Scooter électrique : quelle assurance choisir ?

Assurance scooter électrique

Le scooter électrique est certes, considéré moins dangereux qu’un scooter thermique, mais ce n’est pas pour autant qu’il peut se passer d’assurance. En effet, souscrire une assurance fait partie des obligations des conducteurs et pour cela, diverses formules existent.

Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance des scooters électriques.

Assurer un scooter électrique : une obligation ?

L’article L211-1 du Code des Assurances est clair, tous les véhicules terrestres à moteur doivent être assurés et ce, qu’ils roulent sur une voie publique ou privée. Le scooter électrique en fait évidemment partie et ce n’est pas parce que son moteur est plus écologique qu’il peut s’en dispenser. De même, qu’il s’agisse d’un scooter 50 CC ou d’un 125 CC, l’obligation reste valable.

Assurance scooter électrique
Comment assurer son scooter électrique

Qu’est-ce qu’un scooter électrique ?

De plus en plus nombreux dans la circulation urbaine, le scooter électrique est un véhicule doté d’un moteur électrique. Il ne consomme pas de carburant ce qui le rend écologique et moins polluant. Il est aussi économique puisque son propriétaire n’a plus à acheter du carburant pour pouvoir rouler. Une simple recharge de la batterie suffit pour circuler librement et sur plusieurs kilomètres.

Globalement, un temps de recharge d’environ quatre heures suffit pour avoir une batterie pleine. L’autonomie du véhicule, quant à elle, peut aller de 25 à plus de 100 km en fonction du modèle. Cela peut également varier en fonction des pistes sur lesquelles on circule, du poids de l’utilisateur, de son bon ou mauvais usage …

En termes d’entretien, ce deux-roues ne nécessite qu’un lavage hebdomadaire. Les pièces à vérifier sont également moindres puisque l’utilisateur doit seulement se concentrer sur les plaquettes de freins et les pneus.

Quelles sont les différentes formules d’assurance pour un scooter électrique ?

Assurance scooter électrique
Quelles sont les différentes formules d’assurance pour un scooter électrique ?

Tout comme pour un scooter thermique, il existe différentes formules d’assurance pour le scooter électrique. Il s’agit de :

L’assurance « au tiers »:

Il s’agit de l’assurance minima obligatoire que tout conducteur de véhicule motorisé doit choisir. Pour les motos, l’obligation s’instaure dès lors que la puissance embarquée du moteur est supérieur à 49 cm3.

Cette garantie minimale vise à couvrir les dommages que le conducteur et ses passagers peuvent causer à des tiers durant un accident responsable. Cette formule couvre aussi bien les dommages corporels que matériels. Elle peut également proposer une garantie recours juridique.

Attention, en cas d’accident, si le deux-roues ne possède pas cette garantie, le propriétaire s’expose à un retrait de permis ainsi qu’à une amende.

L’assurance « intermédiaire »:

Celle-ci inclut la responsabilité civile, la garantie recours juridique, la garantie vol et la garantie incendie.

Cette formule est plus intéressante que la précédente au vu de la valeur d’un scooter électrique. Ce dernier coûte effectivement assez cher et ce, même si on bénéficie d’une prime d’État à l’achat.

Avec une assurance intermédiaire, votre compagnie d’assurance vous indemnise en cas de vol ou d’incendie du deux-roues. Pour ce faire, l’assureur ne va pas vous rembourser la valeur à neuf du véhicule, mais il tiendra d’abord compte d’un coefficient de vétusté pour faire son calcul. Dans la majorité des cas, la somme indemnisée est donc moins importante que la valeur d’achat du scooter.

Par ailleurs, pour renforcer les couvertures de cette formule, il est possible de souscrire, en plus, à d’autres garanties supplémentaires. On peut notamment évoquer l’assurance moto et garage qui vous couvre même si le vol a eu lieu alors que le scooter électrique était stationné dans un parking privé et clos.

L’assurance « tous risques »:

Il s’agit de la formule qui offre les meilleures couvertures pour votre scooter électrique. En effet, elle inclut :

  • La garantie Responsabilité civile du conducteur : elle couvre alors les dommages que le conducteur peut causer aux tiers ;
  • La garantie Dommages tous accidents : cette dernière couvre les dommages occasionnés par un accident et ce, qu’il soit responsable ou non ;
  • La garantie Conducteur qui couvre les dommages que le conducteur pourrait subir au guidon.

Attention, même si le terme « tous risques » suppose une couverture complète, il faut souligner que cette formule n’est pas aussi complète que cela. Elle exclut effectivement certaines garanties qui pourraient vous servir. Il est alors conseillé de bien se renseigner sur les garanties incluses et celles qu’il faut souscrire à part pour ne pas être déçu le moment venu.

Combien coûte une assurance pour scooter électrique ?

Dans toutes les compagnies d’assurance, les formules dédiées au scooter électrique coûtent moins chères que celles dédiées au scooter thermique et ce, pour une même couverture. Cela s’explique par le fait que le modèle électrique est considéré être moins sujet aux accidents  par rapport au modèle thermique. Ainsi, sur le point également, vous pouvez faire quelques économies.

A titre indicatif et comparatif, l’assurance annuelle de base pour un scooter électrique se situe entre 120 à 200 euros contre 400 à 600 euros pour le scooter thermique. Et ce tarif peut encore être réduite grâce à différentes astuces telles que :

  • Le regroupement d’assurance auprès d’un seul assureur ;
  • La comparaison entre plusieurs offres.

Et il faut également savoir que certains critères peuvent justifier une différence de prix entre les conducteurs de scooter électrique. Parmi eux, on peut citer le profil du conducteur. Si ce dernier n’a jamais fait de faux-pas durant toutes ces années où il a détenu un permis, il peut négocier son assurance à bon prix. Le modèle du deux-roues entre aussi en compte puisque les compagnies vont forcément se baser sur l’année de construction du deux-roues, sa marque, sa valeur, son modèle …

Enfin, certains assureurs s’intéresseront à l’usage futur que vous donnerez au deux-roues. Allez-vous l’utiliser pour les petits trajets du quotidien ? Allez-vous en faire un véhicule de compétition ? Allez-vous l’utiliser pour des parcours longue distance ? … Évidemment, si vous comptez rouler exclusivement en zone rurale, le tarif sera plus intéressant que pour des circuits exclusivement dans des zones urbaines.

A lire aussi

Leave a Comment

*

code