Quels sont les avantages du scooter électrique ?

Les avantages du scooter électrique

Le scooter électrique fonctionne grâce à une batterie qui alimente le moteur électrique. Il tend, de plus en plus, à s’imposer dans la circulation urbaine. Il faut dire qu’il ne manque pas d’atouts pour séduire les citadins toujours pressés ou les amateurs de deux-roues motorisés. Quels avantages propose-t-il au juste ?

Il est écologique

Le scooter électrique fonctionne grâce à une batterie que l’on recharge sur une prise électrique. Il n’a nul besoin de carburant pour rouler et ne rejette donc pas de gaz carbonique dans l’atmosphère. C’est un moyen de transport écologique dont l’achat est aujourd’hui encouragé par le gouvernement. Une prime est accessible pour son acquisition.

Pour ce qui est des composés chimiques utilisés pour la conception de la batterie, ils sont certes polluants, mais une mesure a été prise les concernant. En 2006, une directive européenne a été établie. Celle-ci oblige les constructeurs à recycler ces composants à hauteur de 50 % pour les batteries au Lithium et 65 % pour les batteries au plomb.

Les avantages du scooter électrique
Le scooter électrique est économique.

Il est économique

Vu le coût de l’engin, on ne peut pas vraiment dire qu’il fait économiser des sous et pourtant si. On vous l’accorde, à l’achat, son prix peut rebuter, mais voyez-le comme un investissement. De plus, vous pouvez obtenir une prime de l’État si vous répondez aux exigences imposées.

Est-ce vraiment un investissement rentable ? La réponse est oui. Pour causes :

  • il ne vous oblige plus à acheter du carburant donc des sous mis de côté. Retenez que sur un mois, un propriétaire de scooter thermique va dépenser en moyenne 90 euros pour un trajet quotidien de 30 km, soit 1 080 euros par an. Avec le modèle électrique, le coût de la recharge est estimé à 0,20 euros pour une autonomie de 60 km. Le propriétaire ne dépensera donc que 3 euros par mois, soit 36 euros par an ;
  • il ne nécessite que très peu d’entretien et de réparation donc des sous mis de côté ;
  • il vous évite de prendre les transports en commun donc des sous mis de côté.

À plusieurs niveaux, il permet donc de faire des économies. Certes, le montant ne représente pas grand-chose à première vue, mais sur le moyen et le long terme, vous ferez quand même de belles économies.

Lire aussi :

Il ne nécessite que très peu d’entretien et de réparation

Avec un deux-roues thermiques, on doit tout le temps faire une révision dès qu’on s’apprête à rouler plus loin. Avec un scooter électrique, on fait une révision, mais juste pour voir si la batterie est bien chargée.

De plus, comme le moteur électrique se situe au niveau de la roue arrière, le deux-roues est dépourvu de chaînes ou de courroie ainsi que d’embrayage. Il ne dispose pas, non plus de bougies d’allumage, de filtre à air et de filtre à huile. D’ailleurs, ile ne nécessite pas d’huile de graissage et donc aucune vidange n’est à planifier.

En ce qui concerne les pannes, le scooter électrique y est très peu sujet. Il faut comprendre que son mécanisme se compose d’un nombre limité de pièces mobiles et très peu de mécanique. Il n’a pas de segment, il ne dispose pas de bielle, il est dépourvu de joint de culasse … des éléments que les propriétaires de scooters thermiques manipulent au quotidien.

De quoi se compose-t-il alors ? On distingue seulement trois éléments majeurs à savoir :

  • le moteur situé au niveau de la roue ;
  • la batterie ;
  • le contrôleur électronique.

Parmi eux, seule la batterie est vulnérable surtout si vous avez eu la mauvaise idée d’acheter une de mauvaise qualité. Quoi qu’il en soit, une batterie neuve et de qualité ne vous lâchera qu’au bout de plusieurs années d’utilisation.

Qu’est-ce qui le rapproche du scooter thermique ? Comme tout autre scooter, la version électrique est équipée de plaquettes de freins, de pneumatiques et d’amortisseurs. Ce sont les seuls éléments qu’il faut surveiller, et remplacer, de temps en temps. À part cela, vous pouvez rouler tranquillement.

Les avantages du scooter électrique
Le scooter électrique nécessite très peu d’entretien et de réparation.

Une autonomie appréciable

Sur ce point-ci, le scooter thermique reste plus autonome, mais cela ne signifie pas pour autant que son homologue électrique est à la traîne. Lorsque la batterie est bien chargée, le véhicule propose une autonomie pouvant aller de 50 km à 170 km. Bien sûr, le chiffre peut varier légèrement puisque dépend de divers critères tels que :

  • la piste sur laquelle vous roulez avec votre scooter électrique : en pente, chemin accidenté …
  • votre poids et celui du deux-roues ;
  • la consommation d’énergie du deux-roues quand vous accélérez ;
  • la vitesse à laquelle vous roulez ;
  • la capacité des batteries.

