Bicycode, protéger son vélo contre le vol

Bicycode, protéger son vélo contre le vol

D’après les statistiques de la Fédération des Usagers de la Bicyclette, le nombre de vélos qui disparaissent est de près 500 000 par an, ce qui d’après les comptes fait une bicyclette qui se volatilise par minute. Ce sont bien sûr des vols et seuls près de 150 000 sont retrouvés. Là encore, si on retrouve la bicyclette, elle ne peut pas être remise à son propriétaire, car ce dernier n’est pas toujours en mesure de présenter les documents nécessaires et l’identification n’est pas non plus des plus faciles. Si vous avez un vélo, vous pouvez envisager de le faire marquer avec le dispositif bicycode pour le protéger contre le vol. Même si le dispositif ne connaît pas un grand succès, plus de 35 000 cyclistes sont convaincus et l’adoptent chaque année.

Le bicycode, c’est quoi ?

Il s’agit d’un dispositif qui a été créé par la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette en 2004. Il existe bien depuis longtemps, mais très peu de cyclistes l’utilisent. Le bicycode est le marquage d’un numéro unique sur le cadre de la bicyclette. On recouvre par la suite cette gravure par une étiquette anti-corrosion, ce qui va la protéger. Le numéro est enregistré par auprès de la FUB dans le système qui porte aussi le même nom. En faisant ce marquage, votre vélo est identifié à votre nom et le système bicycode est d’ailleurs accessible au grand public et aux services de la Gendarmerie Nationale et de la Police, sur le site www.bicycode.org. On peut alors définir le marquage bicycode comme une plaque d’immatriculation de votre vélo.

Après avoir fait le marquage bicycode, vous aurez un document physique, un passeport vélo. Ce dernier peut être utilisé comme justificatif en cas de problème. Dans ce passeport vélo, on peut retrouver une photo de votre bicyclette, son numéro de série, ses caractéristiques ainsi que les informations sur le propriétaire. En cas de vente ou de vol de votre vélo, vous devez effectuer quelques formalités sur le site Bicycode.

Lire aussi – Rouler à plusieurs à vélo, quelles sont les règles de sécurité ?

Pourquoi adopter le dispositif bicycode pour protéger son vélo ?

Vélo électrique

Chaque année, depuis le lancement du dispositif bicycode, c’est plus de 35 000 cyclistes qui sont convaincus et qui font graver leur vélo. Ce chiffre ne vous convainc pas, sachez que le dispositif est reconnu par l’Etat dans le cadre de la lutte contre le vol et le recel de vélos.

Si vous faites marquer votre vélo et que vous vous le faites voler et qu’on le retrouve par la suite, il y a plus de chances que vous l’identifiez et qu’on vous le reconstitue. Au cas où les forces de l’ordre retrouvent une bicyclette volée, c’est presque devenu un automatisme qu’ils consultent le fichier Bicycode pour vérifier si elle y est enregistrée. Si c’est le cas, ils contacteront le propriétaire. Si ce dernier présente le passeport vélo, on le lui restituera directement.

En marquant votre vélo, vous réduisez les chances de vous le faire vélo. C’est simple : avec un vélo marqué, le voleur aura quelques problèmes. Il ne pourra pas le vendre légalement, car l’acquéreur pourra exiger le passeport vélo. S’il tente de le vendre autrement en passant un coup de ponceuse sur le cadre, ceci va éveiller les soupçons et il aura du mal à trouver un acheteur. S’il se fait surprendre par les forces de l’ordre et qu’il ne peut pas présenter les documents prouvant qu’il est propriétaire, il sera interrogé.

Lire aussi – Le moyen de retrouver son vélo volé sur internet

Où faire marquer son vélo ?

C’est chez un opérateur agréé par la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette qu’il faut se rendre pour faire marquer son vélo. Pour retrouver un opérateur, rendez-vous sur le site de Bicycode et repérez un avec la carte interactive sur la plateforme. Ces opérateurs peuvent être des associations locales du domaine du cyclisme ou des magasins de vélos. Avant de se rendre sur place, renseignez-vous sur les formalités pour faire ce marquage. Il se peut que l’opérateur ne fasse que sur rendez-vous.

Pour  ce marquage avec le dispositif bicycode, on vous demandera de présenter la facture d’achat de votre vélo ainsi que votre carte d’identité. Si vous avez un vélo d’occasion, il faut demander à l’ancien propriétaire un acte de vente écrit. Ce service n’est pas gratuit et les opérateurs agréés par la FUB n’affichent pas tous les mêmes prix. Le prix de la gravure tourne autour de 10 €. Si c’est une association qui le fait, ceci vous reviendra bien sûr moins cher si vous êtes membre. Si vous avez une bicyclette avec un cadre en carbone ou en titane, il sera difficile de faire la gravure à cet endroit, donc on peut très bien le faire sur une autre pièce. Sachez que même si votre vélo a un numéro bicycode, ce n’est pas cela qui garantit qu’on ne vous le volera pas. Par mesure de précaution, il faudra tout de même l’équiper d’un bon antivol.

Mon vélo a été volé, que faire ?

Si votre vélo a été volé et qu’il possède un dispositif bicycode, ne retenez pas votre souffle, car il y a plus de chances de le retrouver et qu’on vous le restitue. Lorsque vous constatez le vol, il faut se rendre à la Police si vous habitez en ville et à la Gendarmerie si vous êtes hors agglomération pour déposer une plainte. Si les bureaux de la Gendarmerie sont bien loin de chez vous ou que vous ne pourrez pas vous rendre dans l’immédiat, faites un pré-plainte sur Internet. Pour aider les forces de l’ordre, vous devez leur donner tous les éléments relatifs à votre bicyclette, notamment le numéro bicycode.

Rendez-vous par la suite sur le site de Bicycode pour faire part de ce vol. La communauté des cyclistes ayant adopté ce dispositif peut vous être d’un grand aide dans cette recherche. Si quelqu’un retrouve votre bicyclette sur le marché, il pourra directement vous écrire via votre compte bicycode. Dans ce cas, vous ne pouvez pas faire justice vous-même, vous devez contacter les forces de l’ordre pour pouvoir récupérer votre vélo.

A lire aussi

One Thought to “Bicycode, protéger son vélo contre le vol”

  1. […] Lire aussi – Bicycode, protéger son vélo contre le vol […]

Leave a Comment

*

code