des trottoirs, des lois ont été votées pour qu’utilisateurs de trottinettes électriques et piétons puissent cohabiter en toute sécurité. Il a ainsi été décidé que :

  • Les trottoirs sont réservés aux piétons. Les trottinettes électriques ne peuvent plus rouler sur les trottoirs sauf s’il s’agit des modèles dont la vitesse est limitée à 6 km/h. A cette vitesse, il est possible de rouler sur les trottoirs.
  • La vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. A cette vitesse-là, il faudra, évidemment éviter les trottoirs. Un non respect de cette loi expose l’utilisateur à une amende de 1 500 euros.
  • Souscrire une assurance pour sa trottinette électrique est conseillé, car en cas de collision, le propriétaire peut écoper d’une amende de 3 750 euros. L’assurance protège aussi le véhicule du vol, car vu sa taille, le vol de trottinette est assez facile.
  • La trottinette électrique doit être pourvue de signaux visuels et de signaux sonores.
  • Rouler à deux sur une trottinette électrique est strictement interdit par mesure de sécurité et de confort d’usage. C’est un véhicule exclusivement individuel que l’on classifie d’ailleurs dans la catégorie des Nouveaux Véhicules Electriques Individuels (NVEI). Le non respect de cette règle est passible d’une amende de 35 euros.

Aussi, le Code de la route concernant la trottinette électrique peut changer d’une ville à l’autre. Il est conseillé de s’informer auprès de votre mairie avant de s’aventurer dans les rues.

Il faut souligner que les réglementations établies s’appliquent aussi bien dans les zones urbaines que dans les zones rurales.

A lire – Trottinette électrique : quelques conseils pour rouler en toute sécurité

Combien coûte une trottinette électrique ?

Combien coûte une trottinette électrique ?

On trouve actuellement de nombreux modèles de trottinettes électriques. Certaines sont plus évoluées ou plus puissantes que d’autres. Les prix varient ainsi en fonction des modèles.

Dans l’entrée de gamme et dans la catégorie des modèles pour enfants, le prix maximal tourne autour de 400 euros. Ces modèles-là sont parfaits pour un usage occasionnel.

A lire – Quelle trottinette électrique pour quelle utilisation ?

Pour ceux qui veulent en acheter une pour un usage quotidien, comptez entre 400 à 800 euros. Avec ce budget, vous pourrez investir dans un modèle plus robuste avec une autonomie plus longue. Vous pourrez aussi accéder à des designs plus soignés.

Si vous avez un bon budget de 800 à 1 200 euros, vous accédez aux modèles haut de gamme. Dans cette catégorie, vous avez droit à des modèles plus maniables, plus performants et surtout avec une autonomie plus longue. Les fonctionnalités sont aussi plus nombreuses telles que pneus gonflables, mode « trottoir », garde-boue, plateau plus large …

Et si vous comptez mettre plus de 1 200 euros, vous entrez dans l’univers des trottinettes électriques ultra rapides. Ceux-là peuvent rouler jusqu’à 80 km/h et affichent une autonomie pouvant aller jusqu’à 100 km. Côté technologies, elles envoient du lourd et plus vous aurez d’options, plus le prix va flamber. Une trottinette électrique ultra rapide peut coûter jusqu’à 3 000 euros. Vu sa puissance et sa vitesse, ces véhicules sont assimilés à des cyclomoteurs. La réglementation qui les encadre n’est donc plus la même que celle régissant les trottinettes électriques classiques. Elles doivent être homologuées, immatriculées et assurées comme des deux-roues. Le port de casque est obligatoire pour rouler dessus.

Peut-on bénéficier d’une subvention pour l’achat d’une trottinette électrique ?

Peut-on bénéficier d’une subvention pour l’achat d’une trottinette électrique ?

Comme pour l’achat d’un VAE (vélo à assistance électrique), il est possible d’obtenir une subvention de l’Etat pour acheter une trottinette électrique. Pourquoi ? Parce que l’usage des véhicules électriques cadre avec la promotion des transports propres. L’Etat consent alors à faire un geste pour encourager les citoyens dans cette voie.

A lire – Quel est l’impact environnemental des trottinettes électriques ?

Dans le cas de l’aide pour l’acquisition d’une trottinette électrique, celle-ci peut couvrir jusqu’à 33 % du prix initial du véhicule. La subvention est toutefois plafonnée à 400 euros à Paris.

Dans les autres villes françaises, le montant de la prime varie. Elle est, par exemple, limitée à 100 euros à Lyon contre 150 euros à Nice. Pour savoir exactement à combien s’élève la prime et comment en bénéficier, renseignez-vous auprès de votre mairie.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code