Les nouveaux moyens de transport urbain

nouveaux-moyens-de-transport-urbain

La technologie et ses avancées touchent actuellement presque tous les domaines et le transport n’en est pas à l’abri. Ceci se traduit par l’arrivée de nouveaux moyens de déplacement individuel. Les transports en commun suivent aussi une certaine évolution, mais il est difficile de ne pas remarquer le fait que les trottinettes électriques, les vélos électriques, les hoverboards et les gyropodes inondent nos trottoirs et nos pistes cyclables. Nous allons dédier ce dossier à ces nouveaux moyens de transport urbain. Vous pourrez ainsi mieux décider lequel pourra vous accompagner au quotidien.

La trottinette électrique

Sur ces dernières années, de nombreuses personnes ont choisi d’adopter une trottinette électrique, c’est pour éviter les bouchons des trafics urbains. Ceci peut ne pas être suffisant pour vous pour abandonner votre moyen de déplacement actuel. Dans ce cas, penchons-nous sur les avantages de ce nouveau moyen de transport urbain. Il faut tout d’abord comprendre que la trottinette électrique n’est pas un simple gadget, car elle peut très bien vous accompagner dans vos déplacements en ville.

Lorsqu’on parle de cet engin, on ne peut pas rater son côté économique. Vous allez pouvoir vous passer des coûts exorbitants qu’engendre une voiture avec les frais d’acquisitions et d’utilisation si vous choisissez une trottinette électrique. Certes, son achat représente un certain budget, mais voyez ceci comme un investissement. Comme elle fonctionne sur batterie, une recharge complète ne vous coûtera que quelques centimes.

En adoptant ce nouveau moyen de déplacement urbain, vous allez aussi pouvoir faire un geste pour l’environnement. Elle n’émet ni gaz, ni particules, ni substances polluantes. N’oublions pas non plus son côté pratique : elle pourra vous conduire jusqu’au bureau tout en gagnant un temps considérable. Avec une trottinette électrique, vous n’allez pas non plus perdre votre temps à chercher une place de parking. Si vous avez un modèle pliable, vous pourrez le plier et le glisser dans votre sac à dos. Sur le marché, il y a une panoplie de modèles et certains ont des fonctionnalités intéressantes comme la protection contre les courts-circuits ou encore le régulateur de vitesse.

Lire aussi – Trottinettes en ville : ce qui est permis et ce qui est interdit

Le vélo électrique

Si vous n’êtes pas convaincu par la trottinette électrique ou si vous avez besoin d’un moyen de déplacement pour déposer votre enfant à l’école, vous pouvez vous pencher pour le vélo électrique. En effet, on ne peut pas monter à deux sur une trottinette électrique, ce qui n’est pas le cas du vélo électrique. Il ne faut pas croire que ce dernier avance tout seul, il faudra un peu pédaler au démarrage pour avoir l’aide du moteur. Vous allez alors pouvoir faire de plus longues distances en se fatiguant moins. Vous pourrez également faire un peu d’activités physiques.

nouveaux-moyens-de-transport-urbain

Pour ce qui est de ses autres avantages, le vélo électrique a aussi le côté économique que la trottinette électrique. Il est vrai qu’il coûte plus cher qu’un vélo classique, mais vous pourrez bénéficier d’une subvention à l’achat. Pour ceci, il faudra se renseigner à la mairie de votre lieu de résidence. En effet, certaines villes promeuvent l’utilisation de ce moyen de déplacement, d’où les subventions.

Comme il y a différents modèles sur le marché, ne choisissez pas un sur un coup de tête, car il pourrait très bien ne pas vous satisfaire. Sur chaque vélo électrique, les performances ne sont pas identiques. Vous devez apporter une attention particulière à l’autonomie de la batterie, au moteur et au type d’assistance. Ne négligez pas non plus le poids, les vitesses, les freins, les suspensions et es accessoires.

Dossier – Tout savoir sur le vélo à assistance électrique

L’hoverboard

L’hoverboard a plus la côte chez les jeunes, car il est présenté comme un moyen de déplacement fun et ludique. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est simple d’utilisation et il convient parfaitement aux petits comme aux grands. Pour avancer, l’hoverboard a recours au principe de l’équilibre dynamique : quand l’utilisateur se penche, le centre de gravité va être modifié, ce qui va vous permettre d’avancer, de tourner et d’arrêter.

Comme pour la trottinette électrique, l’hoverboard va vous permettre d’éviter les embouteillages. Il pourra être une alternative au transport en commun pour aller au bureau ou pour faire ses courses. Avec cet engin, vous n’aurez plus de souci pour une place de parking. Comparés aux autres nouveaux moyens de déplacement urbain, l’hoverboard semble afficher une bonne autonomie. Les modèles les plus performants ont une autonomie pouvant aller jusqu’à trois heures.

Il a également un côté écolo comme la trottinette électrique et le vélo électrique. C’est un appareil non-polluant et sa recharge se fera comme celle d’une tablette à une prise électrique, ce qui ne vous coûtera que quelques centimes d’électricité pour une recharge complète. Le petit souci avec l’hoverboard, c’est qu’il est plus adapté pour des déplacements en ville sur des surfaces planes. Il ne pourra pas vraiment vous accompagner sur de longs trajets comprenant des montées et des descentes.

A découvrir aussi – Hoverboard : les critères de sélection pour un achat réussi

nouveaux-moyens-de-transport-urbain

Le gyropode

Le gyropode est presque similaire au hoverboard, mais il est tout simplement doté d’une manche de maintien. Si l’hoverboard vous paraît plus difficile à manipuler, vous pouvez adopter un gyropode. Il partage les mêmes caractéristiques et aussi les mêmes avantages qu’un hoverboard.

Il faut aussi arrêter de croire que c’est un moyen de déplacement dans un bureau ou sur un parcours de golf. Vous pourrez très bien l’utiliser pour vos déplacements en extérieur, que ce soit pour se rendre au bureau ou pour faire les courses. Pour ce qui est de la vitesse, certains utilisateurs soulignent que le gyropode est un peu plus rapide que l’hoverboard. Même si la vitesse peut atteindre les 30km/h, vous devez respecter la limitation de vitesse imposée par la loi lorsque vous empruntez les voies publiques.

Ce moyen de transport a aussi les mêmes avantages écologiques que ses cousins. Même s’il paraît un peu plus grand, sachez qu’il reste peu encombrant : il entre très bien dans le coffre ou dans la banquette arrière d’une voiture. Lorsque vous faites l’acquisition d’un tel appareil, vous devez faire attention au diamètre de la roue, à la vitesse, à l’autonomie, à sa poignée et à son poids.

Lire également – Comment fonctionne une gyroroue ?

A lire aussi

Leave a Comment

*

code