Il va de soi que si vous sollicitez d’un peu trop votre véhicule, ce dernier s’épuisera plus vite. Pour éviter cela, maintenez une vitesse normale et réduisez, autant que possible des coups d’accélération.

Selon l’INSEE, le scooter électrique est fort pratique aux Français puisqu’en moyenne, ces derniers parcourent 8 km pour se rendre au travail. Pour faire l’aller-retour, le deux-roues électrique reste donc efficace et les travailleurs peuvent même s’offrir un bon détour avant d’épuiser leur batterie.

Sachez que les modèles plus puissants offrent une autonomie plus importante. Ils sont à privilégier pour des trajets de longue distance.

Une facilité d’usage

Scooter électrique
Le scooter électrique est facile à utiliser.

Savez-vous que dès l’âge de 14 ans, il est possible de rouler avec un scooter électrique ? La seule obligation de l’adolescent c’est d’avoir un BSR (Brevet de sécurité Routière). Cela prouve que le véhicule est facile à manier et assez sécurisant étant donné que des mineurs peuvent rouler dessus. Evidemment, pour eux, le moteur est bridé à 45 km/h pour une puissance maximale de 4 000 W. Pour les conducteurs avertis et disposant du permis A ou B, il existe des modèles de puissance supérieure à 4 000 W et qui peuvent rouler à plus de 45 km/h.

En termes d’usage, il propose un système de démarrage immédiat et dispose de bons freins pour stopper net. Il peut aussi bien rouler sur des pistes plates que sur des pistes accidentées.

Pour profiter pleinement de ses capacités, il suffit de recharger complètement sa batterie avant de sortir. La recharge nécessite une prise électrique classique, mais d’une puissance de 220 V. Un chargeur spécifique est fourni avec le deux-roues donc il ne vous reste plus qu’à le brancher. En moyenne, il faut 8 heures pour une recharge complète donc pensez à le faire la nuit. Dans le cas où vous n’avez plus assez de batterie pour continuer à rouler, des bornes de recharge publiques sont mises à la disposition de ceux qui en ont besoin.

De nos jours, certains constructeurs proposent des batteries nouvelle génération qui proposent une recharge rapide d’environ 30 mn. Ces dernières sont encore peu utilisées chez les scooters électriques, mais cela reste quand même prometteur pour l’avenir. Et la technologie ne s’arrête pas là puisqu’il existe aussi des modèles que l’on peut connecter sur le smartphone.

Il est silencieux

Les motards auront un peu de mal à s’habituer au scooter électrique étant donné que le véhicule est très silencieux. Toutefois, ils finiront par s’y faire et même par apprécier ce son qui permet d’apprécier pleinement les balades.

Attention toutefois, comme il n’émet pas de bruit, les piétons ont du mal à le voir arriver. Il faut donc redoubler d’attention surtout lorsque la circulation est dense. Restez également prudent et munissez-vous d’un klaxon bien audible.

 

 

 

Related Posts

  • 81
    Le scooter électrique est un nouveau bolide qui envahit de plus en plus la circulation urbaine. Son entrée s’est faite assez discrète, mais aujourd’hui, on ne peut plus ne pas la remarquer. Les citadins en raffolent, mais est-il vraiment efficace en ville ? Qu’est-ce qui diffère le scooter électrique de son…
    Tags: scooter, d, électrique, l, plus, rouler, ne, on, qu
  • 77
    Depuis quelques années, le scooter électrique s’invite de plus en plus dans la circulation urbaine. Ce véhicule présente des avantages non négligeables. Il est silencieux, rapide et économique puisque ne consomme pas de carburant. Cela le rend également écologique puisqu’il n’émet pas de gaz d’échappement. Certains hésitent toutefois à en…
    Tags: électrique, scooter, d, rouler, l, ne, on, batterie, s
  • 76
    Afin de réduire l’empreinte carbone des véhicules, le passage au transport doux et écologique est fortement encouragé. C’est pour cela que l’État a décidé de proposer des primes à l’achat de véhicules électriques. Parmi ces derniers, on retrouve le scooter électrique qui s’impose, de plus en plus, dans la circulation.…
    Tags: d, l, scooter, électrique, plus, batterie, ne
  • 75
    Comme nos smartphones, le scooter électrique fonctionne grâce à une batterie à recharger. Celle-ci est toutefois plus importante en taille et en puissance pour pouvoir faire avancer le véhicule. Plus le véhicule roule, plus la batterie diminue jusqu’à tomber à plat. Pendant combien de temps peut-on rouler entre deux recharges ?…
    Tags: plus, l, d, électrique, scooter, rouler, batterie, ne, on
  • 72
    Le scooter électrique est certes, considéré moins dangereux qu’un scooter thermique, mais ce n’est pas pour autant qu’il peut se passer d’assurance. En effet, souscrire une assurance fait partie des obligations des conducteurs et pour cela, diverses formules existent. Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance des scooters électriques.…
    Tags: scooter, d, électrique, l, qu, plus, s, deux-roues

Related posts

Leave a Comment