Quelques conseils de sécurité en gyroroue

Conseils de sécurité en gyroroue

En France, les moyens de déplacement électriques sont très tendance et parmi ces appareils, on trouve la gyroroue. A première vue, il ne semble pas facile à manipuler : se tenir debout sans rien tenir et avec une roue entre deux pieds. Cependant, ceux qui l’utilisent semblent être à l’aise. Même si vous pensez avoir une maîtrise parfaite de ce monocycle, il faudrait respecter quelques règles de sécurité pour éviter tout accident.

Est-ce que la gyroroue est dangereuse ?

La réponse à cette question peut varier en fonction de la manipulation du monocycle électrique. Nous tenons tout de même à vous rassurer que si vous l’utilisez comme il se doit, vous ne devez rien craindre. Comprenez bien que si vous faites de grandes figures et virages, vous risquez de tomber et de vous blesser.

S’entraîner avant d’aller sur la route

Avec votre gyroroue, il y a un manuel d’utilisation. Prenez le temps de bien le lire et de comprendre chaque détail. Avant de le prendre pour vos déplacements, il serait plus judicieux de vous entraîner. Pour ce faire, allez dans un terrain plat, vaste, sans obstacle et où il n’y a pas de monde. Vous devez commencer par vous tenir en équilibre sur la gyroroue. Poursuivez votre entraînement en faisant marche avant et marche arrière. Pour les déviations de la trajectoire, il faudra maîtriser le jeu de jambes et de hanche. C’est ce qui va balancer votre poids et vous faire aller vers la gauche ou vers la droite. Rien ne sert d’essayer de voir comme vous êtes sur l’appareil lorsque vous roulez à toute vitesse. Pendant ces exercices, vous devez maintenir une vitesse constante. Si vous tenez à apprendre plus sur la maîtrise de ce type d’appareils, vous pouvez vous référer aux conseils des autres utilisateurs sur Internet.

Les précautions d’utilisation en gyroroue
Il faut s’entraîner avant d’aller sur la route avec un gyroroue.

Être à l’écoute de son appareil pour sa sécurité

Même si la gyroroue peut paraître comme un appareil qui manque de sécurité, détrompez-vous, car ce n’est pas du tout le cas. Il est doté de plusieurs systèmes qui vont renforcer la sécurité de son utilisateur. Vous devez alors être à l’écoute de votre appareil. Lorsque vous roulez à toute vitesse, le monocycle électrique peut émettre des bis ou vibrer. Vous aurez également une alerte lorsque la batterie commence à se décharger ou lorsque vous inclinez trop les pédales à l’avant.

Pour votre sécurité, il est conseillé de bien être à l’écoute de ces alertes, car l’appareil peut prendre le dessus. Si vous continuez d’accélérer par exemple, il va redresser les pédales pour vous faire ralentir. Là, le risque n’est pas encore important, mais si vous forcez encore, la gyroroue se redressera un peu plus fort et vous risquez de perdre l’équilibre et tomber.

Considérer les conseils donnés par le fabricant

Même si vous avez déjà eu une gyroroue et que vous maîtrisez bien ce type d’appareils, sachez que les modèles ne se ressemblent à 100%. Le fabricant peut alors vous donner quelques conseils spécifiques qu’il faut prendre en compte. Il vous indiquera par exemple la capacité de charge maximale et les techniques d’entretien. Même si vous êtes pressé de tester votre gyroroue, prenez le temps de le recharger complètement avant la première utilisation.

Les précautions d’utilisation en gyroroue

Même si vous pensez que vous maîtrisez très bien votre appareil, vous devez tout de même utiliser des protections. Ca ne vous coûtera rien de mettre votre casque, vos protèges poignets, vos coudières et vos genouillères lorsque vous sortez avec votre appareil : c’est pour votre sécurité. Si vous avez ces dispositifs de protection et que vous vous blessez, votre assureur pourra prendre en charge vos soins. En effet, il peut très bien refuser toute couverture si vous n’avez pas porté de casque lors de l’accident. Votre monocycle électrique peut rouler jusqu’à 40km/h et la vitesse maximale légale en France sur les pistes cyclables est de 25 km/h, il est conseillé de rouler en dessous de 20 km/h. Si vous chutez à cette vitesse, vous n’allez pas trop vous blesser.

Faire attention à la vitesse

 

Conseils de sécurité en gyroroue
La monoroue électrique est interdite aux moins de 14 ans

Notez que sur une piste cyclable, vous ne pourrez pas rouler au-dessus de 25 km/h. A la différence des hoverboards, il est possible d’emprunter le trottoir avec une gyroroue. Dans ce cas, vous devez limiter la vitesse à 6 km/h. Vous devez encore redoubler d’attention pour respecter les piétons qui sont dans leur espace. Vous êtes aussi dans l’obligation de suivre les conditions de circulation. Vous devez par exemple aller sur les passages piétons lorsque vous pouvez la chaussée, vous devez aussi respecter les feux et les panneaux de circulation. Il est à rappeler aussi que même si vous êtes pressé et même si les pistes cyclables sont bordées de foule avec leurs appareils électriques, vous ne pourrez par aller sur la chaussée. Si vous voulez rouler plus vite, vous devez effectuer cette accélération en douceur. Evitez de vous jeter en avant, car ceci peut entraîner un décrochage. Le freinage doit également se faire en douceur.

Même si le fabricant n’indique pas d’âge minimum requis pour ce type d’engin, sachez que . Si vous l’offrez à votre enfant alors, vous devez le superviser si vous allez sur la route. Au-delà de 16 ans, il pourra circuler librement sur les pistes cyclables. La conduite d’une gyroroue ne nécessite pas de permis de conduite, mais il faudra un conducteur sérieux.

 

 

 

A lire aussi

Leave a Comment

*

code